27/07/2012

L’accessibilité doit être considérée comme un élément facilitateur – Soraya Kompany (ministère des Affaires sociales)

images.jpgLe Conseil d’Etat a rendu le 22 juin 2012 un arrêt fondamental condamnant la communauté d’agglomération du Pays Voironnais pour non-respect de la loi de 2005 sur la mise en accessibilité dans les transports collectifs. Soraya Kompany, architecte-urbaniste, conseillère au ministère des Affaires sociales et de la santé, vient apporter un éclairage sur le contexte et les enjeux. Quel est le sens de cette décision ? Lire la suite...

Vu sur le site de "la gazette des communes, des départements, des Régions"

Civikey : nouveau clavier virtuel

Communiqué de la PFNT (Plateforme Nouvelles Technologies) de l’hôpital de Garches :

Civikey-2.jpg

« Nous sommes heureux de vous annoncer la mise à disposition d’un nouveau clavier virtuel, civikey, destiné à faciliter l’accè à l’outil informatique pour les personnes en situation de handicap moteur.… »  Lire la suite ici

Publié sur le blog du Réseau Nouvelles Technologies de l’APF

26/07/2012

Billet d'humeur n°75 de notre Yonnais en colère : "Citation contre citation..."

(en référence à ça)

Sacré Albert ! J'aime bien ta formule : "Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre". A celle-ci je réponds : "Il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions". Pas mal hein ?! Bref ! On a un gros problème à résoudre en France notamment, celui des trous : voir ici.

A la semaine prochaine!

Mot n° 75 : "ce"

25/07/2012

Des enfants à la découverte du handicap

IMG00259-20120719-1431.jpgAprès-midi découverte du handicap pour 24 enfants de 9 à 12 ans au Centre de loisirs Espace Golly à La Roche sur Yon, jeudi 19 juillet 2012. Merci à Simon, jeune animateur du centre, qui est à l’initiative de cette intervention menée et animée par l’APF.

Après une brève présentation de l’APF, les enfants, dont certains sont encore un peu intimidés, sont invités à répondre par le dessin à la question : « pour vous, le handicap, c’est quoi ? » Et c’est parti pour une bonne demi heure de créativité, suivie d’échanges basés sur leurs représentations et leurs nombreuses questions : « pour vous, ça change quoi d’être handicapé ? », «est-ce que vous dormez dans votre fauteuil ? », « est-ce que c’est plus difficile la vie quand on est handicapé ? », « est-ce que vous êtes accompagné quand vous allez à un rendez-vous amoureux ? », …

IMG00260-20120719-1432.jpg

Et puis, 4 fauteuils manuels attendent les enfants dans la cour. Ils peuvent ainsi se rendre compte par eux-mêmes de ce que ça représente d’être en fauteuil, de faire face à des obstacles auxquels ils n’avaient pas vraiment pensé.

IMG00269-20120719-1614.jpgEnfin, après l’effort, le réconfort autour d’un petit goûter partagé sous le préau de la cour…

Un après-midi riche en échanges et en spontanéité de la part de ces p’tits bouts bien sympathiques…

 

Jean-Marc Ayrault promet des mesures pour aider les départements, en difficulté financière

Par Faire Face

731465422.jpgLes Conseils généraux devraient bientôt bénéficier d’un coup de pouce du gouvernement pour financer leurs dépenses sociales, dont celles consacrées au handicap. C’est ce qu’a fait savoir Claudy Lebreton, le président de l’Association des départements de France, à l’issue d’un entretien, le 19 juillet, avec Jean-Marc Ayrault: «Je vous proposerai des mesures d'urgence, nous a dit le Premier ministre». A la rentrée, probablement.La situation financière des conseils généraux s’est dégradée ces derni...

Lire la suite 

Handicap: le conseil d'Etat confirme l'obligation d'accessibilité des transports

Le conseil d'Etat a rejeté le recours de la communauté de communes du Pays Voironnais, dans l'Isère, qui souhaitait déroger à son obligation de rendre accessible l'ensemble de ses arrêts de bus aux personnes handicapées.

En effet, cette dernière avait renoncé, dans son schéma directeur d'accessibilité, à aménager certains arrêts de ses transports en commun, situés en zone rurale et fréquentés « uniquement par quelques scolaires », au motif qu'ils présentaient un surcoût disproportionné au vu de leur "utilité réelle".

