29/11/2010

APF écoute Parents

info écoute parents.jpg

La ligne téléphonique APF Ecoute Infos en direction des parents d’enfants en situation de handicap modifie ses horaires de permanence pour s’adapter aux besoins.

La ligne est désormais ouverte :
Le lundi de 9h à 12h
Le mardi de 9h à 12h
Le mercredi de 18h à 21h
Le jeudi de 14h à 17h
Le vendredi de 17h à 20h.

Ce service est assuré par des pairs, des parents d’enfants en situation de handicap très mobilisés.

21:55 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Scolarisation et AVS : article du Canard Social

canard social.jpgNous vous avons proposé plusieurs articles traitant de la scolarisation des enfants en situation de handicap. Vous pouvez d'ailleurs tous les retrouver dans la rubrique "scolarisation" en cliquant ici.

Le Canard Social, hebdomadaire multimédia de l'actualité du secteur social en Pays de la Loire a mené son enquête sur deux départements : la Loire Atlantique et la Vendée.

Retrouver l'article complet en cliquant ici.

ecole_pour_tous.jpgNous avons adressé un courrier au Préfet de Vendée le 12 octobre dernier : nous n'avons à ce jour, pas encore reçu de réponse concernant le blocage des recrutement des AVS.

Envie de découvrir le Canard Social dans son intégralité et gratuitement pendant une semaine ? vous pouvez contacter le 02 28 08 72 25 pour recevoir un code d'accès valable une semaine en illimité !

26/11/2010

Coup de Gueule : marre des crevaisons !

coup gueule grrr jaune.jpgVous avez pu lire le coup de gueule "Stop aux cacas de chiens !" (cliquez ici). Notre blogueur récidive...

"Bonjour bonjour ! Je suis de retour pour une nouvelle chronique... Vous vous souvenez sans doute les "cacas canins" ? Aujourd'hui je reviens avec un nouveau sujet : les crevaisons. Voilà ! Je suis toujours en fauteuil roulant électrique ; pas de miracle depuis la dernière fois !

Et après avoir ramené plein de caca canin dans mon salon, maintenant je suis victime de multiples crevaisons. A certaines saisons, ce sont les épines noires qui en sont la principale cause. En revanche, en toutes saisons ce sont les immondices de gens irresponsables qui jettent leurs canettes de bière partout ! Voilà qui est fort intelligent !...

Il paraît qu'un travail pourrait être engagé : ça tournerait autour d'un appel au civisme, a déclaré récemment une élue de La Roche sur Yon. Belle perspective... Il est où ce groupe de travail ?! En ce qui me concerne, je pense mettre en oeuvre un premier groupe de travail "réparation de roues" spécialisation "produit anti crevaison", et un second plus radical qui s'appellerait "brigade anti abrutis qui jettent les canettes". Attention ! Z'handicapé méchant ! Vous en pensez quoi ? J'aimerai qu'on en parle...

Un Yonnais en colère"

fauteuil chenille.jpg

bouteille-cassee.jpg

23/11/2010

Objectif 2015 : Pour une France accessible : A J - 1500, l’APF dénonce le manque de mobilisation !

accéder rouge.jpgA près de 1500 jours de l'échéance de l'obligation de mise en accessibilité de la France, la situation est plus que préoccupante ! La délégation ministérielle à l'accessibilité a publié un rapport compilant des éléments récoltés lors des Journées territoriales de l'accessibilité, permettant d'avoir des données nationales sur l'avancement de mise en accessibilité de la France (cliquez ici).

L'Association des Paralysés de France (APF) demandait un rapport national depuis longtemps afin de pouvoir faire un état des lieux complet et précis sur la mise en accessibilité. Malheureusement les chiffres de ce rapport sont accablants : un immense retard a été pris et il faut désormais une impulsion politique d'urgence pour respecter l'échéance de 2015.

L'APF est présente au Salon des Maires et des Collectivités locales (du 23 au 25 novembre)  afin d'alerter les élus et les sensibiliser à cette inquiétante situation.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

21/11/2010

Conseil ouvert : une adhérente témoigne

titi sourire.jpgJ'ai assisté au Conseil Départemental qui nous était ouvert ce jeudi 18 novembre, je tiens à vous en parler car j'ai trouvé cela très intéressant.

Je suis devenue adhérente récemment parce que je crois en l'APF, en ce qu'elle défend et en ses valeurs mais j'ai aussi besoin d'une immersion et d'un contact humain pour bien saisir exactement les enjeux.

