29/10/2011

L'APF récompensée !

583984026.jpgDeux prix ont été attribués à l'APF dans le cadre du 6ème Grand Prix de la Communication Solidaire.

L'APF a gagné le 1er prix dans la catégorie presse avec la campagne "Des bâtons dans les roues" et le 2ème prix dans la catégorie affichage avec la campagne institutionnelle.

De beaux résultats !

Il est encore temps de signez la pétition sur le site "Des bâtons dans les roues" en cliquant ici.

27/10/2011

De la nouveauté !

L'APF, c'est le mouvement en permanence !

- un nouveau projet associatif encore plus incisif, pour plus de militance et une société inclusive ouverte à tous...

- de nouvelles élections des Conseils Départementaux en 2012,

- de nouveaux acteurs qui nous rejoignent chaque jour,

- de nouvelles idées...

Nous vous proposons donc une nouvelle présentation du blog, parce que la nouveauté, on aime !

Et vous, qu'en pensez-vous de ce nouveau blog ?

Réforme de l’Allocation Adulte Handicapé : témoignez !

témoignez.jpg

La trimestrialisation du calcul de l’AAH pour les personnes percevant un revenu issu de l’exercice d’une activité professionnelle en milieu ordinaire de travail est intervenue depuis janvier dernier. Cela implique le remplissage obligatoire d’une Déclaration Trimestrielle de Ressources (DTR) et modifie les modalités de cumul entre revenus d’activité professionnelle et AAH.


Dès la présentation du projet de décret, l’APF en a dénoncé les conséquences pour de nombreux allocataires de l’AAH. Le gouvernement s’est engagé à neutraliser l’impact pour les « perdants »… en compensant ces pertes au cours du 1er trimestre d’application de la réforme. L’impact de la réforme n’est donc mesurable que depuis le second trimestre.

Face à notre vif mécontentement, un comité de suivi de la réforme, composé de la DGCS, de la CNAF, la CCMSA et de certaines associations, dont nous faisons partie, a été constitué. Ce comité vise à mesurer les impacts réels sur les personnes et à proposer le cas échéant des mesures correctives.
Depuis janvier, ce comité s’est réuni à cinq reprises.
Le bilan de retour de la DTR dressé par la CNAF et la CCMSA semble plutôt positif...

A ce jour, l'APF n'a pu pointer que quelques situations que les délégations ont pu faire remonter.
Afin de mieux évaluer la réalité des situations,  de davantage peser dans le débat des prochaines réunions du comité de suivi, nous souhaitons récolter un maximum de témoignages sur :
· la création d’un indu suite à la réforme de l’AAH
· le montant de l’AAH

En Vendée, plus de 450 personnes sont concernées par la réforme, et au 1er trimestre 111 personnes ont subi une diminution de leurs droits allant jusqu'à 481 € par mois !

Alors contactez-nous pour apporter votre témoignage et faire entendre votre réalité dans les plus hautes instances de l'état. L'APF se mobilise pour faire valoir les droits de chacun !

Pour cela, contacter Claire au 02 51 37 03 47.

Accidents de la route : un guide juridique pour faire valoir ses droits

guide victime route.jpgDans le cadre de l’indemnisation des dommages corporels en cas d’accident de la voie publique, un guide vient d'être édité par la Documentation Française, intitulé « Guide d’accompagnement juridique des victimes de la route et de leurs familles ».

Ce guide a été rédigé en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Justice et des Libertés, la Délégation interministérielle à la sécurité routière, le Ministère du Travail de l’Emploi et de la Santé, ainsi qu’avec de nombreux partenaires, associatifs notamment.
Il est à destination du grand public, aussi bien acteurs publics et associatifs, que professionnels. Mais surtout, il est destiné aux victimes ainsi qu’à leurs proches, désirant faire valoir leurs droits en la matière.

En effet, il vise avant tout à apporter une information aux victimes, le plus souvent désorientées face à la multitude des intervenants, des procédures (civile, pénales, administratives notamment), et des démarches devant être mises en oeuvre à l’occasion d’un accident de la voie publique.

Il participe à la compréhension de l’ensemble des procédures existantes et pouvant être mises en oeuvre à cette occasion. De même, il tend à illustrer des situations spécifiques parfois associées à un accident de la voie publique (hospitalisations, accidents dans le cadre du travail …), ainsi que le rôle joué par les divers intervenants aux différents stades de la procédure : assureurs, professionnels du droit ou encore médicaux..

Il se veut clair et aborde les grandes notions menant à la reconnaissance d’un éventuel droit à indemnisation. Il oriente les victimes et leurs proches quant aux divers acteurs pouvant épauler les victimes et leurs proches dans ce cadre, notamment les associations.


