Rencontre avec Véronique BESSE (MPF), candidate aux élections législatives

Ce vendredi 8 juin, Thierry CRAIPEAU (Représentant Départemental Adjoint) et François ARRIVE (Conseiller Départemental) ont rencontré Véronique BESSE aux Herbiers.

besse législatives.jpg

Véronique BESSE et Jean-Pierre LEMAIRE son suppléant. Photo Ouest France

Véronique BESSE a salué l'encrage départemental de notre association, sa force, sa légitimité, son réseau.

Elle dit approuver le PACTE APF 2012, et se déclare sensible aux engagements d'une France accessible en 2015 (1) et d'accès à une éducation inclusive (5). La question de la désertification médicale la mobilise également.

Pour ce qui est du droit à une vie affective, sentimentale et sexuelle pour tous, elle estime cet engagement du PACTE "audacieux et courageux". Elle déclare comprendre les préoccupations des personnes en situation de handicap, mais pense qu'il est difficile pour les politiques d'appréhender la question. Le sujet la gène un peu.

Pour cette première rencontre avec Madame BESSE en tant que Députée et candidate à sa propre succession, l'ambiance fut cordiale et agréable.

accéder rouge.jpgPetit carton rouge : la permanence de Véronique BESSE se situe à l'étage sans ascenseur, obligeant les conseillers APF à la rencontrer dans les locaux d'une agence immobilière. Elle a indiqué qu'elle devrait s'installer dans les prochains mois dans des locaux accessibles si elle est élue. Idem pour l'office de tourisme des herbiers dont elle est la Présidente, et qui n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Commentaires

  • Période électorale, quand tu nous tiens...
    Alors Madame Besse a été députée et conseillère générale en charge de l'action sociale (et oui quand même...) pendant des années, et c'est seulement en période électorale qu'elle pense rendre accessible sa permanence parlementaire ? Ben voyons ! Remarque, elle a le mérite de nous faire doucement rigoler à défaut de pouvoir nous recevoir...

  • Ne pas permettre aux personnes handicapées d'accéder à son bureau, c'est s'assurer de ne pas avoir à leur rendre des compte sur un mandat de député pas très actifs pour elles...

  • Moi je me souviens d'une action de député que cette dame a fait et que vous aviez publié dans ce blog : proposer une loi pour supprimer la HALDE.
    Quelle honte !
    Et dire qu'elle veut se faire réélire. Pour quoi faire ? Pour faire supprimer quoi d'autre encore qui défend nos intérêts ???

  • "ambiance cordiale et agréable" ! Le changement, c'est maintenant !

  • c'est pas un petit carton rouge qu'elle mérite ! C'est un gros, très gros carton rouge. Si c'est pas la preuve que tout ça c'est de la parade... Quand je pense qu'elle posait tous les 15 jours dans le journal du conseil général... Si vraiment elle se souciait des personnes handicapées physiques, ça fait bien longtemps qu'elle se serait au minimum appliqué les principes de l'accessibilité, et qu'elle ne nous aurait pas laissés à la porte. C'est écoeurant.

Les commentaires sont fermés.