21/01/2012

Les Maisons départementales des personnes handicapées victimes de leur succès, selon un rapport de la CNSA

Les délais de traitement s’allongent, les taux d’accord de prestation de compensation du handicap diminuent et les montants attribués baissent.

transport adapté CG94.jpgLes usagers des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) doivent s’armer de patience… Le délai moyen de traitement des dossiers est de 4,7 mois pour les adultes et de 3 mois pour les enfants, explique la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) dans sa passionnante synthèse des rapports d’activité 2010 des MDPH.

La rançon du succès ! Entre 2009 et 2010, le nombre de demandes qui leur ont été adressées a en effet augmenté de 15,2 %. « Une meilleure connaissance de la loi et des possibilités de réponses qu'elle offre, une proximité avec les usagers, mais aussi la situation économique et la progression du chômage sont évoquées parmi les causes de cette augmentation continue », avance la CNSA.

Lire la suite sur Faire Face

10:25 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.