Ce guide ne peut certes se substituer à l’aide essentielle apportée par les différents acteurs en la matière, associations et professionnels. Néanmoins, il constitue à la fois une base à l’accompagnement nécessaire de ces victimes et un premier pas quant à la reconnaissance d’un éventuel droit à indemnisation.

Pour télécharger le guide, cliquez ici.

Conception universelle : position de l'APF

APF bouge les lignes.jpgNotre Conseil d'Administration a adopté en septembre un texte de revendication portant sur l'application du principe de la conception universelle.

Pour le consulter, cliquez ici.

N'hésitez pas à diffuser ce texte largement autour de vous !

Pour consulter l'ensemble des textes de revendication de l'APF, cliquez ici.

Billet d'humeur n°36 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgCher Jean-Philippe ! D'abord merci pour votre commentaire qui m'encourage encore davantage à poursuivre dans cette voie... (cliquez ici)

Et puis ne vous inquiétez pas : Dame VALIN, je ne l'oublie pas ! Mais parfois je lui accorde une sorte de petite trève. Et comment oublier une femme aussi charmante et lumineuse... Tenez d'ailleurs ! En parlant de lumière, j'ai trouvé ceci sur le Net :

36 bougie.JPG

Et du coup ça m'a inspiré... Il faudrait que nos élus aient cette petite flamme, cette étincelle, que dis-je, cette lueur d'intelligence, qui éclaire leur vision des choses, ainsi que cette seconde flammèche pour les faire décoller un peu. En gros pour qu'ils se bougent les fesses !

Eh oui ! 2015 n'est pas en 2020 Dame VALIN... et les autres. Il serait donc temps de s'affoler vous ne croyez pas !! A la semaine prochaine...

Mot n° 36 : "Dame"

26/10/2011

APF Evasion: catalogue hiver 2011-2012

CATALOGUE HIVER 2012_Page_1.jpgLes vacances d'hiver approchent, aussi, nous avons le plaisir de vous présenter :

le nouveau catalogue hiver 2011-2012.

(Avec toutes les informations pratiques pour l’inscription)

Cet hiver, APF Evasion élargit son offre en proposant de nouveaux séjours. La destination montagne est bien sur programmée avec un séjour dans la vallée de Maurienne à Saint Sorlin d’Arves, un séjour dans la vallée d’Abondance, ainsi que plusieurs séjours dans la ferme Léonie dans le Jura. Pour les amateurs de plages et de cocotiers un séjour en Martinique est proposé début Janvier 2012.

Pour recevoir un dossier d'inscription, vous pouvez contacter Claudie Ardouin au 02 51 33 03 47 (le matin uniquement)

13:23 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Sans commentaire...

source : Faire Face

Le centre d’analyse stratégique demande l’assouplissement de la loi de février 2005 sur l’accessibilité des logements neufs

1350217_colourful_apartment_skyscraper_1.jpgC'est désormais au tour du Centre d'analyse stratégique de demander l'assouplissement du volet accessibilité de la loi de février 2005.

Dans son rapport sur l’adaptation du parc de logements au vieillissement et à la dépendance, rendu public aujourd'hui, cette institution d’expertise et d’aide à la décision placée auprès du Premier ministre propose de « maintenir sur le flux des logements neufs de fortes obligations pour les parties communes (notamment présence d'un ascenseur, accessibilité) pour permettre l'adaptation ultérieure des habitations, mais n'imposer de produire des logements adaptés que pour un pourcentage approprié des programmes de construction ». C’est pour la bonne cause, plaide le CAS : « les marges dégagées par les acteurs de la construction grâce à cet allongement des normes pourraient être reversées à l’Agence nationale de l'habitat, sous la forme d’une contribution de solidarité, afin de financer l’effort » d’adaptation du parc de logements existant aux besoins des personnes âgées.

 

Déshabiller Paul pour habiller Jacques

La préoccupation des auteurs de ce rapport est en effet de développer l’aménagement du logement des seniors, pour leur permettre de rester à domicile le plus longtemps possible. Or, notent-ils, les contraintes normatives concernant le stock de logements sont « pratiquement inexistantes » et les aides financières restreintes. A contrario, les obligations légales de mise en accessibilité pour les logements neufs sont « nombreuses en France ».

La loi de février 2005 stipule en effet que tous les logements des bâtiments d’habitation collectifs doivent être accessibles, ou à tout le moins facilement adaptables, à une personne en fauteuil roulant. Ces normes « ont un coût direct important (…) : entre 5,5 % et 6 % de renchérissement », note le CAS. D’où sa proposition, « dans un contexte de finances publiques contraintes », d’assouplir la loi, en n’imposant plus qu’un pourcentage de logements adaptés dans les programmes neufs, afin de dégager des moyens pour financer l’adaptation du parc existant.