Un motif jugé irrecevable par le conseil d'Etat, qui dans sa décision du 22 juin, rappelle qu'en vertu de la loi du 11 février 2005, « tous les équipements quels qu'ils soient doivent être rendus accessibles », à l'horizon 2015, « sauf à justifier d'obstacles techniques qui ne pourraient être surmontés ». Le conseil d'Etat a ainsi confirmé l'arrêt rendu par la cour administrative d'appel de Lyon qui avait été saisie par un habitant.

Lire la suite

19/07/2012

Initiative de la Délégation APF 65 et du défenseur des droits

volant.JPGLe Défenseur des droits vient de rendre une décision favorable à Laurent Labat, un adhérent de l’APF qui l’avait saisi pour dénoncer le non-respect par son assureur de la clause véhicule de remplacement. Un combat qu’il mène depuis 2006, avec le soutien de la délégation des Hautes-Pyrénées (65).
 

« C’est une belle victoire. » Laurent Labat a de quoi être satisfait. Le Défenseur des droits vient de rendre une décision en sa faveur dans le combat qu’il mène, depuis 2006, contre les assureurs. Pour lui mais aussi pour toutes les autres personnes en situation de handicap conduisant une voiture aménagée. L’objet du litige : la clause véhicule de remplacement en cas de panne ou d’accident de la voiture assurée. « À chaque fois que j’ai voulu faire jouer cette garantie, qui figure dans mon contrat, mon assureur m’a répondu que ce n’était pas possible, explique-t-il. ‘’Comprenez bien qu’on ne peut pas disposer d’une voiture aménagée pour vous seul’’, me répondait-on. Je ne suis pourtant pas le seul assuré paraplégique ! » Lassé de se voir opposer une fin de non-recevoir, Laurent Labat décide donc de faire valoir ses droits. Avec le soutien de la délégation APF des Hautes-Pyrénées. (lire la suite)


Source : blog APF "pour une accessibilité universelle"

12:57 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Jeux paralympiques : pas de direct à la télévision pour les épreuves

TV.jpgLes épreuves des Jeux paralympiques ne seront pas diffusées en direct à la télévision. On s’en doutait déjà, mais Daniel Bilalian, le directeur des sports de France Télévisions, l’a confirmé, en présentant, le 10 juillet, le programme de diffusion qu’a prévu le groupe audiovisuel public pour couvrir ces Jeux. Les mordus pourront toutefois se connecter sur sport.francetv.fr qui assurera en direct la retransmission de « l'ensemble des compétitions des Paralympiques ». Lire la suite

Source : Le blog APF de Faire Face

12:28 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Billet d'humeur n°74 de notre Yonnais en colère

Y'en a qui ne s'en font pas quand même... (en référence à ça)

Alors même qu'il y a plus qu'urgence à agir dans le bon sens, on nous pond encore un rapport sur la loi de 2005 ! Et puis quoi encore ?!

Sans compter qu'elle nous prend vraiment pour des cons la "Debré" ! Tiens ! Ben v'là c'que j'y réponds à votre intelligence Chère Madame :

74.JPG

A la semaine prochaine

Mot n° 74 : "style"

18/07/2012

25 étudiants en formation d’éducateurs spécialisés 1ère année sensibilisés par l’APF

JUIN 2012 ESMS.png

Le mardi 19 juin dernier, l’APF intervenait auprès de 25 étudiants en formation d’éducateurs spécialisés 1ère année à Sup Social aux Etablières à La Roche sur Yon, avec pour objectif de les sensibiliser à l’approche culturelle et psychosociale du handicap.

Une journée entière était consacrée à cette intervention

La matinée consistait en une présentation de l’action de l’APF suivie d’échanges autour des représentations que chacun se fait du handicap, de l’origine du mot et de son évolution dans le temps (de la charité à la non-discrimination, voire à l’inclusion…) en passant par les différentes classifications. Le tout entrecoupé d’un parcours en fauteuil roulant et d’une petite pause pédagogique durant laquelle chacun a pu partager petit café et gâteau.

Pendant l’après-midi, les questions de l’accessibilité universelle et de la compensation 

intégrale du handicap ont été abordées, en insistant sur les principes de prise en charge : savoir échanger, écouter, aider, … Les étudiants ont aussi découvert les joies de l’habillage et du déshabillage par une tierce personne, des transferts fauteuil roulant / WC et de la ballade en véhicule adapté installés dans un fauteuil roulant.

