• L’accessibilité doit être considérée comme un élément facilitateur – Soraya Kompany (ministère des Affaires sociales)

    images.jpgLe Conseil d’Etat a rendu le 22 juin 2012 un arrêt fondamental condamnant la communauté d’agglomération du Pays Voironnais pour non-respect de la loi de 2005 sur la mise en accessibilité dans les transports collectifs. Soraya Kompany, architecte-urbaniste, conseillère au ministère des Affaires sociales et de la santé, vient apporter un éclairage sur le contexte et les enjeux. Quel est le sens de cette décision ? Lire la suite...

    Vu sur le site de "la gazette des communes, des départements, des Régions"

  • Civikey : nouveau clavier virtuel

    Communiqué de la PFNT (Plateforme Nouvelles Technologies) de l’hôpital de Garches :

    Civikey-2.jpg

    « Nous sommes heureux de vous annoncer la mise à disposition d’un nouveau clavier virtuel, civikey, destiné à faciliter l’accè à l’outil informatique pour les personnes en situation de handicap moteur.… »  Lire la suite ici

    Publié sur le blog du Réseau Nouvelles Technologies de l’APF

  • Billet d'humeur n°75 de notre Yonnais en colère : "Citation contre citation..."

    (en référence à ça)

    Sacré Albert ! J'aime bien ta formule : "Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre". A celle-ci je réponds : "Il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions". Pas mal hein ?! Bref ! On a un gros problème à résoudre en France notamment, celui des trous : voir ici.

    A la semaine prochaine!

    Mot n° 75 : "ce"

  • Des enfants à la découverte du handicap

    IMG00259-20120719-1431.jpgAprès-midi découverte du handicap pour 24 enfants de 9 à 12 ans au Centre de loisirs Espace Golly à La Roche sur Yon, jeudi 19 juillet 2012. Merci à Simon, jeune animateur du centre, qui est à l’initiative de cette intervention menée et animée par l’APF.

    Après une brève présentation de l’APF, les enfants, dont certains sont encore un peu intimidés, sont invités à répondre par le dessin à la question : « pour vous, le handicap, c’est quoi ? » Et c’est parti pour une bonne demi heure de créativité, suivie d’échanges basés sur leurs représentations et leurs nombreuses questions : « pour vous, ça change quoi d’être handicapé ? », «est-ce que vous dormez dans votre fauteuil ? », « est-ce que c’est plus difficile la vie quand on est handicapé ? », « est-ce que vous êtes accompagné quand vous allez à un rendez-vous amoureux ? », …

    IMG00260-20120719-1432.jpg

    Et puis, 4 fauteuils manuels attendent les enfants dans la cour. Ils peuvent ainsi se rendre compte par eux-mêmes de ce que ça représente d’être en fauteuil, de faire face à des obstacles auxquels ils n’avaient pas vraiment pensé.

    IMG00269-20120719-1614.jpgEnfin, après l’effort, le réconfort autour d’un petit goûter partagé sous le préau de la cour…

    Un après-midi riche en échanges et en spontanéité de la part de ces p’tits bouts bien sympathiques…

     

  • Jean-Marc Ayrault promet des mesures pour aider les départements, en difficulté financière

    Par Faire Face

    731465422.jpgLes Conseils généraux devraient bientôt bénéficier d’un coup de pouce du gouvernement pour financer leurs dépenses sociales, dont celles consacrées au handicap. C’est ce qu’a fait savoir Claudy Lebreton, le président de l’Association des départements de France, à l’issue d’un entretien, le 19 juillet, avec Jean-Marc Ayrault: «Je vous proposerai des mesures d'urgence, nous a dit le Premier ministre». A la rentrée, probablement.La situation financière des conseils généraux s’est dégradée ces derni...

    Lire la suite 

  • Handicap: le conseil d'Etat confirme l'obligation d'accessibilité des transports

    Le conseil d'Etat a rejeté le recours de la communauté de communes du Pays Voironnais, dans l'Isère, qui souhaitait déroger à son obligation de rendre accessible l'ensemble de ses arrêts de bus aux personnes handicapées.

    En effet, cette dernière avait renoncé, dans son schéma directeur d'accessibilité, à aménager certains arrêts de ses transports en commun, situés en zone rurale et fréquentés « uniquement par quelques scolaires », au motif qu'ils présentaient un surcoût disproportionné au vu de leur "utilité réelle".

    Un motif jugé irrecevable par le conseil d'Etat, qui dans sa décision du 22 juin, rappelle qu'en vertu de la loi du 11 février 2005, « tous les équipements quels qu'ils soient doivent être rendus accessibles », à l'horizon 2015, « sauf à justifier d'obstacles techniques qui ne pourraient être surmontés ». Le conseil d'Etat a ainsi confirmé l'arrêt rendu par la cour administrative d'appel de Lyon qui avait été saisie par un habitant.

    Lire la suite