30.000 euros pour un fauteuil roulant : non au business autour du handicap !

Odile Maurin.jpgOdile Maurin (photo) est atteinte de handicap et sa maladie lui impose l'usage d'un fauteuil roulant électrique. Le dernier qu'elle a acheté a coûté 30.000 euros, mais elle ne cesse de le renvoyer au fournisseur pour cause de dysfonctionnements importants qui aggravent ses douleurs au quotidien. Résolue à faire connaître son cas, qu'elle estime symptomatique de l'environnement lucratif qui règne autour du handicap, elle témoigne.

Cliquez ici

Commentaires

  • Nous avons exactement les mêmes soucis avec le fauteuil de mon époux
    qui livré depuis plus d'un an n'est toujours pas au top, un dossier moulé sur lui qui a du être refait car complètement inadapté, une plaque d'assise 8 cm trop large, on ne passait plus les portes, les reposes jambe fixés à une hauteur différente, etc etc
    oui battons nous contre ces escrocs nous on en est à 19 000 euros

Les commentaires sont fermés.