Les retours en disent long :

Un étudiant reconnaît « l’importance de militer pour que tous les espaces soient accessibles, à tout le monde, quelque soit le handicap. »

Un autre témoigne : « j’ai pu apprendre beaucoup de choses et ressenti des sensations auxquelles je n’avais jamais pensé. »

Un autre encore : « je trouve les mises en situation très enrichissantes. Elles permettent de poser concrètement des actes sur des savoirs. On retient davantage et on apprend en pratiquant ! L’idée de la pause collation pédagogique est à garder ! »

Alors continuons…

 

 

Assemblée Générale de l'APF le 30 juin 2012 à Auxerre

anim-sign306X90.gif

J'ai eu la chance - je dis chance car ce fut un rendez-vous fort sympathique bien que studieux et, d'ailleurs, j'invite les adhérents qui souhaitent s'immerger un peu plus dans la grande famille APF à y participer - j'ai donc eu la chance d'être le représentant vendéen à l'Assemblée Générale le 30 juin dernier.

La matinée a été consacrée à la présentation du rapport annuel 2011. Pour rappel :

  • Le congrès qui s'est tenu à Bordeaux en mai où le projet associatif « Bouger les lignes ! Pour une société inclusive » a été adopté.
  • Suite au plaidoyer l'élaboration du Pacte 2012 qui servira à interpeller les candidats aux futures élections.
  • La forte  mobilisation des délégations pour faire reculer les projets d'abandon de l'objectif d'accessibilité de 2015, à travers la campagne « des bâtons dans les roues ».
  • Les délégations ont dû également batailler auprès des MDPH pour faire valoir le libre choix du mode de vie des personnes en situation d'handicap.
  • En 2011 l'APF via son service juridique, a mené 86 recours contentieux pour soutenir  et faire valoir les droits des personnes en situation d'handicap et de leur famille.
  • L'année riche en mobilisation militante a vu notamment la belle victoire remportée par la famille d'Ardi Vrenezi sur son retour en France, soutenue par l'APF et le réseau Éducation sans frontière (adolescent polyhandicapé injustement expulsé d'un établissement médico-social).
  • Présentation et vote du rapport financier 2011.
  • Adoption par vote de la motion « une politique du handicap pour une société inclusive dès maintenant! », motion envoyée au Président de la République ainsi qu'à son gouvernement (lire la motion ici).

Après un moment très convivial autour d'un bon repas, l'après-midi a réuni une table ronde autour de l'inclusion. Introduit par un brillant exposé de l'anthropologue, Charles Gardou, maître de conférences à l'université Lyon 2 et auteur de plusieurs ouvrages traitant du handicap, à propos de la question « Qu'est-ce qu'une société inclusive ? ».  Pour faire court (et parce que son intervention a duré plus d'une demi-heure), une société inclusive rend obligatoire la concertation et la participation de tous les individus pour que soient respectés les droits et la liberté de chacun.

Je vous invite, si vous voulez en savoir plus, à vous rapprocher des écrits de cet excellent anthropologue. Puis différentes personnes ont témoigné sur des exemples d'inclusions  dans les domaines de la scolarisation, de la culture, du sport…

La journée bien remplie de ce travail en commun a permis encore une fois de montrer avec quelle force l'APF s'engage dans la vie militante.

François Arrivé

Conseiller Départemental

 

17:36 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Journées Nationales des Parents du 23 au 25 novembre 2012 à Poitiers

354375994.jpgLes Journées Nationales des Parents d'enfants en situation de handicap (JNP) auront lieu les 23,24 et 25 novembre 2012 à Poitiers (86) au Futuroscope sur le thème choisi par les parents lors des dernières JNP : 

"Mobiliser et construire une Société inclusive" 

"...Cette année nous pousuivrons la réflexion initiée l’année dernière sur le thème de la société inclusive en s’intéressant aux plans d’actions à mettre en place, avec un focus sur les aidants et l’éducation-formation : thèmes qui sont ressortis des JNP 2011... 

Il est indispensable de poursuivre cette réflexion en étant au plus près des préoccupations et des revendications des parents. Pour cela, il est nécessaire de réfléchir ensemble pour mobiliser et construire une société inclusive.
Nous avons eu le plaisir, lors des dernières JNP, d’accueillir de nouveaux parents et en particulier de jeunes parents d’enfants en situation de handicap. Nous souhaitons poursuivre cette dynamique..." 

Tout ce qui concerne les Journées Nationales des Parents sera en ligne sur le blog des Parents d’enfants en situation de handicap dès la seconde moitié du mois septembre ou contactez la Délégation au 02 51 37 03 47 en septembre également.

