"Une AVS en vue pour Rémi" article de Ouest-France. L'IA est heureux. Il est bien le seul.

Cliquez sur l'article pour l'agrandir.

2012-03-02 OF Rémi AVS manif.JPG

Mention spéciale à l'Inspecteur d'Académie qui déclare : " Nous sommes vraiment heureux que cette attribution puisse se faire"

Et bien du côté de la famille comme du côté de l'APF, nous ne sommes pas heureux, non.

Heureux de quoi ?

D'avoir sacrifié l'année scolaire d'un petit garçon de 10 ans qui va redoubler et perdre tous ses copains ?

D'avoir sacrifié l'équilibre d'une famille entière qui doit se débrouiller chaque jour pour assurer l'école à son enfant, à la maison ?

D'avoir laissé l'état baffouer les droits d'un enfant en toute impunité pendant 10 mois ?

D'avoir réussi à faire annuler l'intervention de la justice 3 jours avant ?

De n'avoir encore rien donné de ferme et concret, alors que cet après-midi encore Rémi a été privé d'école ?

D'avoir juste fait, et encore, mal fait, le boulot pour lequel les fonctionnaires de cette administrations sont payés par tous les parents de tous les petits Rémi de France ?

Il n'y a pas de quoi être heureux, non. Il y a juste de quoi avoir honte.

Commentaires

  • Bravo. J'adore votre conclusion.

Les commentaires sont fermés.