C’est ce qu’on appelle déshabiller Paul pour habiller Jacques. Sans garantie de succès, ni vision à long terme : les logements neufs d’aujourd’hui, accessibles à tous, n’auront pas besoin d’être aménagés demain…

source : Faire Face

24/10/2011

Collecte de téléphones portables : VM Matériaux partenaire de l'APF

VM matériaux.jpgL'entreprise VM Matériaux est partenaire de notre association pour la collecte des téléphones portables usagers depuis plusieurs mois. Alain, un adhérent de notre Délégation a réussi à mobiliser ses collègues et sa direction autour de ce projet solidaire !

L'entreprise a diffusé un article (cliquez ici) dans son journal interne pour inviter l'ensemble des salariés à participer à la collecte des portables au profit de l'APF.

Un grand merci à VM Matériaux qui a bien compris les enjeux de cette action et qui n'a pas hésité à mobiliser tous ses collaborateurs ! Et un grand merci à Alain pour son aide précieuse !

Pour en savoir plus sur la collecte de téléphones portables cliquez ici

Pour organiser une collecte dans votre entreprise, votre lyçée, votre commune, contactez nous au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

Pour connaitre le point de dépôt le plus proche de chez vous cliquez ici

Claire rejoint la Délégation pour une mission de 6 mois.

bienvenue plaque fer forgé.jpgNous avons le grand plaisir de vous faire part de l'arrivée de Claire Nicoleau au sein de l'équipe de la Délégation Départementale de Vendée.

Claire, qui est titulaire d'un master 2 de droit pénal, a choisi de rejoindre notre association pour y effectuer une mission de service civique de 6 mois. Après un parcours universitaire dense, elle va ainsi pouvoir découvrir un autre aspect du droit au travers l'accompagnement juridique que nous proposons à celles et ceux qui nous sollicitent.

Nous souhaitons la bienvenue à Claire !

Opération "Paquets Cadeaux": appel à bénévole !

Vous aimez le contact avec les petits et les grands ?
Vous avez du temps à offrir à l'APF ? (même une ou deux heures)

paquets cadeaux.jpgRejoignez nos équipes de bénévoles pour l'opération
Paquets cadeaux !

Durant les mois de novembre et décembre, la Délégation Départementale vous propose de confectionner des paquets cadeaux pour les clients de Joué Club de La Roche sur Yon. Les dons récoltés serviront à financer les actions de la Délégation Départementale, et à développer les projets en faveur des personnes en situation de handicap sur le département.

Pour en savoir plus,
Contactez Hugues BOURIEAU à la délégation au  02.51.37.03.47
ou par courriel en cliquant ici

Nous comptons sur vous ! A très bientôt !

La MDPH met les personnes en situation de handicap en concurrence pour justifier ses notifications...

"Monsieur le Président, si vous accordez à ce monsieur une orientation en SAVS, il va prendre la place de quelqu'un qui est en attente et qui en a plus besoin que lui. Il y a des listes d'attente importantes vous savez."

Cette petite phrase, c'est l'ultime conclusion de la représentante de la MDPH pour expliquer au Président du TCI (Tribunal du Contentieux et de l'Incapacité) qu'il doit confirmer le refus d'orientation vers un SAVS notifié par la MDPH. Chacun d'entre vous aurait pu l'entendre de ses propres oreilles, puisque les audiences au TCI sont publiques. (oreilles sensibles, s'abstenir)

incroyable mais vrai.jpgEt non, ce n'est pas parce que Monsieur ne relève pas d'un SAVS qu'il faut le lui refuser (!), c'est juste parce qu'il y a soit-disant des listes d'attente importantes (hum hum...), et que Monsieur en aurait soit-disant juste un peu moins besoin que d'autres...

Whaou !

Nous, cette petite phrase, elle nous a laissés sans voix. En même temps, on ne pouvait plus parler : l'audience étant close et plus personne n'étant censé intervenir, nous avions quitté la salle. Seulement, même du couloir on entend ce qui doit être entendu...

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites que nous allons lui donner.

19:21 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Un 5ème Parlementaire répond à nos interpellations

APF bouge les lignes.jpgScandalisés par les attaques faites à la loi du 11 février 2005 sur son volet accessibilité, nous avons interpellé les 8 Parlementaires Vendéens à 2 reprises (ici et ici), et organisé un rassemblement à l'occasion de notre action nationale "Des Bâtons dans les roues" (ici).

4 Parlementaires sur les 8 ont donné suite à nos interpellations :

- Philippe DARNICHE nous a reçu vendredi 21 octobre

- Jean-Luc PREEL nous recevra lundi 7 novembre

- Dominique CAILLAUD a adressé une question écrite pour la Ministre : cliquez ici.

