MDPH : le PPC, Plan Personnalisé de Compensation

PPC.jpgLe Plan Personnalisé de Compensation (PPC) constitue un élément essentiel du nouveau dispositif introduit par la loi de 2005 qui vise à passer des simples logiques administratives à un réel accompagnement de la personne. Le PPC s'appuie sur une approche globale des attentes et des besoins de chaque personnes à partir de son projet de vie : c'est un outil au service de la personne en situation de handicap. Il permet de mettre en oeuvre le droit à compensation tel que voulu par la loi, et garanti la citoyenneté des personnes.

La loi prévoit qu'un PPC doit être établi pour l'ensemble de l'offre de service de la MDPH. En effet, ce PPC est le reflet de l'évaluation et des propositions que l'équipe pluridisciplinaire va soumettre à la CDAPH.

Dès lors que vous déposez un dossier à la MDPH, quelle qu'en soit la demande (ne se limite pas uniquement à la PCH : Prestation de Compensation du Handicap), vous devez recevoir une proposition de PPC avant le passage de votre dossier en commission (la CDAPH) et avez 15 jours à réception pour formuler vos observations, en cas de désaccord avec la proposition de l'équipe pluridisciplinaire. Ces observations doivent être communiquées aux membres de la CDAPH qui statueront sur votre demande. Vous pourrez ainsi vous appuyer sur vos observations pour défendre votre position lorsque vous assisterez à la CDAPH (cliquez ici)

Si vous ne recevez pas de proposition de PPC suite à vos rencontres avec les équipes de la MDPH nous vous conseillons d'en faire une demande par écrit.

La Délégation Départementale se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches et vous aider dans la rédaction de vos observations, alors n'hésitez pas à nous contacter au 02 51 37 03 47.

Le PPC expliqué par la CNSA : cliquez ici.

Retrouvez ici une étude de la CNSA sur les PPC

Les commentaires sont fermés.