Un « vrai métier » pour les auxiliaires de vie scolaire cet automne ?

 AVS,école,élève,auxiliaires de vie scolaire,assistants d'éducationVers un « vrai métier » pour les auxiliaires de vie scolaire ? Marie-Arlette Carlotti, la ministre déléguée aux personnes handicapées a expliqué, mercredi 10 juin, qu’elle fera des propositions dans ce sens à l’automne. Aujourd’hui, sur les quelque 22 000 AVS chargés d’accompagner les élèves en situation de handicap, plus de la moitié sont recrutés sous contrats aidés de 6 à 24 mois, sans formation souvent ; les autres sont embauchés sur des contrats d’assistants d’éducation, de trois ans, renouvelables une fois, avec une formation obligatoire de 60 heures.


« C'est une anomalie à laquelle il faut mettre fin, a-t-elle souligné. Il faut définir un niveau requis préalable [de recrutement], donner une véritable formation et fixer un statut qui doit être pérennisé », a-t-elle ajouté. Interrogé, au Grand jury RTL, le 8 juin, sur la vocation de ces personnels temporaires à devenir un jour fonctionnaires, Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale n’a pas fermé la porte à cette éventualité.


Lire la suite sur Faire Face

Les commentaires sont fermés.