Billet d'humeur n°62 de notre Yonnais en colère

Aux urnes citoyens !

Alors ? J'espère que vous êtes allés voter, parce que c'est important ! Forcément, si on compare l'importance toute relative accordée par les candidats aux questions sur le handicap ou l'accessibilité durant la campagne, aux quelques 10 millions de personnes plus ou moins directement concernées, on s’aperçoit que les Z’handicapés sont loin d’être l’objet des grandes préoccupations de nos chers gouvernants…

Remarquez ! On n’existe réellement que depuis le 11 février 2005, alors faut quand même pas pousser mémé… Et en plus on voudrait avoir le droit de voter ?! Là tout de suite maintenant…

Bon allez ! Trêve de plaisanteries et d’ironie ! Ce message s’adresse très sérieusement aux Z’handicapés de France et de Navarre en âge de voter et jouissant de tous leurs droits civiques : si vous rencontrez ou avez rencontré la moindre difficulté pour voter, dites-le, criez-le haut et fort, faites-vous entendre et pétez le scandale avant que le candidat élu le 7 mai prochain ne fasse péter le Champagne !

S’il y a la moindre irrégularité signalée, connue et reconnue, le vote pourrait être purement et simplement annulé… Eh là ! Pas question de le péter le Champagne ! Il faudra tout reprendre à Zéro Mesdames et Messieurs les candidats…

A la semaine prochaine

Mot n° 62 : "mai"

Commentaires

  • Cher Yonnais en colère, notre existence reconnue par ceux qui nous gouvernent est toujours de bon ton, compatissante, condescendante même ; enfin plus con que descendante parce qu'on est pas dupes. Des paroles, des réunions, des courriers qui nous disent que c'est leur première préoccupation. Mais les actes, ou sont-ils ? Les lois ne suffisent même pas à nous aider à nous intégrer, à nous assimiler dans la société. Nous ne sommes pas des sous-citoyens, des citoyens de seconde zone, nous sommes des électeurs à part entière. Mon bulletin de vote a autant de valeur que celui de mon voisin, que celui de mon maire, que celui de mon député, que celui des candidats à la présidentielle. Oui votons et faisons savoir aux candidats que nos voix comptent aussi. Ils le savent bien puisqu'ils nous brossent dans le sens du poil à chaque élection. Y'a une chanson qui colle bien à cet état d'esprit des candidats je trouve, surtout avec ces débats d'entre deux tours pour ratisser des voix : Jacques Dutronc - L'opportuniste (Live) : http://www.youtube.com/watch?v=M6SsRZ0fSNY

    Daniel

Les commentaires sont fermés.