- Louis GUEDON nous a répondu par courrier : Cliquez ici.

Dominique SOUCHET vient à son tour de nous répondre : il en profite pour nous faire part des différentes questions écrites qu'il a adressées au Ministre sur la question de la scolarisation des élèves en situation de handicap : cliquez ici et ici.

 

sourd et muet.jpgNotons le mutisme de Jean-Claude MERCERON, Bruno RETAILLEAU et Véronique BESSE...

Est-ce à penser qu'ils n'ont que faire des personnes en situation de handicap ? Qu'ils n'ont pas compris les enjeux de l'accessibilité universelle pour l'ensemble de la population, les parents avec pousette et landeau, les personnes âgées, chacun d'entre nous ?

Collecte de portables : partenariat avec ERDF

erdf.jpgERDF (Electricité Réseau Distribution France) a contacté notre Délégation après avoir pris connaissance de notre partenariat avec la commune de Saint Florent des Bois (cliquez ici et ici) pour collecter les téléphones portables usagés.

Intéressée par les valeurs véhiculées par cette action de collecte, l'entrepise a souhaité devenir partenaire de notre association sur le département de la Vendée. Action solidaire, de préservation de l'environnement et de soutien du travail des personnes en situation de handicap : des valeurs partagées par ERDF.

Ce vendredi 21 octobre, une convention de partenariat a donc été signée avec le Secrétaire Général de l'entreprise, Jean-Philippe DREUILLE. Ce sont ainsi les 500 collaborateurs d'ERDF qui vont être sensibilisés à notre action, et incités à rapporter leurs téléphones portables usagers dans l'une des 8 bornes de collecte qui va être mise en place sur chacun des sites Vendéens. L'entreprise fera également don à l'APF de la totalité des téléphones professionnels usagers.

Mais ERDF ne s'arrête pas là ! Convaincue du nécessaire recyclage des matériels électriques et de la protection de l'environnement, engagée auprès des personnes en situation de handicap, l'entreprise ambitionne de mobiliser les communes de Vendée à s'engager auprès de l'APF, et compte bien utiliser ses réseaux pour le faire savoir !

Pour rappel :

1 portable collecté = environnement préservé

1500 portables collectés = 1 emploi à temps plein dans un ESAT APF, pour une personnes handicapée

1 portable collecté = 1 euro reversé à la Délégation de Vendée pour conduire des actions en faveur des personnes en situation de handicap sur le département

merci herbe.jpg

Vous pouvez également, tout au long de l'année, déposer vos téléphones dans les locaux de l'APF à La Roche sur Yon ou nous contacter : nous viendrons récupérer vos appareils ! Vous pouvez également installer une borne de collecte que nous mettrons à votre disposition.

21/10/2011

Le catalogue solidaire automne 2011 est à votre disposition

couv11CT02.jpgCalendriers et cartes de voeux, produits culturels, beauté et bien être, équipement de la maison... Découvrez la nouvelle collection Automne 2011 des produits solidaires !

Pour chacun de vos achats dans notre catalogue, vous nous apportez des fonds qui nous permettent de mener à bien nos missions. Plus de 160 produits à forte valeur de sens, vous attendent : ceux issus du commerce équitable, ceux fabriqués par des personnes en situation de handicap dans des établissements et services d'aide par le travail ou encore ceux respectant l'environnement.

Recevoir le catalogue : contactez Annie à la Délégation : 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr ou rendez-vous sur la boutique solidaire APF, cliquer ici

21:37 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Le nombre de demandeurs d'emploi handicapés a bondi de 14% en un an

1125238_forklift_1.jpg+ 13,9% : le nombre de demandeurs d’emploi handicapés a explosé entre juillet 2010 et juin 2011, pour atteindre 273 308. Et il a augmenté beaucoup plus vite que pour l’ensemble des demandeurs d’emploi (+4,3%). La progression est particulièrement forte pour les travailleurs handicapés âgés de 50 ans et plus (+21 %) ainsi que pour les personnes inscrites au chômage depuis plus de deux ans (+18 %).

 

Sacré retour de bâton. Jusqu’à présent, les salariés handicapés avaient mieux résisté à la crise que les valides. En 2009, le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap avait crû deux fois moins vite que celui de l’ensemble des demandeurs d’emploi (+9,5% contre + 18,2%, en 2009). Au final, sur la période juin 2008-juin 2011, le nombre de demandeurs d’emploi handicapés a légèrement moins augmenté que celui de l’ensemble des demandeurs d’emploi : +30% contre + 35%.