Cette réunion du Conseil Départemental a répondu à toutes mes attentes. Outre l'accueil chaleureux des Conseillers et de la Directrice, ils ont animés et présentés les différents sujets d'une façon claire et dynamique, de sorte que j'ai de suite appréhendé les difficultés rencontrées ces dernières semaines et les actions à venir.

Il y a beaucoup d'enjeux en ce moment dans notre département et le blog nous tient continuellement informé mais c'est vrai que le Conseil Départemental nous permet de toucher, de sentir, de mesurer de plus près ce que les écrits nous disent, et les personnalités de tous les participants permettent d'envisager toutes les possibilités d'actions. Ainsi j'ai pu conforter certaines de mes idées comme en rejeter d'autres.

Je sors de ce Conseil remontée à bloc ! Prête à donner ce que je peux pour défendre les personnes en situation de handicap et les soutenir dans leur vie quotidienne et leurs difficultés. Je vous assure que ces 3h de Conseil ont été nourrissantes et bénéfiques pour moi, et je pense que chacun d'entre nous devrait en profiter.

J'espère vous avoir donné envie de venir avec moi au prochain Conseil ouvert, si vous le souhaitez je peux vous en parler de vive voix, je serai présente au repas de Noël samedi 11 décembre et j'espère de tout cœur y rencontrer beaucoup de monde !

Et Merci à nos élus pour cette initiative.

Amicalement

Emmanuelle GUIDOU

20/11/2010

Service PMR La Roche sur Yon ouvert à tous

impulsyon.jpgHandiyon, le service des personnes à mobilité réduite sur l'agglomération de La Roche sur Yon est désormais utilisable par tous !

Des années que subsistait une abération : une personne à mobilité réduite arrivait à La Roche sur Yon en train, en car, et là : plus rien ! Il lui était interdit de bénéficier du service de transport adapté de la ville, au prétexte qu'elle n'était pas yonnaise, alors qu'aucune ligne de bus n'était accessible... Y voyant là une discrimination évidente, la Délégation Départementale APF avait même saisi la HALDE.

Depuis ce 19 novembre, le service Handiyon est repris par la communauté d'agglomération : non seulement chaque personne du territoire peut utiliser ce service à volonté, mais également, à titre expérimental et pour une durée d'un an, toute personne à mobilité réduite non résidente de l'agglomération, dans la limite de 4 déplacements par semaine.

Les conditions : avoir une carte d'invalidité à 80% , avoir effectué une visite médicale (dispense pour les usagers en fauteuil), et posséder une carte Impulsyon (5€)

Cas de dipense d'inscription

Les personnes qui ne résident pas sur La Roche-sur-Yon Agglomération, venant pour un très court séjour (une journée, un week end...) et qui utilisent occasionnellement le service Handiyon sont dispensées d'une inscription et des formalités administratives. Elles doivent néanmoins remplir les conditions d'invalidité. Toutefois, si cette durée devait se prolonger, l'utilisateur serait dirigé vers une démarche classique d'inscription.

Les personnes non résidantes de La Roche-sur-Yon Agglomération qui séjournent sur le territoire de manière temporaire (au-delà de 2 jours) et pour une durée déterminée bénéficient d'une souplesse et sont dispensées d'inscription au service pour un nombre limité de 4 voyages pendant 7 jours consécutifs.

Réservation : 24h à l'avance au 02 51 37 13 93 ou sur impulsyon.fr

Tarifs : 1,10€ le trajet, 16,60€ l'abonnement mensuel.

Horaires : 7h à 18h en semaine, 9h à 18h le samedi

N'hésitez pas à informer la Délégation Départementale de vos expériences et impressions : en effet, nous allons participer à la commission qui va suivre cette activité, et vos retours sont essentiels !

Pour en savoir plus, cliquez ici.

18/11/2010

MDPH : les Conseillers Généraux s'intéressent aux difficultés rencontrées par des usagers

CG journal vendée.jpgDans le journal de la Vendée n°149, du 15 au 28 novembre 2010, les Tribunes des Groupes de l'Assemblée Départementale sont consacrées aux personnes handicapées et à la MDPH de Vendée (cliquez ici)

Nous ne pouvons que nous satisfaire de l'intérêt de tous pour cette question ! Nous attendons maintenant que les choses évoluent dans le bon sens au service de l'ensemble des personnes en situation de handicap, et espérons pouvoir rencontrer prochainement des Conseillers Généraux afin d'en échanger.

22:16 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

CP : « Emploi : les jeunes à la peine » - le dossier du mois de novembre du magazine Faire Face

1decouv FF691.jpgAlors que se tient la 14e édition de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées du 15 au 21 novembre prochain, le magazine Faire Face s'intéresse à la question des jeunes en situation de handicap face à l'emploi.