15:58 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/07/2012

Un « vrai métier » pour les auxiliaires de vie scolaire cet automne ?

 AVS,école,élève,auxiliaires de vie scolaire,assistants d'éducationVers un « vrai métier » pour les auxiliaires de vie scolaire ? Marie-Arlette Carlotti, la ministre déléguée aux personnes handicapées a expliqué, mercredi 10 juin, qu’elle fera des propositions dans ce sens à l’automne. Aujourd’hui, sur les quelque 22 000 AVS chargés d’accompagner les élèves en situation de handicap, plus de la moitié sont recrutés sous contrats aidés de 6 à 24 mois, sans formation souvent ; les autres sont embauchés sur des contrats d’assistants d’éducation, de trois ans, renouvelables une fois, avec une formation obligatoire de 60 heures.


« C'est une anomalie à laquelle il faut mettre fin, a-t-elle souligné. Il faut définir un niveau requis préalable [de recrutement], donner une véritable formation et fixer un statut qui doit être pérennisé », a-t-elle ajouté. Interrogé, au Grand jury RTL, le 8 juin, sur la vocation de ces personnels temporaires à devenir un jour fonctionnaires, Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale n’a pas fermé la porte à cette éventualité.


Lire la suite sur Faire Face

Conférence sociale : l’APF mobilisée !

emploi, conférence sociale

Alors que la Conférence sociale s'est réunit les 9 et 10 juillet, l’APF a fait part de sa contribution notamment au ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, à la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la lutte contre les exclusions et à l’ensemble des partenaires sociaux.

Elle a établi une liste de 8 priorités à prendre en compte dans le cadre de cette Conférence :

Priorité n°1 : Rétablir un véritable pilotage par l'Etat de la politique d'emploi des personnes en situation de handicap.

Priorité n°2 : Renforcer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap pour assurer l’égal accès à la vie professionnelle pour tous, quel que soit le milieu de travail.

Priorité n°3 : Favoriser l’accès à la formation professionnelle tout au long de la vie pour les personnes en situation de handicap.

Priorité n°4 : Garantir le maintien dans l’emploi et la vie au travail des personnes en situation de handicap.

Priorité n°5 : Lutter contre la pauvreté des personnes en situation de handicap.

Priorité n°6 / Améliorer les conditions d'accès à la retraite pour les personnes en situation de handicap et leurs aidants.

Priorité n°7 : Assurer le déploiement du plan pluriannuel 2012/14 pour l'emploi en Entreprise adaptée.

Priorité n°8 : Consolider la place du médico-social, en particulier des ESAT dans le dispositif d'accompagnement par le travail des personnes en situation de handicap.

A noter que la question de l’emploi des personnes en situation de handicap sera en particulier abordée lors de la 1ère table ronde sur l’emploi.

Retrouvez la contribution complète de l’APF ici et toutes les contributions ici

23:29 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

L’APF contribuera à la concertation nationale « Refondons l’école de la République »

Le 5 juillet a été lancée par le nouveau gouvernement la concertation nationale « Refondons l’école de la République » à la Sorbonne.

Conclue par le Premier ministre, cette journée de lancement s’est déroulée en présence de nombreuses personnes : les ministres concernés bien sûr, Geneviève FIORASO, George PAU-LANGEVIN et Vincent PEILLON, mais aussi des associations et fédérations, des organisations syndicales et organisations lycéennes et étudiantes, des personnels de l’Education nationale, des membres de la société civile… Cette

Quatre groupes de travail sont prévus : « La réussite scolaire pour tous », « Les élèves au cœur de la refondation », « Un système éducatif juste et efficace » et « Des personnels formés et reconnus ».

L’APF qui considère la question du handicap comme transversale compte contribuer fortement à cette concertation !

L’objectif de cette concertation : une loi dès l’automne !

Pour en savoir plus : http://www.refondonslecole.gouv.fr

Billet Hors Série n°5 de notre Yonnais en colère : "Education Nationale, quand tu nous tiens..."

Nathalie est en situation de handicap. Nathalie ne veut pas être une charge pour la société. Nathalie veut seulement, simplement travailler. (en référence à ça...)

