Conseil APF de Département

  • Assemblée Départementale samedi 14 avril 2018 à La Roche sur Yon

    Rappel !

    Les membre du Conseil APF de Département ont le plaisir de vous convier à l'Assemblée Départementale qui aura lieu 

    samedi 14 avril 2018 à la Délégation de Vendée

    20 Place Viollet Le Duc, 85000 LA ROCHE SUR YON.

    Temps fort de la vie associative, l'Assemblée est un moment privilégié pour rencontrer les Conseillers élus de l'APF, pour échanger et pour débattre. 

    Venez nombreux !

    Télécharger l'ordre du jour, cliquez ici

    Télécharger le bulletin de participation, cliquez ici

  • Le Conseil APF de Vendée et l'équipe de Délégation vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2018

    Que cette année soit  belle et pleine de projets pour vous-même et ceux qui vous sont proches !

    Et, ensemble, Changeons de cap pour une société inclusive et solidaire. Une société du vivre-ensemble qui combat les préjugés et les discriminations. Pour que chacun(e) trouve sa place et respecte celle des autres.

    C’est le défi de l’APF que nous vous invitons à porter avec nous.

            

    Lire la suite

  • 2017-2022 Changeons de CAP ! Interpellez les candidats aux élections législatives dans vos circonscriptions !

    5 mesures phares et 40 prospitions de l'APF

    pour une société inclusive et solidaire !

    changeons de cap.jpgRetrouvez  les propositions de l’APF avec APF « 2017-2022 Changeons de cap ! »  élaborées à partir de notre plateforme mise en ligne sur 2017agirensemble.fr depuis juin 2016, dans le cadre d’un débat démocratique ouvert à l’ensemble de la société civile.

    Pour une société inclusive et solidaire 5 grandes thématiques ressortent :

    • Pour le respect des libertés et des droits fondamentaux
    • Pour une société accessible, conçue pour tou.te.s
    • Pour une éducation et une vie professionnelle inclusives
    • Pour une protection sociale effective : ressources, santé, autonomie
    • Pour une vie sociale et familiale épanouie

    Au-delà de ces thématiques, 40 propositions prioritaires sont faites pour changer la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Sur ces 40 mesures, 6 concernent l’emploi.

    Synthèses des propositions APF

    Retrouvez l’intégralité des propositions 2017- 2022 Changeons de CAP !

    N'hésitez pas à vous inspirer de ces documents pour interpeller les candidats aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains dans vos circonscriptions. Après l’élection présidentielle, ces élections sont majeures pour l’avenir de notre pays et de nos concitoyen.ne.s.

  • Assemblée Départementale samedi 13 mai 2017

    DSC_0616 web.jpgUne quarantaine d’adhérents était présente à notre Assemblée Départementale samedi dernier. M. Jacques Saury, administrateur, y représentait le Conseil d’Administration.

    Après une présentation du rapport d’activité et du rapport financier par Emmanuelle DAVID, Directrice Territoriale Vendée/Maine-et-Loire nous avons échangé longuement sur le Thème : « Quel avenir pour l’APF en Vendée ». Ensuite, nous avons entendu les témoignages des représentants Commissions Communales d’Accessibilité : Louis Toupet, Pierre Marie Brethomé, Sylvie Retailleau.

    Un débat riche, des propositions d’actions, mais aussi un appel à participer !

    Voici quelques pistes de travail qui ont été évoquées et jugées comme étant prioritaires par les adhérents présents :

    • L’emploi : groupes de travail à mettre en œuvre pour travailler sur les discriminations (à l’embauche; CDD à rallonge…) : plus de sensibilisations auprès d’entreprises sur les a priori concernant les personnes en situation de handicap. Connaissance des centres de formations, les entreprises : créer un répertoire; faire des réunions d’informations. Création de réseaux en interne.
    • Appel à témoignages sur les transports interurbains : difficultés rencontrées par les adhérents.
    • L’éducation et les loisirs : se faire accompagner pour le choix de l’école, informer sur les loisirs et les dispositifsDSC_0624 web.jpg existants (ex. : aides de la CAF…) pour les parents d’enfants en situation de handicap. Sensibiliser dès le plus jeune âge aux incivilités. Créer un groupe de travail
    • Sensibilisation grand public : lutter contre les incivilités en général (ex: photocopier un vrai PV barré avec une info APF au verso) ; voir avec les Conseils Municipaux des jeunes + faire en sorte que la Mairie soit actrice et pas seulement initiateur.

    Accessibilité : Etre présents dans les Commissions communales d’accessibilité. Agir auprès des écoles d’architectes pour que l’accessibilité fasse partie intégrante du parcours de formation. Agir auprès des Mairies pour que la règlementation sur le stationnement soit respectée dans les communes.

