• 3ème Congrès Poliomyelite 2011

    POLIO.jpgLa Mission Handicap - DPM de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) et le Réseau Polio d'Île-de-France organisent le 3e congrès sur la poliomyélite antérieure aiguë le 31 mars à la Résidence internationale de Paris. Ce congrès traitera de la prise en charge médico-chirurgicale ostéoarticulaire des patients poliomyélitiques adultes. Son objectif : élargir le réseau de soins MPR existant à d'autres spécialités médico-chirurgicales et notamment à la chirurgie orthopédique.

     

    Lieu : Résidence internationale de Paris - 44, rue Louis Lumière - 75020 Paris

     

    Tarifs : 40 € (particuliers) et 140 € (professionnels).

     

    Inscriptions : espace événementiel , rubrique “Événements 2011”

     

    Renseignements : Espace événementiel - 7/9 cité Dupetit-Thouars - 75003 Paris - Tél. : 01 42 71 34 02 - Fax : 01 42 71 34 83  - espace événementiel

  • Label "Destination pour tous" : Saint Gilles Croix de Vie retenue pour expérimenter le dispositif

    destination pour tous.jpgPouvoir partir en vacances, comme tout autre citoyen, dans les lieux proposant des activités diversifiées et adaptées est l'objectif que se fixe le nouveau label "Destination pour tous". Il s'agit de favoriser l'émergence d'une offre touristique globale.

    "Destination pour tous" labellisera des territoires à vocation touristique garantissant des prestations touristiques (hébergement, restauration, activités culturelles, sportives et de plein air) et des services de proximité (commerces, services ouverts au public, services de soin, etc.) accessibles.

    Ce label veillera tout particulièrement à la qualité de la chaîne de déplacement pour rejoindre le territoire et y circuler en toute autonomie.

    Suite à l'appel à candidature pour sélectionner des territoires pilotes, les Ministres ont retenu, sur proposition de la Commission nationale du label, 6 sites à partir des 21 dossiers déposés. Il s'agit, par ordre alphabétique, de :

    • Angers
    • Balaruc les Bains
    • Bordeaux
    • Canal du midi (Pays Cathare)
    • Parc Régional du Morvan
    • St Gilles Croix de Vie

    L'expérimentation de la pertinence des critères va pouvoir se dérouler durant les premiers mois de l'année 2011 en lien avec les sites pilotes afin de pouvoir présenter aux Ministres le projet de label avant la saison estivale 2011.

    2011-02-24 OF St Gilles label destination pour tous.JPG
  • Le point de départ de la chronique du Yonnais en colère

    Nous vous proposions le 17 février dernier le coup de gueule d'un Yonnais en colère (cliquez ici). Les messages de réaction furent nombreux, et celui-ci nous a annoncé qu'il rédigera un billet par semaine, pour rappeler illassablement aux élus que les personnes en situation de handicap existent. Nous avons donc le plaisir de vous proposer le premier de la longue série !

     

    Salut tout le monde !

    Comme promis, j'arrive avec mon premier billet d'humeur.
    Oui, le premier d'une longue série de 201 messages qui correspondent à 201 semaines d'ici au 1er janvier 2015...
    Le principe pour moi est simple : je m'appuierai sur mon propre vécu, sur mon propre ressenti, et évidemment sur ce que j'observerai et entendrai (ou que j'ai déjà observé et entendu).

    Bien sûr, suite à ce que nous avons vécu en mairie la semaine dernière, Dame VALIN n'échappera pas à "ma" chronique que j'assumerai en tous points.
    J'interpellerai aussi les citoyens et autres décideurs (yonnais et d'ailleurs) que je qualifierai objectivement d'irresponsables dans leurs attitudes, leurs comportements (rappelez-vous les cacas canins...). Les exemples sont malheureusement nombreux...
    Enfin je saurai me montrer positif et constructif sur des choses, des aménagements bien réalisés.