L'Education Nationale laisse Nathalie faire son chemin semé d'embuches pendant 6 ans. L'Education Nationale passe Nathalie de contrat précaire en contrat précaire pendant 6 ans. Sans avantages sociaux auxquels a droit la grande majorité des collègues de Nathalie. L'Education Nationale va même jusqu'à culpabiliser Nathalie : Si le poste de Nathalie (ou semblant de poste vu comment l'Education Nationale la considère) est maintenu, ce sont quelques enfants en situation de handicap qui ne pourront pas bénéficier d'auxiliaires de vie scolaire à la rentrée de septembre prochain...

L'Education Nationale, non contente de bloquer les enfants en situation de handicap dans leur parcours, fait montre de la plus grande indécence en congédiant ses agents en situation de handicap ! L'Education Nationale se complait dans cette position. En effet, l'Education Nationale "vire" ses (trop peu) d'agents en situation de handicap, et persiste et signe en ne remplissant pas son obligation d'embauche de personnes en situation de handicap. L'Education Nationale encore, qui n'est pas soumise à cette même obligation d'embauche des personnes en situation de handicap, soit 6 % de ses effectifs. L'Education Nationale : un ministère au-dessus des lois ? Quelle exemplarité ! Quelle honte oui !

L'exemplarité de Nathalie, l'Education Nationale l'ignore... L'Education Nationale s'en fout ! En plus c'est l'été, alors vous pensez bien que l'Education Nationale n'a que faire de la situation de Nathalie : c'est les vacances...

Alors il va vraiment falloir que les choses changent, évoluent.

Il me semble que François Hollande avait fait de l'Education Nationale son principal cheval de bataille lors de la campagne présidentielle ! Finies les vacances Messieurs Hollande et Peillon ! Y'a du boulot... Pour Nathalie bien entendu, mais aussi pour bien d'autres encore. Est-ce que je m'arrête moi pendant la trêve estivale ? Hein ? Courage Nathalie... L'APF est avec toi ! Moi aussi.

A la semaine prochaine

"!"

Billet d'humeur n°73 de notre Yonnais en colère

Salut les gens !

Aâh mes pauvres Z'amis, s'il n'y avait que les commerçants et les automobilistes qui n'en faisaient qu'à leur tête sans se soucier des autres ! Voilà un exemple parfait d'une autre tranche de la population qui n'en a strictement rien à s'couer : des artisans et leurs échafaudages... Vous m'direz qu'il faut bien qu'ils travaillent, et je ne vous contredirai pas sur ce point. Après tout, leurs conditions de travail sont rarement idéales...

73.1.JPG

Mais il faut voir les dégâts qu'ils font sur les trottoirs :

73.2.JPG

Allez rouler là-dessus après leur départ et vous m'en direz des nouvelles. Là encore ! Que fait la Ville ? D'autant qu'elle est sensée faire payer les réparations de voirie par les responsables des dégradations... Alors ? Qu'en est-il ?...

A la semaine prochaine

Mot n° 73 : "pas"

10/07/2012

"Je veux être au service de la société, pas à sa charge !" clame Nathalie, congédiée par le DASEN* de Vendée

Informée 2 jours avant de la non-reconduction de son contrat par le DASEN (*Directeur Académique des Services de l'Education Nationale = Inspecteur d'Académie) de Vendée, Nathalie Brumaire, une jeune femme de 34 ans en situation de handicap est dépitée.

"Afin de soi-disant financer les postes d'Auxiliaires de Vie Scolaire pour accompagner les élèves en situation de handicap, l'Education Nationale supprime les postes des travailleurs handicapés : n'est-ce pas paradoxal ?"

C'est la question que nous pose Nathalie alors même que se déroule la concertation sur « la refondation de l’école de la République et la scolarisation des élèves en situation de handicap ».

"Moi, je n'en peux plus de ces contrats précaires. Cela fait 6 ans que je fais ce travail au sein de l'école du Poiré-sur-Vie, mais je n'ai aucun avantage, pas d'ancienneté et je suis payée au SMIC alors que j'ai une Maîtrise de Lettres Modernes et une licence de documentaliste. Je vais me retrouver au chômage alors que j'ai trouvé l'emploi idéal. L'école a besoin de mes compétences, et moi j'ai besoin de cet emploi. Je refuse que tout cela s'arrête pour des soucis de contrat ou de budget. Au chômage, je vais toucher une allocation et donc être à la charge de la société. Je préfère être à son service !"

Si l’accompagnement des élèves en situation de handicap lors de la prochaine rentrée scolaire constitue un objectif que l’APF ne peut remettre en cause, celui-ci ne doit pas occulter l’obligation d’emploi qu’a l’éducation nationale concernant les personnels en situation de handicap.