 

Agefiph : recettes en baisse

Peut-être faut-il y voir un contrecoup de l’échéance du 1er juillet 2010 pour les établissements d’au moins 20 salariés n’employant aucun travailleur handicapé. A partir de cette date, elles devaient voir leur contribution fortement majorée. Résultat : beaucoup d’entreprises ont agi avant d’être sanctionnées… et les embauches ont donc été "artificiellement" dopées. Autre explication possible : la décision de l’Agefiph de "réduire la voilure" : après avoir engagé un plan anti-crise, Fin 2008, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées a commencé à réduire ses aides en juillet 2010.

L’Agefiph voit en effet ses ressources diminuer, au fur et à mesure que les entreprises améliorent leur politique d’intégration de travailleurs handicapés  : 46 000 établissements de plus de 20 salariés vont verser une contribution à l’Agefiph en 2011 parce qu’ils n’atteignent pas l’objectif légal de 6% de travailleurs handicapés, alors qu’ils étaient plus de 55 000 en 2009. Dans le même temps, le produit de la collecte a chuté de plus de 20%, pour atteindre 476 M€

Source : Faire Face

21:35 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Handicap & formation des enseignants: copie à revoir

faire mieux.jpg90% des jeunes enseignants ne s'estiment pas formés au handicap.

"Les réponses sur la question du handicap ne nous ont pas étonnés. En formation initiale et continue, il n'y a rien. Toutes les écoles, voire toutes les classes, ont maintenant un ou deux élèves handicapés et nos collègues ne savent pas faire. C'est une difficulté", a commenté à l'AFP le secrétaire général du SE-Unsa, Christian Chevalier.

Retrouvez la suite en cliquant ici.

Au pays des Olonne, découverte d’un bus adapté….

François a utilisé un bus adapté sur Les Sables d'Olonne : il nous propose son témoignage :

tusco.jpgC’est bien par hasard que nous avons appris l’existence, aux Sables d’Olonne d’un bus du réseau TUSCO adapté aux personnes à mobilité réduite.

Le dernier plan du réseau en main, nous voyons qu’en effet, le sigle handicap apparait sur l’horaire de la ligne A concernant certaines fréquences.

Cela tombe bien, il s’agit de la ligne qui passe en bas de mon domicile. Je repère une heure de passage à la station la plus proche de chez moi ; je m’y présente en fauteuil manuel accompagné de mon épouse.

Le bus arrive...

Lire la suite

MDPH : le délai légal d'instruction des demandes est de 4 mois et pas 11 mois Madame la Responsable Vendéenne !

faites valoir droits.jpg

La MDPH de Vendée, par la voix de la Responsable de son pôle adulte nous a fait savoir cette semaine que "les délais de traitement des dossiers sont actuellement de 10 à 11 mois, que c'est selon elle un "délai raisonnable" qui se retrouve dans d'autres MDPH de France, et qu'on a "qu'à aller voir comment ça se passe ailleurs"...

L’Article R241-33 du code de l’action sociale et des familles stipule que « Le silence gardé pendant plus de quatre mois par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées à partir du dépôt de la demande mentionné à l’article R. 146-25 auprès de la maison départementale des personnes handicapées vaut décision de rejet. »

La loi prévoit bien un délai de 4 mois pour que la MDPH rende sa décision, délai au delà duquel, en l'absence de réponse, il faut considérer qu'il s'agit d'un refus. Vous disposez alors de 2 mois pour contester le refus auprès du Tribunal (du Contentieux et de l'Incapacité (TCI) ou administratif (TA) en fonction de la demande initiale)

mauvais élève.jpgNous ne pouvons que nous étonner d'une MDPH qui prend ses références auprès de ses petits camarades qui bafouent la loi et surtout les droits des personnes en situation de handicap, plutôt que dans les textes...

Ainsi, en l'absence de contact avec la MDPH dans les 3 mois qui suivent le dépôt de votre dossier, vous pouvez adresser une relance au Directeur de la MDPH en mentionnant l'article ci dessus.Retrouvez ici un modèle de relance de la MDPH (les parties en rouge sont à personnaliser, et le courrier est à compléter en fonction de votre situation)

Après 4 mois, vous êtes en droit de déposer un recours auprès du Tribunal. Si 5 mois après le dépôt de votre demande vous n'avez pas de réponse, nous vous invitons à saisir le Tribunal, au risque de ne plus avoir de possibilité de recours pour faire valoir vos droits.

La loi prévoit également la possibilité de déposer une demande de PCH (Prestation de Compensation du Handicap) en urgence (cliquez ici). Le Président du Conseil Général dispose alors de 15 jours pour vous répondre.

La Délégation départementale se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. N'hésitez pas à nous solliciter : cliquez ici.

00:03 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

20/10/2011

Billet d'humeur n°35 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgCoup de chapeau cette semaine !