Après un état des lieux de la situation actuelle, le magazine présente 4 témoignages de jeunes et leur cheminement vers l'emploi, avant de s'intéresser à l'alternance et aux nombreuses possibilités qu'elle offre.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

21:33 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Lettre d'opinion n°9

lettre opinion.jpgL'APF diffuse 4 fois par an une Lettre d'Opinion.

Nous vous proposerons ici la lettre n°9 consacrée au futur projet de loi sur la dépendance.

Retrouvez les précédentes lettres dans la rubrique "g- Lettre d'Opinion", dans la colonne de gauche.

17/11/2010

Enquête sur les conseils consultatifs des personnes handicapées

handicap groupe logo.jpgEn juillet est paru le résultat d'une enquête action à laquelle a participé l'APF.

Cette recherche appliquée porte sur la place des Conseils Consultatifs des personnes handicapées en Ile de France, dans la mise en oeuvre de la nouvelle politique du handicap et notament l'application de la loi 2005-102.

Pour télécharger le document, cliquez ici.

Pour consulter la synthèse des recommandations, cliquez ici.

Le conseil régional Ile de France a crée en 2005 le Conseil régional consultatif des citoyens handicapés (CRCCH),  premier de son genre en France. Son objectif : instaurer une participation active des citoyens handicapés à la vie de la Région.

22:14 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Discriminations liées au handicap et à la santé

discrimination visage.jpgL'INSEE a publié en juillet dernier les résultat d'une enquête sur les dicriminations liées au handicap et à la santé.

Pour consulter le document, cliquez ici.

Emploi et handicap : une question de droits de l'Homme !

21:39 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

3 maisons neuves adaptées PMR à vendre

agence littoral.jpgL'agence du Littoral propose à la vente 3 maisons en cours de construction, bâties selon les normes PMR (Personnes à Mobilité Réduite).

Pour consulter les annonces, cliquez sur les liens suivants : AnglesOuchesConches.

Contact :

Cathy BANAS
Agence du Littoral
12 avenue Côte de Lumière
B.P. 38
85 460 - La Faute sur Mer
Tél : 02.51.97.06.63
Fax : 02.51.27.18.25

PS : la Délégation Départementale n'a pas vérifié le respect des normes.

21:03 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

16/11/2010

De l'intelligence d'un pays...

Du nouveau dans la politique du handicap ? Il va falloir encore un peu attendre pour pouvoir répondre à la question...

Bachelot.jpgCe qui est sûr en revanche, c'est qu'après Éric Woerth et Nadine Morano, cette politique va être suivie par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale (ex-ministre de la Santé), et Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la cohésion sociale dont c'est le grand retour au gouvernement. La députée du Val-de-Marne a en effet été secrétaire d'État aux personnes handicapées en 2004 et 2005 et a porté la loi du 11 février.

Montchamp.jpgEn février dernier, dans les colonnes de Faire Face dont le dossier faisait le point sur cette loi cinq ans après, elle déclarait : « Il faut refaire de la politique du handicap une priorité. La question du handicap est une question sociétale. Le marqueur de l'intelligence d'un pays. » « À voir comment cette question a été traitée ces derniers temps, ce marqueur semble nous faire de plus en plus défaut », soulignions-nous dans l'article d'introduction de ce dossier et depuis la situation n'a pas changé. Au contraire.

Un droit à compensation malmené avec des conseils généraux qui incitent les MDPH à attribuer moins d'heures d'aide humaine aux personnes en situation de handicap. Une réforme des retraites, LA réforme du quinquennat Sarkozy, qui ne leur propose que des avancées limitées. Un système français fondé sur la solidarité que le gouvernement "détricote" obstinément, laissant aux plus malades et aux plus fragiles le soin de payer des charges de plus en plus importantes, notamment en matière de santé. Un État qui n'hésite pas à expulser un adolescent polyhandicapé vers le Kosovo, mettant sa vie en danger, au mépris de toutes les conventions internationales protégeant les enfants et les personnes vulnérables. Oui, l'année 2010 aura été marquée par de nombreux reculs. (Et c'est à lire dans notre dossier du mois de décembre sur les faits marquants de l'année 2010).