Pour trouver une issue à ces questions de contrat et de budget qui font totalement fi des situations humaines, le Conseil Départemental a adressé un courrier au Ministre de l'Education Nationale, lui demandant d'intervenir rapidement.

Pour lire le courrier, cliquez ici.

13:31 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Mode d'emploi du blog Santé, pour un accès aux soins pour tous

 Blog Fly 3-2.jpgPour témoigner , il faut remplir un formulaire en ligne: ICI

Votre témoignage sera traité par les administrateurs du blog et pourra faire l'objet d'un article mis en ligne. Pour cela, aucune information  personnelle, comme votre nom de famille ou vos coordonnées, ne sera utilisée, afin de respecter votre anonyma.  Un administrateur pourra vous contacter si besoin pour obtenir des informations complémentaires.

Le rédacteur s'engage à vous informer personnellement par courriel de la publication de cet article.

Dans le cas où, secondairement, vous ne souhaiteriez plus que votre témoignage apparaisse dans le blog, vous pourrez informer le rédacteur par retour de mail : blogsante.apfpdl@free.fr. Il s'engage à l'enlever dès que votre courriel sera lu et vous enverra alors un accusé de réception.

08:55 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

08/07/2012

Salariés : faites du bénévolat !

 157_APF_24mars2009.jpgSelon une enquête que vient de publier l’association France Bénévolat, les salariés qui font du bénévolat sont plus épanouis que les autres et développent de nouvelles compétences. Chaque année, France Bénévolat réalise une enquête intitulée “La France bénévole”. En 2012, elle a choisi de scruter à la loupe les six millions d’actifs qui exercent en parallèle de leur métier une activité bénévole. Pour ce faire, elle a interrogé un panel de 971 d’entre eux.

Premier constat, on est actif bénévole à tout âge ! Les salariés bénévoles interrogés se répartissent à part égale entre les moins de 35 ans, les 35-50 ans, les 50-65 ans et les plus de 65 ans, pour ceux qui travaillent encore.

Ensuite, l’étude montre que c’est toujours un choix constructif qui amène la majorité des salariés à s’engager dans le bénévolat. 57 % disent avoir voulu apporter du sens à leur vie tandis que 51 % veulent apporter leurs compétences professionnelles à une cause.


Un équilibre de vie et un impact positif sur la vie professionnelle


74 % des bénévoles interrogés concilient sans difficulté leurs objectifs professionnels et leur activité bénévole. L’équilibre familial est aussi respecté pour 71 % d’entre eux. Bien plus, le bénévolat a des effets vertueux sur la vie professionnelle et ce d’autant plus que l’engagement est important (plus de dix heures par semaine). En effet, 38 % des bénévoles estiment que cela les aide à prendre du recul, 36 % qu’ils utilisent régulièrement dans leur métier les compétences acquises pendant leur activité bénévole et 28 % qu’ils ont acquis, grâce au bénévolat, une capacité à travailler en équipe.

Lire la suite sur Faire Face

10:01 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07/07/2012

En France, c'est toujours : "pas de pied, pas de citoyenneté"

Les sénatrices Claire-Lise Campion (PS) et Isabelle Debré (UMP) ont rendu public, ce mercredi, leur rapport sur la loi « Handicap » de 2005. Des avancées sont à noter, mais la date butoir de 2015 ne sera pas respectée.

pas de bras pas de chocolat pieds.jpg« Pas de pied, pas de citoyenneté » Jean-Marie Barbier, président de l'association des paralysés de France (APF), le dit et le répète amèrement. Malheureusement, le rapport présenté par les deux sénatrices semble lui donner raison.

Pour lire l'intgralité de l'article, cliquez ici

Nous, on fait une dédicace spéciale à la Sénatrice I.Debré (vice présidente de la commission des affaires sociales quand même...) qui déclare sans complexe : « il ne faut pas être jusqu'au‑boutiste. Il faut être intelligent et réaliste pour mieux vivre ensemble »

Ha ouais ? Ce serait donc à cause de tous ces vilains Z'handicapés (qui en plus sont pas très intelligents), qu'on n'arrive pas à vivre ensemble ?

09:42 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

06/07/2012

Slalom sur les trottoirs de La Roche sur Yon : la mobilisation des automobilistes continue !

Voiture aussitôt partie, aussitôt remplacée ! Belle mobilisation des automobilistes pour que les personnes à mobilité réduite slaloment encore et encore... quand elles peuvent passer !