Si je comprends bien, 3 parlementaires vendéens répondent à notre interpellation. Après coup certes, mais c'est déjà pas mal...
Leur surdité et leur cécité les auraient-elles miraculeusement abandonnées ? Ou bien une étincelle de bon sens les a-t-elle soudainement amenée à être plus réactifs ?
Affaire à suivre donc ! Avec optimisme il faut l'espérer...

bachelot rose.jpgRemarquez, dans le genre surprise de taille, faut que j'vous raconte la dernière de Bonbon Rose... Euh ! Roselyne Bachelot...
C'était mardi matin vers 8h00 sur la chaîne cryptée, et les bras m'en sont tombés !
Dans l'interview à laquelle elle répondait, elle a parlé à deux reprises de "personnes en situation de handicap".
Pas vraiment surprenant de la voir un peu évoluer me direz-vous, vu ce que Jean-Marie Barbier lui a mis dans les dents au Congrès APF à Bordeaux en mai dernier... (cliquez ici)

Quoi qu'il en soit, en dehors de toute considération politique, chez nos élus il y a celles et ceux qui marchent sur la tête (cliquez ici) et celles et ceux qui évoluent (ou plutôt qui font croire qu'ils évoluent) dans le bon sens ! Approche de la Présidentielle oblige... No comment !
J'oublie aussi celles et ceux qui n'en ont rien à battre, voyez plutôt :

baille fillon.jpg
baille bussereau.jpg
baille dort.JPG


Coup de chapeau peut-être donc, pour le semblant d'une soudaine écoute de quelques-un(e)s, mais faut pas exagérer non plus !!!

A la semaine prochaine


Mot n° 35 : "politiques"

18/10/2011

La famille d'Ardi vient d'obtenir des papiers, un toit, un travail et une place au collège

retour en france.JPGOctobre démarre sous les meilleurs auspices pour les Vrenezi. La famille d’Ardi, cet adolescent kosovar polyhandicapé, qui avait été expulsé de France en mai 2010 avant d’être autorisé à revenir en juillet 2011, vient d’obtenir une autorisation provisoire de séjour de neuf mois, avec autorisation de travailler. Un titre de séjour, certes limité dans le temps, mais plus durable que le visa de trois mois qui arrivait à échéance le 28 octobre. Le père d’Ardi a d’ailleurs trouvé un emploi, dans la région de Metz, où vit la famille.

 

Deux bonnes nouvelles ne venant jamais seules, la famille a quitté aujourd'hui, 10 octobre, le foyer d’accueil, où elle était cantonnée depuis son retour, pour emménager dans un appartement accessible, dans la banlieue de Metz. Ardi pourra donc venir y passer le week-end lorsqu’il aura retrouvé suffisamment de forces. Enfin, son jeune frère, Edouard, est scolarisé en collège, depuis le 16 septembre, dans une classe de liaison et d’accueil (CLA) destinée à aux enfants qui viennent d’arriver en France.

 

L’histoire prend donc une tournure favorable. Reste la colère de savoir qu’une décision administrative inique a fait perdre quatorze mois à un adolescent polyhandicapé : alors qu’il bénéficiait en France d’une prise en charge adaptée, il avait été renvoyé dans un pays où de telles infrastructures n’existent pas, le condamnant à voir son état de santé se dégrader…

 

Source : Faire Face - Photo : RESF

17/10/2011

Réunion d'accueil des nouveaux bénévoles jeudi 20 octobre

bénévolat débordé.gif La prochaine réunion d'accueil des nouveaux bénévoles aura lieu ce jeudi 20 octobre de 14h30 à 16h, à la Délégation.

Il s'agit de présenter les actions de notre délégation et les possibilités de bénévolat.

Sont invitées à ces rencontres toutes les personnes qui désirent en savoir plus sur les actions bénévoles au sein de notre association. Si vous souhaitez participer, il vous suffit de vous inscrire auprès de Hugues Bourieau au 02 51 37 03 47, ou h.bourieau@orange.fr

A bientôt ! On vous attend nombreux !

13/10/2011

MDPH : 3 associations demandent la réduction des délais de notification

peut mieux faire.jpgL'APF, Autisme Vendée et Autisme Enfance Vendée ont adressé un courrier à Gérard VILLETTE, Président de la MDPH et de la CDAPH pour l'alerter sur les conséquences des délais de notification des décisions de la CDAPH.

L'objectif est notamment que les décisions relatives à la scolarisation des élèves en situation de handicap puissent être concrétisées sans attendre par l'Inspection d'Académie de Vendée (orientation en CLIS, ULIS, Accompagnement par un AVSi, ou encore mise à disposition de matériel pédagogique)

Pour lire le courrier, cliquez ici.