Aujourd'hui, Mme Montchamp déclare : « Ce que je viens de faire (en entrant au gouvernement), c'est un choix difficile. Je l'ai fait par rapport à mon combat pour les personnes handicapées. » A voir donc dans les mois qui viennent comment elle va mener ce combat. La première bataille s'annonce de taille puisque l'année 2011, si l'on en croit les déclarations de Nicolas Sarkozy, sera celle de la réforme de la dépendance, moult fois annoncée, moult fois repoussée.

souce :  http://www.faire-face.fr/

21:05 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Conseil Départemental ouvert aux adhérents

Le Conseil Départemental, comme chaque trimestre, s'ouvre à l'ensemble des adhérents qui souhaitent rencontrer les Conseillers départementaux.

bienvenue.jpgVous pouvez venir assister à ce Conseil Ouvert
Jeudi 18 novembre 2010
De 14h à 16h

A la Maison de Quartier du Val d'Ornay, Rue Charles Peguy, à La Roche sur Yon.

Pour organiser au mieux votre accueil, merci de vous signaler auprès de la délégation au 02 51 37 03 47.

15/11/2010

Collectif SOS HALDE

HALDE.jpgUn collectif SOS HALDE s'est mis en place sur Facebook :

"Au moment où le gouvernement veut mettre la Halde, tout comme le défenseur des enfants, le médiateur de la république et la commission de déontologie de la sécurité, sous tutelle avec la création du "défenseur des droits", soyons nombreux à soutenir la liberté d'action de ces organismes, garants du peu de liberté qui nous reste et qui doivent être indépendants du pouvoir pour remplir leurs missions en toute liberté."

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Travailleurs handicapés : études sur l'emploi et le chômage

emploi porte.jpgA l'occasion de la semaine de l'emploi des personnes en situation de handicap, nous vous proposons de consulter deux études conduites par la DARES :

Tableau de bord sur l'emploi et le chomage des personnes handicapées

L'emploi des travailleurs handicapés dans les établissements de 20 salariés ou plus du secteur privé

08:49 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/11/2010

AVS : l'APF interpelle le Préfet de Vendée

APF bouge les lignes.jpgLe Représentant Départemental a adressé un courrier au Préfet de Vendée pour l'alerter et lui demander d'intervenir pour la scolarisation des enfants en situation de handicap.

Les difficultés perdurent pour nombre d'enfants qui deux mois et demi après la rentrée scolaire n'ont toujours pas d'AVS malgré une décidion en ce sens de la CDAPH, ce qui est inadmissible.

Pour lire le courrier, cliquez ici.

Retrouvez ici le reportage diffusé ce jour par TF1, sur la situation en Loire Atlantique où de nombreux enfants ne bénéficient de leur AVS qu'à mi-temps par rapport à la notification de la CDAPH !

10/11/2010

Baromètre APF de l’accessibilité 2010 : la ville de La Roche sur Yon refuse de participer...

baromètre 2010.jpgPour la deuxième année, l'APF et l'Express s'associent pour publier un baromètre de l'accessibilité national. Sortie prévue en février 2011 !

Cette action consiste en un classement des 96 chefs-lieux départementaux, en dressant un état des lieux du niveau d'accessibilité des communes.

Lors de la première édition le 11 février 2010, à mi-parcours des échéances fixées par la loi du 11 février 2005, la ville de La Roche sur Yon était classée 90ème sur 96 (retrouvez le dossier complet en cliquant ici)

Ce classement avait provoqué une réaction vive du Maire de La Roche sur Yon (lire les articles de la rubrique "accessibilité" du 12 au 19 février 2010 en cliquant ici)

Malgré notre démarche du mois de juillet (cliquez ici), notre relance du 15 octobre dernier (cliquez ici) et une relance téléphonique auprès du Cabinet du Maire le 3 novembre, Pierre Régnault refuse de participer à ce baromètre national, et n'a répondu à aucun de nos courriers. Nous le déplorons fortement.

AVS : contrats aidés sous tension

Contrats aidés: les engagements seront tenus, malgré les tensions affirme Laurent Wauquiez

PARIS (AFP) - Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez a reconnu mardi une tension sur l'offre de contrats aidés, victimes de leur succès depuis l'été, mais a assuré que les engagements de l'Etat pour 2010 seront tenus, à l'exception d'un décalage d'un mois pour les nouveaux contrats. "Les engagements en terme de budget qui avaient été pris cette année étaient à hauteur de 520.000 contrats aidés, 400.000 dans le secteur non marchand et 120.000 dans le secteur marchand. L'intégralité de cet engagement sera tenu", a souligné M. Wauquiez.

Dans "certaines régions, ou certains départements, il y a eu une surconsommation de l'enveloppe, tout simplement parce que les contrats aidés ont été victimes de leur succès", principalement "depuis l'été", générant "des situations de tension sur le terrain" a cependant reconnu M. Wauquiez.

