Initiative de la Délégation APF 65 et du défenseur des droits

volant.JPGLe Défenseur des droits vient de rendre une décision favorable à Laurent Labat, un adhérent de l’APF qui l’avait saisi pour dénoncer le non-respect par son assureur de la clause véhicule de remplacement. Un combat qu’il mène depuis 2006, avec le soutien de la délégation des Hautes-Pyrénées (65).
 

« C’est une belle victoire. » Laurent Labat a de quoi être satisfait. Le Défenseur des droits vient de rendre une décision en sa faveur dans le combat qu’il mène, depuis 2006, contre les assureurs. Pour lui mais aussi pour toutes les autres personnes en situation de handicap conduisant une voiture aménagée. L’objet du litige : la clause véhicule de remplacement en cas de panne ou d’accident de la voiture assurée. « À chaque fois que j’ai voulu faire jouer cette garantie, qui figure dans mon contrat, mon assureur m’a répondu que ce n’était pas possible, explique-t-il. ‘’Comprenez bien qu’on ne peut pas disposer d’une voiture aménagée pour vous seul’’, me répondait-on. Je ne suis pourtant pas le seul assuré paraplégique ! » Lassé de se voir opposer une fin de non-recevoir, Laurent Labat décide donc de faire valoir ses droits. Avec le soutien de la délégation APF des Hautes-Pyrénées. (lire la suite)


Source : blog APF "pour une accessibilité universelle"

Les commentaires sont fermés.