08:33 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Réflexologie Plantaire : 3 séances à venir

pieds.jpgLes séances de réflexologie plantaire conduites par Laure sont très appréciées ! (cliquez ici) Nous avons le plaisir de vous proposer 3 nouvelles dates pour des prises en charges individuelles dans l'après-midi :

- 27 octobre

- 24 novembre

- 15 décembre

Si vous bénéficier de ce moment de bien-être, inscrivez-vous auprès de la Délégation en téléphonant à Francette, le matin, au 02 51 37 03 47.

Billet d'humeur n°34 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgRetour aux "sources" !

Vous vous souvenez les crottes de chien.
Quand on roule dedans, ça fait des traces !
Alors, je pensais avoir trouvé la solution pour le nettoyage : un aspi-robot...
Ben en fait, le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances ! Voyez plutôt :



Beuuurk !
A visionner sans modération...
A la semaine prochaine...

Mot n° 34 : "vécu"

Taxe de 35 € pour saisir la justice : explications

faites valoir droits.jpgUne taxe de 35 euros a été instaurée pour toute introduction d’une action en justice.

Cette taxe est due pour toute introduction d’une action en justice à compter du 1er octobre 2011. De même, à compter du 1er janvier 2012, les procédures en appel pour lesquelles l’intervention d’un avocat est obligatoire nécessiteront quant à elles le paiement d’une taxe de 150 euros.

Sont exclues les procédures introduites devant :

- la commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI)

- le juge des enfants

- le jude des liberté et de la détention

- le juge des tutelle, du ribunal de Grande Instance comme du tribunal d'Instance.

Le recours formés contre les décisions de ces juridictions sont également exclus du paiement de cette contribution.

Ne sont pas non plus concernées (article 62 1° du nouveau code de Procédure Civile) les procédures pour lesquelles une disposition législative prévoit expressément que la demande est formée, instruite ou jugée sans frais. Il s'agit des procédures devant :

- les juridictions statuant en matière de contentieux de la sécurité sociale dans lequel, en vertu de l’article 31 de la loi n°46-2339 du 24 octobre 1946, les procédures sont gratuites et sans frais : le tribunal des affaires de sécurité sociale, le tribunal du contentieux de l’incapacité et la cour nationale de l’incapacité et de la tarification de l’assurance des accidents du travail,

- la cour d’appel et la Cour de cassation statuant dans ces contentieux

- la Commission Départementale d’Aide Sociale

- la Commission Centrale d’Aide Sociale

ainsi que devant la cour d’appel et la Cour de cassation statuant dans ces contentieux.

Les personnes bénéficiaires de l’aide juridictionnelle sont également exemptées du paiement de cette nouvelle taxe.

Lorsque vous introduisez vous-même l’action, vous devez vous acquitter de cette contribution sous forme d’un timbre fiscal (apposition du timbre à la demande) ou par voie électronique (remise d’un justificatif de paiement). Lorsque la demande est introduite par un auxiliaire de justice, notamment par un avocat, il incombe à ce dernier de s’acquitter de cette taxe.

Si vous avez fait une demande d’aide juridictionnelle (AJ), vous devez joindre à votre demande la décision vous accordant cette aide. Dans le cas où la décision d’octroi de cette aide au moment de l’introduction de l’action n’a pas encore été rendue, vous devez joindre la demande d’AJ à l’introduction en justice de votre demande. Toutefois, si par la suite votre demande d'aide juridictionnelle est déclarée caduque ou rejetée, vous devrez cette fois vous acquitter du paiement de la contribution pour l'aide juridique et en justifier dans le mois suivant la notification de la caducité ou la date à laquelle le rejet ou le retrait est devenu définitif.

En cas de défaut de paiement la demande est déclarée irrecevable.

Si vous obtenez gain de cause à l’issue du procès, il vous sera toutefois possible d’obtenir le remboursement de cette taxe par votre adversaire, mais le juge devra clairement se prononcer sur ce point.

N’hésitez pas à régulariser votre situation si vous avez introduit une action depuis le 1er octobre 2011, sans vous acquitter auparavant de cette taxe. En effet, un paiement ultérieur est toujours possible et cela tant que l’irrecevabilité n’est pas constatée. A ce titre, si le greffe vous informe que vous ne vous êtes pas acquitté de la contribution à l’aide juridique, vous pouvez régulariser votre situation à ce moment.

11/10/2011

Handiyon : les dernières mesures annoncées sont suspendue !

Un mois et demi après l'entrée en vigueur des restrictions d'utilisation du service Handiyon (cliquez ici), l'agglomération nous annonce leur suspension dès ce mardi 11 octobre !

gaborieau.jpgHier, lundi 10 octobre, nous avons pour la seconde fois rencontré les responsables de l'Agglomération : 3 élus dont le Président de la commission transport, Philippe GABORIEAU (photo), et les deux Vice-Présidents, Jean-Marie CHABOT et Patrick YOU, ainsi que  le Directeur Général des services et le Responsable des transports.