Du coup, en novembre et décembre, le gouvernement donnera la priorité aux "publics, sur lesquels il faut absolument que les renouvellements puissent être faits", a-t-il souligné.

M. Wauquiez a distingué en particulier les "ateliers chantier d'insertion", qui ne doivent en "aucun cas" être interrompus, et se maintenir à 10.000 contrats, et "l'accompagnement aux élèves en situation de handicap qui sont assurés par les assistants de vie scolaire (AVS)".

"S'agissant des nouveaux contrats (...) nous aurons juste un léger décalage, d'un mois, qui permettra de les reporter au tout début de l'année.

Les dossiers seront instruits au cours du mois de décembre, pour assurer que dès le premier janvier nous puissions commencer", a-t-il reconnu.

source : http://www.handirect.fr

Les difficultés subies pas les enfants qui n'ont toujours pas d'AVS plus de deux mois après la rentrée scolaire perdurent : faute de budget, les recrutements d'AVS sont bloqués ! C'est inadmissible. Nous allons interpeller le Préfet en ce sens. Nous vous informerons sur le blog dans les prochains jours.

Coup de gueule : stop aux cacas de chiens !

coup gueule grrr jaune.jpgNous vous proposons le coup de gueule d'un ahérent  :

Existe-t-il un atlas qui recense les chemins piétonniers propres ? C'est-à-dire sans caca de chien ! Je m'explique : en situation de handicap moteur, je me déplace à l'extérieur en fauteuil roulant électrique. Quand je parle d'extérieur, c'est dans la ville de La Roche sur Yon. Monsieur le Maire, vos élus en charge du handicap ou des déplacements parlent de mise en place de groupes de travail. Qu'en est-il ? Ont-ils oublié le rôle qu'ils ont à jouer dans cette démarche ? Ou bien est-ce si compliqué pour eux de travailler sur cette question ?

Rappelons qu'un fauteuil roulant, c'est comme une paire de chaussures, ça sert à se déplacer, à la différence près que c'est aussi le prolongement du corps de la personne. Et puis vous, quand vous marchez dans du caca canin, vous retirez vos pompes. En ce qui me concerne je n'ai pas le loisir de "retirez" mon fauteuil ! Ceci étant, ne jetons pas la pierre uniquement aux élus ("après tout, il est difficile d'être élu aujourd'hui... pfouhh !"), et faisons ici un peu appel au civisme de tout un chacun. Vous savez dans cette affaire, ce ne sont pas nos amis les chiens qui sont à corriger, mais bien leurs mémaîtres à leurs toutous... Ces gens-là préfèrent visiblement emmerder (au sens propre) tout le monde plutôt que de se mettre les mains dedans... la m...

Un Yonnais en colère"

caca chien drole.jpg

Journée riche en communication presse

interview scrabble.jpgJournée dense aujourd'hui en Délégation : nous avons répondu à 4 interview presse !

Graffiti Urban Radio nous a questionné sur le thème de l'emploi des personnes en situation de handicap.

Le Canard Enchaîné enquête sur les difficultés rencontrées par les enfants en situation de handicap pour leur scolarisation.

France Inter nous a interpellés sur le même thème.

Le Magazine Racines nous a interviewé sur l'application de la loi de 2005, l'accessibilité, et la question du 5ème risque : le risque dépendance.

Nous mettrons à votre disposition sur ce blog les différents reportages au fur et à mesure de leur parution/diffusion, avec l'accord des médias.

09/11/2010

Discrimination en Vendée : exemple de situation traitée par la HALDE

HALDE.jpgNous vous l'annoncions au premier semestre : une nouvelle rubrique HALDE (Haute Autorité de Lutte contre la Discrimination et pour l'Egalité) est créée sur notre blog. Vous y retrouverez régulièrement des exemples de situations pour lesquelles le correspondant local , Daniel TRAN, a été saisi. Ces exemples permettent de mieux comprendre dans quel cadre la HALDE peut être interpellée, et de quelle manière elle peut intervenir pour régler des situations de discrimination. En effet, l'objectif de la HALDE n'est pas de porter en justice l'ensemble des situations qui lui sont soumises : l'objectif du correspondant est avant tout de trouver une solution au service de l'intérêt de la personne qui l'interpelle, et de faire évoluer les mentalités.

Pour rappel, le handicap est le 2ème motif de discrimination pour lequel la HALDE est saisie.

Alexandre, sourd et muet de naissance est agent d’entretien dans une collectivité de Vendée. Il est marié avec une jeune femme malentendante. Ils ont un joyeux petit garçon qui fait leur bonheur mais Alexandre rencontre de plus en plus de problèmes relationnels au sein de son service. Peu à peu des incompréhensions, des crispations se sont faites jours notamment avec sa hiérarchie.