(Une voiture de police patrouillait au moment où cette photo a été prise, mais un tel encombrement des trottoirs ne les dérangent visiblement pas du tout)

access trottoirs soir 002.jpg

Handisport : s'entraîner au slalom sur les trottoirs de La Roche sur Yon

Aors que vont débuter les jeux paralympiques de Londres, les commerçants et automobilistes de La Roche sur Yon se mobilisent pour permettre aux personnes à mobilité réduite de s'entraîner au slalom :

access trottoirs 001.jpg

access trottoirs 002.jpg

"Si vous voulez faire des enfants handicapés des boulets pour notre société, continuez comme ça" s'indigne Sophie

Sophie est la maman de Maxime, un lycéen qui entre en terminale en septembre. Ils habitent dans le sud Vendée et Maxime est scolarisé dans un lycée privé du 79.

Depuis plusieurs années, Maxime est accompagné par une Auxiliaire de Vie Scolaire Individuelle (AVSi) pour suivre sa scolarité dans un établissement ordinaire. La MDPH de Vendée lui a d'ailleurs à nouveau reconnu un besoin de 27h d'accompagnement par l'AVSi pour l'année scolaire 2012/2013.

Et pourtant, il y a quelques jours, Sophie a été contactée par la responsable des AVSi du lycée, elle même très dépitée de devoir lui apprendre une telle nouvelle... l'AVSi ne sera pas présente l'an prochain : non renouvellement du contrat dans les établissements privés faute de budget...

"En apprenant que Maxime, qui entre en terminale, n'aurait pas d'AVSi l'année prochaine, l'année de son bac, j'ai été très remontée ! Vous savez, il y a des moment où le moral est un peu plus bas, et des moment où l'on est en haut, prêt à se battre. Et bien là, je suis dans une phase ascendante et suis bien décidée à me battre ! J'ai donc tout de suite envoyé un mail à Aide Handicap Ecole. Un mail sévère, c'est vrai, mais à la hauteur de mon inquiétude et mon mécontentement"

C'est ainsi que Sophie, épuisée de devoir recommencer ce qui s'apparente à une vraie bataille, chaque année, a écrit à la cellule Aide handicap Ecole qui dépend du Ministère de l'Education nationale : "Si vous voulez faire des enfants handicapés des boulets pour notre société, continuez comme ça" D'autant plus que Sophie déclare ne pas avoir eu le choix de scolariser son fils dans le privé : "dans le public, les enseignants se disent non formés et refusent d'accueillir les enfants" (une situation de longue date qui avait été relatée de manière unanime par l'ensemble des familles présentes lors de notre rencontre en Préfecture en janvier 2011... cliquez ici)

Un mail qui a fait réagir puisque rapidement, Sophie a été invitée à ne plus s'inquiéter : finalement, le contrat d'AVSi de Maxime sera reconduit !

Sophie ne décolère pourtant pas. Ce qu'elle déplore, c'est la manière. Elle en a assez de se battre et estime qu'avec de telles méthodes, l'administration "rajoute un handicap aux jeunes qui n'ont vraiment pas besoin de ça".

Nous souhaitons une bonne année scolaire à Maxime qui préparera son Bac dans les meilleures conditions grâce à la détermination sans faille de sa maman.

Si vous aussi vous rencontrez es difficultés pour la scolarisation de votre enfant, n'hésitez pas à nous contacter.

Aide Handicap Ecole

aide handicap école.jpg

"Aide Handicap École" a été mis en place par le ministère de l'Education en août 2007 au regard des difficultés rencontrées par les familles pour la scolarisation de leurs enfants. Il permet d'obtenir des informations et réponses concrètes face à une situation difficile. Il offre une aide aux parents dans leurs relations avec les services scolaires.

Aide Handicap École
0810 55 55 00

(communication facturée au tarif d'un appel local)
du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures

aidehandicapecole@education.gouv.fr

N'hésitez pas à nous faire part des difficultés que vous rencontrez en nous adressant vos témoignages écrits à la délégation soit par courrier (40 rue de Wagram, 85000 LA ROCHE SUR YON) ou par mail (dd.85@apf.asso.fr). Notre mobilisation nationale et locale est d'ores et déjà activée !

05/07/2012

Discours de politique générale et handicap : l’APF attend des engagements concrets et des mesures fortes !