Rencontre constructive, efficace et très satisfaisante :

- les règles votées par le Conseil Communautaire sont suspendues sans délai

- chaque usager d'Handiyon va en être informé personnellement par courrier

- un travail de concertation et de co-construction sur le fonctionnement du service Handiyon va être engagé en partenariat avec l'APF

- un travail sur la mise en accessibilité du réseau ordinaire va être engagé en partenariat avec l'APF, sur le modèle de la méthodologie que nous avons développée pour réaliser notre reportage photo (cliquez ici)

L'objectif est de permettre à chaque personne de bénéficier du meilleur service de transport possible, qu'il soit adapté ou non. C'est pourquoi la parole des usagers va être un moteur important du travail à venir pour qu'ensemble, citoyens et élus avancent au service de tous.

Notre association est très satisfaite de l'écoute des Représentants de l'Agglomération, et des actions concrètes qui en découlent.

09/10/2011

Assemblée Départementale

APF bouge les lignes.jpgCe samedi 1er octobre s'est tenue l'Assemblée Départementale de notre association. Le thème était cette année centré sur la présentation du nouveau projet associatif "Bouger les lignes !", voté lors de l'Assemblée Générale de Bordeaux en mai dernier.

Nous étions une quarantaine à participer à ce moment riche d'informations. Le nouveau projet associatif 2012/2017 a été présenté dans ses grandes lignes, et un parrallèle a été fait avec les actions en cours sur notre département, dans le cadre des orientations locales définies par le Conseil Départemental.

Un projet associatif dense, complet, ambitieux et audacieux pour une société inclusive ! Chaque adhérent a reçu durant le mois de septembre un exemplaire de ce projet associatf détaillé : nous ne pouvons que vous inviter à en prendre connaissance, et les réunions de groupes relais et du Conseil Départemental ouverts seront l'occasion d'en débattre pour celles et ceux qui n'ont pu être présent le 1er octobre.

Retrouvez le diaporama de présentation :

- partie 1

- partie 2

- partie 3

- partie 4

- partie 5

Quelques photos des Conseillers et de Serge DEXET, l'Administrateur de l'APF qui nous a fait le plaisir de sa présence, des participants et du déjeuner bien sympatique que nous avons partagé :

2011-10-01 CD - E Guidou.JPG2011-10-01 CD + SO - François.JPG

 

 

 

2011-10-01 salle.JPG2011-10-01 déjeuner.JPG

 


 

 

2011-10-01 serge Dexet et TC.JPG

Le bénévolat à l'honneur en ce début d'année

La Délégation Départementale de Vendée réunit de nombreux acteurs, adhérents, bénévoles, salariés : tous contribuent au développement des actions menées sur le département.

En ce début d'année, les bénévoles sont à l'honneur avec de nombreuses rencontres qui leur sont dédiées !

pique nique panier.jpgSamedi 3 septembre : l'ensemble des bénévoles était convié à un pique-nique de rentrée. Une trentaine de personnes s'est retrouvée pour une journée sympatique placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur ! Ces rencontres permettent aux uns et aux autres de se retrouver, parfois de mieux faire connaissance pour toujours mieux avancer ensemble ! Cette journée a été organisée par un petit groupe de bénévoles actif et efficace : merci à eux !

branly bannière.jpgMardi 20 septembre : les bénévoles qui participent aux sensibilisations au handicap (établissements scolaires, collectivité, centres de loisirs, centres de formation de futurs professionnels, etc) se sont retrouvés pour une journées d'échanges conviviale et sympatique au Lycée d'application Branly. Outre un excellent déjeuner servi par les étudiants en restauration, cette formule permet de sensibiliser les futurs restaurateurs à l'accueil des personnes en situation de handicap. Notre programme "Souriez, vous êtes sensibilisés" est en constante évolution grâce à ces évaluations collectives et aux améliorations apportées. Méthode, démarche, outils : tout est passé en revue et fait l'objet d'ajustements au service de l'efficacié de notre action.

Jeudi 22 septembre : réunion d'accueil des nouveaux bénévoles, animée par Hugues, notre Monsieur Bénévolat de la Délégation !

premiers secours.jpgSamedi 8 octobre : lancement de la formation aux gestes de premier secours pour une dizaine de bénévoles "chauffeurs-accompagnateurs", animée par la Croix Rouge. Cette formation qui mobilise les bénévoles sur deux journées complètes, leur permettra d'être parfaitement préparés à l'accompagnement des adhérents qu'ils prennent en charge tout au long de l'année.