Grace à l’amour de se parents et à leur constant accompagnement Alexandre dès son plus jeune âge a appris à lire sur les lèvres de ses interlocuteurs ainsi que le langage des signes. Ses relations au sein de sa famille sont normales et faciles car chacun est « outillé »afin de pouvoir naturellement communiquer.

Il en va tout autrement au sein de son service avec les autres membres de l’équipe comme avec sa hiérarchie car si Alexandre peut comprendre ce que disent les personnes à condition qu’elles soient bien en face de lui il ne peut pas ou très mal communiquer son ressenti. Il aurait besoin d’un interprète maîtrisant le langage des signes qui puisse alors traduire précisément ses propos. Les interprètes sont trop peu nombreux et leurs interventions ont un prix.

Des menaces s’expriment, Alexandre a peur d’un licenciement, il tombe malade, victime d’une dépression certainement provoquée par ce mal vivre. A son retour il a fallu adapter ses horaires et son rythme de travail afin qu’il retrouve peu à peu sa pleine capacité de travail : il a fallu discuter avec la hiérarchie… sans interprète… nouvelles interprétations, nouvelles crispations, nouvelle déprime en vue !

A la demande d’Alexandre et de sa famille le correspondant de la HALDE les a reçu, a régulièrement communiqué avec la famille et est intervenu à plusieurs reprises auprès de l’employeur et de sa hiérarchie afin de rapprocher les points de vue dans une démarche de conciliation et de bons offices. Peu à peu la confiance de part et d’autre s’est rétablie, au dernier entretien d’évaluation Alexandre a été reconnu comme un parfait employé.

La HALDE rappelle aussi le droit dans une démarche d’acceptation de la différence, de promotion de l’égalité réelle et contribue à l’éducation citoyenne.

Vous pensez être victime d'une discrimination ? Vous pouvez contacter Daniel TRAN, correspondant en Vendée :

Daniel TRAN
Préfecture de la Vendée
29 rue Delille
85 000 La Roche-sur-Yon
Permanence le vendredi de 13h30 à 16h30, sur rendez-vous au 02 51 36 72 13

daniel.tran@halde.fr

08/11/2010

5ème risque : contribution de l'APF

APF bouge les lignes.jpgAlors que le gouvernement a promis l'ouverture, en 2010, d'un débat de fond sur « la perte d'autonomie », l'APF s'invite au débat en proposant une réforme ambitieuse et cohérente. Dans une démarche citoyenne, l'association a demandé la contribution de tous ceux qui le souhaitent, tant au sein de l'association, qu'en externe auprès des décideurs publics et relais d'opinion.

Jusqu'à présent, ce débat est uniquement lié aux enjeux du vieillissement de la population. Or, pour l'APF, la question du 5e risque doit être appréhendée d'un point de vue global, c'est-à-dire en y intégrant les personnes en situation de handicap. Et cette réforme doit être basée sur un droit universel à compensation et reposant sur un système de financement par la solidarité nationale.

A l'issue de la consultation, et grâce aux contributions de tous, nous avons le plaisir de vous présenter la position de l'association (cliquez ici)

23:41 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

La députée Véronique BESSE veut supprimer la HALDE

halde ouvert à tous.jpgDans le journal Ouest France de ce week-end, nous pouvons lire :

"La Députée villiériste veut supprimer la HALDE

La Vendéenne Véronique BESSE a déposé une proposition de loi pour supprimer la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE), "Coûteuse" et "inutile" selon elle"

Pour lire l'article, cliquez ici.

Pour consulter le site de la HALDE, cliquez ici.

Extrait du texte de proposition :

"...elle est non seulement illégitime et inutile, mais elle est, par dessus tout, extrêmement coûteuse pour la collectivité.

...la HALDE agit au mépris des principes fondamentaux de la République, notamment l’unité et l’indivisibilité de celle-ci. D'autant que ses avis sont souvent infondés en droit et invérifiables en fait.

...Non contente d'être illégitime, la HALDE se révèle également inutile puisque la loi détermine déjà les discriminations...

...En outre, la République laisse à la HALDE le loisir de se créer elle-même sa propre charge de travail. Pour conserver sa légitimité, celle-ci s’est donc lancée dans une grotesque chasse aux sorcières, inventant même des discriminations afin de justifier son existence..."

source : blog médias France Libre

06/11/2010

Faire reconnaitre la faute inexcusable de l’employeur après un accident de travail

accident travail.jpgLe seul moyen d’obtenir une indemnisation, en cas d’accident du travail, est d’engager une procédure devant la Sécurité Sociale. La victime d’un accident du travail, doit dans les 24 heures qui suivent l’accident, en informer son employeur, qui le déclare à la caisse primaire d’assurance maladie. A partir du moment où la caisse est saisie, elle peut faire diligenter une enquête par l’inspection du travail (notamment pour déterminer les circonstances de l’accident et prouver l’imputabilité) et faire procéder à un examen du blessé par son médecin.

