02/03/2012

Handicap et droit à la scolarité : mobilisation pour Rémi - Article de Faire Face

 handicap,école,scolarité,avs,vendée,rémi boussereau« Stop aux belles déclarations : des actes ! » Hier après-midi à la Roche-sur-Yon, une trentaine de personnes réunies devant l’Inspection académique de Vendée ont manifesté leur indignation face au sort réservé au petit Rémi, 10 ans.


Le 21 février dernier, comme nous vous le relations récemment, la justice a estimé qu’il n’y avait plus de quoi statuer sur l’urgence du sort réservé à cet enfant en attente d’une auxiliaire de vie scolaire depuis six mois. Pour un motif simple : l’Education nationale, par un courrier adressé au juge, s’était engagée à recruter une AVS au 1er mars.


Cet engagement n’était, en réalité, qu’une déclaration d’intention : hier, l’AVS promise n’était toujours pas là. Dans l’après-midi, après avoir manifesté devant l’Inspection académique, la famille Bourrasseau a été reçue, pour la première fois, par le chef de cabinet du préfet de Vendée, en présence d’un représentant de l’Éducation nationale. Celui-ci a avancé des « difficultés » de recrutement. En réalité, une AVS était bien en cours de recrutement, il y a quelques jours, pour Rémi mais l’Inspection académique a décidé de lui proposer un poste ailleurs, dans un lycée public de la région.


Un nouveau "pied de nez" fait par l’Administration à des parents qui, pourtant, ne lâchent rien. Lundi, si l’AVS n’est toujours pas là comme leur a promis le chef de cabinet du préfet, ils reprendront, pour la deuxième fois en deux mois, le chemin du tribunal. Même s’il leur en coûte, à nouveau, 35 €. Ils n’ont pas le choix : assurer eux-mêmes l’instruction de leur fils ne peut être tenable bien longtemps. La justice osera-t-elle, à nouveau, sur une simple déclaration de l’Éducation nationale, prononcer un non-lieu ?


Aurélia Sevestre – Photo DR

Source : http://www.faire-face.fr/

Les commentaires sont fermés.