    Appel à participation : il reste de nombreux chantiers à faire aboutir dans le champ du handicap. Pour cela, l’APF a besoin de toutes ses forces vives et qui mieux que vous, chers adhérents, peut défendre et faire aboutir les intérêts des personnes en situation de handicap ?

    DSC_0626 web.jpgL’instance représentative c’est le Conseil APF de Département. En Vendée, il est absolument nécessaire de le renforcer car il ne reste plus que 3 membres sur les 9 postes qui devraient être pourvus.  

    Sans une présence plus soutenue, nous ne serons pas en mesure de continuer à œuvrer normalement. Pensez-y et rejoignez-nous. Pour plus d’informations, rencontrez Emmanuelle DAVID, Directrice Territoriale, appelez dès aujourd’hui, Annie Trichet à La Délégation pour prendre rendez-vous.

     

  • L’accessibilité est son combat quotidien. Ouest France-article du 14 mai 2017

    la-roche-sur-yon-l-accessibilite-est-son-combat-quotidien.jpgThierry Craipeau, représentant de l’association des paralysés de France en Vendée, est un guerrier. De ceux qui ne baissent pas les bras. De ceux qui ne rechignent pas au combat. Rencontre.

    La victoire comme l’échec, il s’y est frotté. « Sans baisser les bras bien que ça m’ait déjà tenté. » Thierry Craipeau, représentant de l’association des paralysés de France (APF) en Vendée, livre son combat, celui de l’accessibilité aux personnes handicapées, depuis des années. L’ardeur chevillée au corps. Flanqué de la force de ceux qui ont traversé l’adversité.

    « Des laissés pour compte »

    Il le dit d’un trait : « Je suis un guerrier. J’ai toujours avancé. Malgré mon handicap, j’ai une vie complètement remplie. » Cette force de caractère, c’est aussi son viatique contre l’amertume. « Les handicapés sont des laissés pour compte. On a l’impression d’être considérés comme des citoyens de seconde zone. Il faut toujours se battre ! » Après plus de vingt ans d’engagement à l’APF, dont dix en tant qu’élu, il sait de quoi il parle. « Ma mission est de porter le message de l’association dans le département. »

    « On s’est fait méchamment enfler »

    Au quotidien, l’APF multiplie les actions. Rupture d’isolement, actions de sensibilisation, groupe de parole, formation à destination des chauffeurs de bus… La liste est longue. Sans compter qu’il faut digérer les coups bas. À l’instar de celui de la loi sur le handicap.

    « Cette loi a été promulguée en 2005 », précise Thierry Crépeau. Elle prévoyait, notamment, qu’à l’horizon 2015, les établissements ouverts au public et les transports en commun soient accessibles à tous. « On y croyait… » A l’APF, on y voyait même une réelle avancée. « Mais où en est-on aujourd’hui ? ». Une interrogation sans appel… Et Thierry qui ne peut s’empêcher d’exprimer sa colère, son franc parlé en bandoulière : « Les délais n’ont pas été respectés. Je considère qu’on s’est fait méchamment enfler par les gouvernements successifs ! »

    « Ça fait 40 ans qu’on nous dit que ça coûte cher »

    Il multiplie les exemples. Ses « scandales ». Pour certains bien plus proches qu’on aurait pu le penser. « Tous les lettrages du centre culturel d’expression libre (Cyel) de La Roche-sur-Yon, qui vient à peine d’ouvrir, sont ton sur ton. Impossible pour un malvoyant de les lire ! » Un autre ? « En faisant des visites, nous voyons, bien souvent, des portes que l’on ne peut ouvrir en fauteuil roulant. » Et ainsi de suite.

    « L’accessibilité n’est pas une utopie »

    Dans son combat pour l’accessibilité, on lui répond finance, gros chèque, des histoires de porte-monnaie. « Ça fait 40 ans qu’on nous dit que ça coûte cher. Il manque surtout la volonté. L’accessibilité en France n’est pas une utopie. »

    Alors s’il a tenu jusque-là, ça tient aussi aux succès engrangés. « Il y en a des tas. Je ne pourrais tous les résumer », sourit-il. Parmi ceux-ci, un en particulier lui revient à l’esprit. « On a obtenu en Vendée une jurisprudence auprès de la caisse d’allocations familiales pour que soient pris en compte les frais professionnels dans le calcul de l’allocation adulte handicapé. » Une victoire parmi d’autres dont « je suis extrêmement fier ».

    Par Joseph DAUCE - Ouest France La Roche sur Yon le 15 mai 2017