La procédure peut très bien d’arrêter là : la victime perçoit des indemnités journalières jusqu’à la consolidation de son état, puis se voit attribuer une rente d’invalidité, si elle conserve des séquelles.

Dans la plupart des cas, les victimes demandent la reconnaissance d’une faute inexcusable de leur employeur (ou de l’un de ses préposés) : il s’agit d’un régime de réparation du préjudice, plus favorable. Dès lors qu'il est établi que l'employeur avait conscience du danger d'accident ou de maladie auquel était exposé son salarié, ou qu'un employeur normalement diligent aurait dû avoir conscience de ce danger, l'insuffisance des mesures préventives constitue une faute inexcusable. La demande de reconnaissance de la faute inexcusable doit être adressée à la Caisse primaire, par la victime.

Du point de vue de la procédure, la Caisse primaire engage une tentative de conciliation. En cas d’accord entre les parties, une expertise est ordonnée pour déterminer les conséquences médicales de l’accident, avant indemnisation. En cas d’échec, la Sécurité Sociale rédige un procès verbal de carence (absence de l’une des parties convoquées) ou de non conciliation (absence d’accord entre les parties). La victime exercera alors son recours devant le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS), puis en deuxième instance, devant la Cour d’appel.

La reconnaissance d'une faute inexcusable a pour effet d'entraîner une majoration de la rente, payée par la caisse, qui en récupère le montant auprès de l’employeur par l'imposition d'une cotisation complémentaire. L'employeur ne peut pas être condamné à payer une somme directement à la victime. Au surplus, la victime peut demander à l'employeur la réparation des autres préjudices qu'elle a subis : préjudice causé par ses souffrances physiques, préjudice causé par ses souffrances morales, préjudice esthétique, préjudice d'agrément, perte ou diminution de ses possibilités de promotion professionnelle, assistance d’une tierce personne, aménagement du logement et du véhicule, etc...

Si vous êtes dans cette situation et que vous souhaitez être accompagné dans vos démarches, n'hésitez pas à contacter la délégation départementale.

source : http://vos-droits.apf.asso.fr/

Collecte de téléphones portables aux Herbiers

Le journal Ouest France a fait paraître un article sur la collecte des téléphones portables organisée chaque mois aux Herbiers par la formidable équipe de bénévoles conduite par Jean-Pierre BARDON :

L'Association des paralysés de France collecte les téléphones portables usagés. Leur recyclage permet de donner du travail à des personnes handicapées et de mener des actions de sensibilisation.

bardon téléphones.jpgPourquoi ? Comment ? Pourquoi l'Association des paralysés de France de Vendée s'est-elle lancée dans la collecte des téléphones portables ?

Le recyclage et la réparation de vieux portables donnent du travail à des personnes handicapées à l'Établissement et service d'aide par le travail (Esat) de Villeurbanne, près de Lyon. « Les Esat ont été touchés par la crise économique. En peine d'activité, de nombreuses entreprises ont arrêté de leur confier des travaux de sous-traitance, confie Stéphanie Ottou, directrice départementale de l'Association des paralysés de France (APF). 15 000 téléphones confiés à l'Esat par an permettent de maintenir un emploi à plein-temps. » Le taux de chômage est deux fois plus élevé pour les personnes reconnues travailleurs handicapés.

Ce n'est pas tout...

Pour chaque portable collecté, un euro est reversé à l'APF de Vendée. « C'est une nouvelle source de revenus car la collecte de vêtements a beaucoup diminué ces dernières années », remarque Stéphanie Ottou. Sauf aux Herbiers où une soixantaine de bénévoles se relayent une fois par mois à l'espace Herbauges, lors de la foire, pour récupérer les sacs de vêtements.

Quelles sont les actions menées par APF ?

L'association mène des actions en faveur des personnes handicapées, comme l'opération « Souriez, vous êtes sensibilisés ». Des membres de l'association interviennent dans les écoles, collèges et lycées pour « dédramatiser le handicap ». APF travaille avec les élus pour améliorer l'accessibilité dans les villes. Ils sensibilisent les futurs infirmiers, aides-soignants et éducateurs pendant leur formation.