 APF bouge les lignes gros.jpgL’Association des paralysés de France (APF) salue l’attention portée aux préoccupations des personnes en situation de handicap dans le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault mais déplore des propos trop généralistes et des contours encore trop flous de la future politique du handicap. Garantir « l’accès aux bâtiments, aux transports, à l’emploi mais aussi à l’école » aux personnes en situation de handicap ne suffit pas !

Par ailleurs, l’APF regrette que la question de la perte d’autonomie ne soit envisagée que pour les personnes âgées, sans prendre en compte les personnes en situation de handicap dont les besoins sont actuellement insuffisamment couverts par la prestation de compensation du handicap (PCH). La question des ressources a également été ignorée, alors que plus d’un million de personnes vivent avec l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou des pensions d’invalidité, soit largement sous le seuil de pauvreté.

L’APF attend du premier ministre et du gouvernement des engagements concrets et des mesures fortes, dès maintenant, afin de répondre aux situations les plus urgentes vécues par les personnes en situation de handicap et leur famille.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Billet d'humeur n°72 de notre Yonnais en colère : "Conquérant !!"

 On ne peut pas la rater !

72.JPG

Je veux bien sûr parler de l'affiche annonçant le premier coup de pelle du chantier pharaonique lancé par notre premier édile : "le bestiaire de la place Napoléon"...

En dehors du fait que toute cette campagne de com' doit coûter la peau des fesses, je trouve l'esthétisme original et la symbolique très bonne. Tout y est : les animaux bien entendu, les pyramides (rappel aux campagnes napoléoniennes en Egypte), Saint Louis (écho à un rêve presque divin). Et enfin Napoléon à califourchon sur ces monstres d'acier, qui réaffirme ici la maîtrise de la force, le pouvoir de faire avancer les choses...

Il serait de bon augure que cette volonté s'affiche aussi pleinement dans la mise en accessibilité de la capitale du "royaume vendéen". Là-dessus, des progrès sont notables tels "l'élargissement" des budgets consacrés aux travaux qui en découleront, ou l'annonce de l'extension des horaires du service Handiyon (je sais : ça concerne l'Agglo, mais quand même), ou encore un retour à la normale des relations entre la Ville de La Roche et l'APF.

Alors souhaitons que Monsieur le Maire, Pierre Regnault, tel un Napoléon conquérant sur ses montures éléphantesques, ait la volonté de poursuivre ses efforts dans ce sens...

A la semaine prochaine

Mot n° 72 : "charge"

04/07/2012

Des commerces accessibles à tous

02/07/2012

"Une politique du handicap pour une société inclusive dès maintenant!" : motion adoptée par les adhérents APF

 APF bouge les lignes gros.jpgLes adhérents de l'APF, réunis lors de l'Assemblée générale du 30 juin à Auxerre, ont adopté la motion "Une politique du handicap pour une société inclusive dès maintenant !". Cette motion a été envoyée au président de la République, au Premier ministre, au gouvernement, aux goupes parlementaires ainsi qu'aux partis politiques.

Alors que le président de la République, le gouvernement et le Parlement s'apprêtent à prendre leurs premières orientations, l'APF rappelle l'urgence d'une société inclusive dès maintenant!

Pour lire la motion, cliquez ici.

17:38 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

01/07/2012

Le smic augmente de 2% au 1er juillet, l'AAH reste au-dessous du seuil de pauvreté

 

smic,augmentation,juillet 2012,aahLe gouvernement a annoncé hier une augmentation du smic de 2% à compter du 1er juillet. Ce sera donc 21,50 euros de plus net par mois (pour un plein temps) pour les 2,7 millions de personnes gagnant le salaire minimum. Au taux horaire, le smic s'affiche à 9,40 euros brut soit 1 425,67 euros brut mensuels pour 35 heures de travail hebdomadaire.

 

A titre comparatif, au 1er juillet, l'AAH sans complément se montera à 759,98 euros mensuels, laissant ceux qui la reçoivent toujours au-dessous du seuil de pauvreté (954 euros/mois *). La demande des associations représentatives des personnes handicapées d'aligner le montant de l'AAH sur le smic brut n'a jamais, à ce jour, été prise en compte par les gouvernements successifs. Selon les derniers chiffres de l'Insee (août 2009), la France compte plus de huit millions de pauvres. Faire Face a consacré un dossier complet à cette thématqiue dans son numéro d'octobre 2011. Valérie Di Chiappari – Photo Sébastien le Clézio

Source : Faire Face

09:04 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |