22/03/2012

Billet d'humeur n°57 de notre Yonnais en colère : "La diplomatie du directeur de la MDPH !"

La diplomatie du directeur de la MDPH !

En lisant le Sans-Culotte 85 (n° 53 de ce mois de mars), je suis vraiment agacé (le mot est faible) par les propos du directeur de la MDPH sur l'issue de la bataille menée par la famille Muller... "Le résultat d'une conjonction de bonnes volontés et d'infos convergentes".

C'est beau et ça me laisse sans voix !

Si je comprends bien, aujourd'hui il faut que les élus bottent le cul des services de la MDPH pour que les choses avancent, pour que les bonnes volontés "conjonctionnent"... Hallucinant non ?! Et puis après ça, tous les p'tits scribouillards de la MDPH ont "convergé" au domicile de la famille Muller pour avoir le même niveau d'information ?! Ouaaahh ! Je pense que ça a dû être un véritable tremblement de terre dans les services cette affaire là !

Enfin un truc m'a fait marrer ou plutôt pleurer (de rire) en lisant un autre passage de l'article : "Les moyens attribués par l'Etat en 2005 sont toujours les mêmes aujourd'hui, alors qu'avec la loi sur le handicap, la reconnaissance du nombre de personnes handicapées a explosé de par l'élargissement des critères..."

Deux choses là-dessus :

1. Eh oui ! Depuis 2005, les Z'handicapés sont (ou devraient être) des z'humains, des "zitoyens" comme tout le monde ; ce qui veut dire qu'avant on ne devait être que de la merde, des sous z'humains ! Et encore, on n'en est pas arrivé, à ce jour, à la possibilité de nous reproduire... Alors imaginez un peu quand ce sera le cas...

2. Sur les moyens attribués, on a toujours cette désagréable impression que c'est la faute aux Z'handicapés si les administrations manquent de fric ! Pour des trucs qui ne servent à rien, on en trouve bien du poignon. Et puis si c'était une entreprise qui gérait ces dispositifs liés au handicap, et que pour de vrai, y'en n'avait plus du pognon, ben pas de cadeau, elle mettrait la clef sous la porte !

Moralité : il y'a de l'argent, mais pas toujours de "conjonction de bonnes volontés" !

A la semaine prochaine

Mot n° 57 : "j'écris"

pouvoir car vouloir.jpgpouvoir vouloir.jpg

Commentaires

Le Directeur de la MDPH, Monsieur Sicard était moins diplomate en octobre 2007 lorsqu'il nous écrivait que la réglementation applicable ne permettait pas d'aller au-delà des forfaits dont bénéficiaient Jean Marc !
Aujourd'hui alors que la réglementation n'a pas changé, le bottage de cul, comme le dit si bien notre Yonnais en colère, a fait changer d'avis à Monsieur Sicard et son équipe ! Pourquoi faut-il en arriver là pour faire reconnaître la réalité ! Il est vrai qu'à l'époque nous n'étions pas accompagné par l' APF dans nos démarches et qu'il était facile de nous calmer.
Je souhaite qu'une conjonction de bonnes volontés et des infos convergentes fassent que toutes les personnes handicapées de Vendée soient évaluées selon les textes en vigueur sans avoir à ce battre car c'est épuisant ! Je sais très bien que c'est de l'utopie mais positivons, n'est-ce pas Monsieur Sicard !
Nadine Muller

Écrit par : muller nadine | 23/03/2012

Les commentaires sont fermés.