    Petite précision : à chacun des 201 messages j'attribuerai un mot ; chaque mot constituera un petit texte qui portera sur ma vision du handicap en France. Il sera inutile de chercher à composer ce texte avant le 201ème message, puisque je communiquerai ces mots dans le désordre ! Sympa le p'tit jeu...
    Si le coeur m'en dit, je délivrerai peut-être ce texte dans un 202ème message en... 2042 quand La Roche sur Yon sera accessible... Hihihi !

    Dernier point en réponse à Emmanuelle : ce n'est pas à toi d'avoir honte, mais bien à Dame VALIN de se sentir honteuse ! Un grand merci pour ton soutien...

    Prêts pour le grand jeu ?!

    Mot n°1 : le

     

    Pour retrouver tous les billets d'humeurs du Yonnais en Colère, consulter la rubrique dédiée : ici

  • Billet d'humeur n°1 de notre "Yonnais en Colère" préféré

    hugues.jpgNous vous proposions le 17 février dernier le coup de gueule d'un Yonnais en colère (cliquez ici). Les messages de réaction furent nombreux, et celui-ci nous a annoncé qu'il rédigera un billet par semaine, pour rappeler illassablement aux élus que les personnes en situation de handicap existent. Nous avons donc le plaisir de vous proposer le premier de la longue série !

     

    Salut tout le monde !

    Comme promis, j'arrive avec mon premier billet d'humeur.
    Oui, le premier d'une longue série de 201 messages qui correspondent à 201 semaines d'ici au 1er janvier 2015...
    Le principe pour moi est simple : je m'appuierai sur mon propre vécu, sur mon propre ressenti, et évidemment sur ce que j'observerai et entendrai (ou que j'ai déjà observé et entendu).

    Bien sûr, suite à ce que nous avons vécu en mairie la semaine dernière, Dame VALIN n'échappera pas à "ma" chronique que j'assumerai en tous points.
    J'interpellerai aussi les citoyens et autres décideurs (yonnais et d'ailleurs) que je qualifierai objectivement d'irresponsables dans leurs attitudes, leurs comportements (rappelez-vous les cacas canins...). Les exemples sont malheureusement nombreux...
    Enfin je saurai me montrer positif et constructif sur des choses, des aménagements bien réalisés.

    Petite précision : à chacun des 201 messages j'attribuerai un mot ; chaque mot constituera un petit texte qui portera sur ma vision du handicap en France. Il sera inutile de chercher à composer ce texte avant le 201ème message, puisque je communiquerai ces mots dans le désordre ! Sympa le p'tit jeu...
    Si le coeur m'en dit, je délivrerai peut-être ce texte dans un 202ème message en... 2042 quand La Roche sur Yon sera accessible... Hihihi !

    Dernier point en réponse à Emmanuelle : ce n'est pas à toi d'avoir honte, mais bien à Dame VALIN de se sentir honteuse ! Un grand merci pour ton soutien...

    Prêts pour le grand jeu ?!

    Mot n°1 : le

  • MDPH : appel à la vigilance pour les évaluations du nombre d’heures d’aides humaines au titre de la prestation de compensation

    faites valoir droits.jpgLa situation

    L’annexe 2-5 du code de l’action sociale et des familles qui est le référentiel pour l’accès à la prestation de compensation  (PCH) prévoit au sein de son chapitre II intitulé « Aides humaines » à la section I « Les actes essentiels » que : « L'équipe pluridisciplinaire identifie les besoins d'aide humaine pour l'entretien personnel, les déplacements et la participation à la vie sociale. Elle procède à une quantification du temps d'aide humaine nécessaire pour compenser le handicap. »

    Les temps quotidiens d'aide humaine sont prévus par l’annexe 2-5 du code de l’action sociale et des familles pour chaque item (toilette, habillage, alimentation, élimination…).