A qui fait appel en particulier l'association ?

Aux jeunes de 16 à 25 ans. 97 % d'entre eux possèdent un portable. En moyenne, ils en changent tous les 18 mois. « En plus de se débarrasser d'un objet encombrant, ils feront une bonne action pour l'environnement », souligne Stéphanie Ottou.

Que deviennent les téléphones portables réparés ?

Ils sont vendus par la société Mobile Vert sur internet ou dans des boutiques de vente d'occasion. C'est aussi Mobile Vert qui récupère à La Roche-sur-Yon les portables collectés en Vendée et qui les achemine à l'Esat de Villeurbanne.

Où et quand déposer son vieux téléphone portable ?

Les bénévoles des Herbiers, emmenés par Jean-Pierre Bardon, organisent une collecte mercredi, de 8 h 30 à 12 h, à l'espace Herbauges, rue de la Prise-d'Eau, aux Herbiers. Elle se fait en même temps que la collecte mensuelle de vêtements et chaussures. Pour faciliter le travail des bénévoles, il suffit de déposer les téléphones, dans un sac, à part des vêtements.

Roselyne SÉNÉ.

Merci à toutes celles et ceux qui se mobilisent pour cette collecte, à tous nos partenaires, et à tous ceux qui donnent leur vieux matériel !

Accessibilité des tribunaux : Me Bleitrach obtient gain de cause contre l'État

avocate accompagnée.jpgLe Conseil d'Etat a condamné vendredi l'Etat à verser 20.000 euros à une avocate du barreau de Béthune (Pas-de-Calais) qui se déplace en fauteuil et qui se bat depuis des années pour rendre les tribunaux accessibles aux personnes handicapées.

Pour lire le communiqué de l'agence France Presse, cliquez ici.

Pour lire l'article de l'Express, cliquez ici

Lisez aussi cet article dans lequel elle explique : "Il m'est arrivé de plaider sur le trottoir devant le Tribunal de Grande Instance de Lens, raconte Marianne Bleitrach. Magistrats, greffier, plaignant, défendeur, tout le monde a quitté la salle et l'audience s'est déroulée dans la rue !".

photo :  Me Marianne Bleitrach qui a gagné son combat (source : La Voix du Nord)

05/11/2010

Logement : accessibilité et espaces

maison intérieur.jpgLe 31 mai dernier s'est tenu un atelier thématique consacré à l'accessibilité et aux espaces du logement. Les actes de cet atelier viennent d'être publiés. Ils relatent notamment les échanges et réflexions sur les thèmes suivants :

  • Accessibilité et bâtiments d'habitation : enjeux, défis et dispositifs existants
  • Concevoir et réhabiliter des logements au service de la personne
  • Logement accessible : équipements, produits et services

Pour consulter ce document, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la démarche, cliquez ici.

Possibilité d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les travaux d’adaptation du logement

maison dessin.jpgPar délibération n°2010-54 du 22 septembre 2010, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a explicité les conditions qui lui permettaient de subventionner des prestations d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO):

  • Il s'agit tout d'abord d'un complément de subvention, qui est indissociable de l'octroi de la subvention principale destinée à financer des travaux.
  • Les bénéficiaires de cette subvention AMO peuvent être les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs ou les locataires
  • La prestation d'assistance à maîtrise d'ouvrage doit comporter plusieurs volets
    • Volet "Aide à la décision" : information des ménages, information sur les usages et travaux permettant d'améliorer les conditions de vie dans le logement, visite et état des lieux technique du logement (avec, le cas échéant, un diagnostic "autonomie" identifiant les travaux d'adaptation du logement), estimation du coût des travaux, etc.
    • Volet "Aide à l'élaboration du projet et du montage des dossiers de financement"
    • Volet "Aide au montage des dossiers de paiement des subventions"
  • Le prestataire de la mission d'AMO doit être un organisme agréé.

Outre les subventions de l'Anah, les travaux d'adaptation des logements peuvent être financés par :

  • le volet "logement" de la prestation de compensation du handicap ou l'aide personnalisée pour l'autonomie
  • le crédit d'impôt de 25 % existant sur les équipements spécialement conçus pour les personnes âgées et les personnes handicapées
  • la TVA à 5.5 % sur les élévateurs et les équipements spéciaux
  • la subvention et le prêt du 1% logement

A noter que les dépenses engagées par les organismes d'HLM pour adapter des logements aux personnes handicapées sont déductibles de la taxe foncière sur les propriétés bâties.

Pour aller plus loin, consulter la brochure "Personnes handicapées : l'accessibilité au logement" ou la rubrique "Mesures financières".

source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/