    Les temps quotidiens d'aide humaine sont des temps plafonds. Dans ces limites, des majorations des temps ordinaires peuvent néanmoins être envisagées dès lors que les interventions de l'aidant sont rendues plus difficiles ou sont entravées par la présence à long terme de facteurs aggravants ou encore en présence d’éléments susceptibles d’avoir un impact sur le temps de réalisation des activités tel que :

    • des symptômes (douleurs, ankylose de grosses articulations, mouvements anormaux, obésité importante...)
    • certains troubles du comportement ayant un impact et rendant plus difficiles les interventions des aidants pour la réalisation de tout ou partie des actes essentiels
    • des facteurs environnementaux, tels un logement adapté ou non
    • le recours à certaines aides techniques, notamment lorsqu'elles ont été préconisées pour faciliter l'intervention des aidants

    Le problème rencontré

    Nous dressons aujourd’hui le constat que dans nombre de situations qui nous remontent, l’appréciation qui est faite par les équipes pluridisciplinaires puis par les membres de la CDAPH se trouve bien souvent en deçà des besoins réels des personnes.

    Nous vous invitons donc à une vigilance particulière lors des évaluations. Vous pouvez préparer votre évaluation en quantifiant de manière très précise vos besoins heure par heure sur une journée « type » au moyen d’un tableau par exemple, outil pédagogique que vous pourrez soumettre à l’équipe puis à la CDAPH, et également joindre à vos observations sur la proposition de plan personnalisé de compensation (cliquez ici) si vous n’êtes pas satisfait par ce dernier.

    En voici un exemple :

    HORAIRES

    Actes et soins

    7h30-8h15

     

    8h15…

     

     

     

     

     

    Que faire si vous êtes confrontés à ce problème

    Au moment où vous recevrez par courrier le plan personnalisé de compensation (PPC), nous vous invitons, si vous constatez un décalage entre ce PPC et vos besoins, à adresser vos observations dans le délai de 15 jours après réception du PPC. Indiquez tous les arguments à faire valoir concernant tous les besoins non pris en compte par l'équipe pluridisciplinaire d'évaluation.

    Le code de l’action sociale et des familles prévoit en effet que la CDAPH doit prendre connaissance de ces observations, ce qui permettra à la CDAPH de prendre sa décision sur la base des besoins que vous avez exprimés et non pas uniquement sur la base des besoins évalués par l’équipe pluridisciplinaire. Par ailleurs, nous vous conseillons d’être présent en CDAPH (vous pouvez être accompagné) pour présenter votre situation et vos besoins vous-même : cela permet à la CDAPH de mieux prendre connaissance de votre situation pour statuer.

    Si la décision de la CDAPH demeurait non conforme à vos besoins en matière d’aide humaine, il vous sera possible de contester la décision devant la juridiction compétente. Pour vous aider dans vos démarches, n'hésitez pas à nous contacter (cliquez ici)

  • Eléments pour l’élaboration d’un diagnostic "Accessibilité de la voirie" dans les petites communes

    loi 2005 message.jpgLa loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées prévoit l'élaboration de plans de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE) par toutes les communes françaises, quelle que soit leur population.

    Afin d'être efficients et opérationnels, ces PAVE doivent s’appuyer sur un état des lieux et un diagnostic des améliorations à apporter. Or les communes de petite ou moyenne importance disposent rarement des ressources humaines ayant toutes les compétences requises ou des moyens financiers permettant de sous-traiter les études.

    C'est dans ce contexte que le Centre d'étude sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (Certu), l'un des services techniques centraux du ministère du développement durable, a développé des outils et des méthodes de diagnostic.

    Il a notamment élaboré un document intitulé "Accessibilité de la voirie et des espaces publics - Eléments pour l'élaboration d'un diagnostic dans les petites communes". Ce guide méthodologique comprend notamment une série de fiches synthétiques :

    • Comment prendre en compte les véhicules (poids lourds et véhicules légers) ?
    • Comment prendre en compte les transports collectifs ?
    • Comment prendre en compte les cycles ?
    • La zone de stationnement des véhicules
    • L'espace piétons
    • Les interfaces piétons/véhicules
    • Les interfaces piétons/cadre bâti

    Retrouvez l'ensemble des guides méthodologiques dans la rubrique dédiée du site du Ministère du Développement Durable.

    source : http://www.developpement-durable.gouv.fr