Plus de 3300 personnes privées de formation faute de moyens accordés par les pouvoirs publics !

CP 2012-07-26.jpg

L’APF, l’APAJH, l’UNAPEI et la FNATH joignent leur voix pour dénoncer l’abandon de 3334 parcours de formation destinés aux demandeurs d’emploi en situation de handicap, en raison d’un blocage des moyens de fonctionnement du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) par les tutelles.

Alors que la situation de l’emploi des personnes en situation de handicap connait actuellement une forte dégradation (14,7% d’augmentation du taux du chômage en 2011) et quelques semaines après la conférence sociale, cette décision sonne comme un recul inacceptable pour l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap !

Ainsi, l’APF, l’APAJH, l’UNAPEI et la FNATH demandent aux tutelles d’accorder les crédits suffisants au FIPHFP afin que ce dernier puisse assurer ses missions et permettre, dans les meilleurs délais, la mise en place de ces 3334 parcours de formation !

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

L’UNAPEDA s’associe aux protestations des 4 associations et demande également aux tutelles d’accorder les crédits suffisants au FIPHFP afin que ce dernier puisse assurer ses missions. (cliquez ici)

Commentaires

  • bonjour,
    j'ai une reconnaissance de travailleur handicapé et je peut vous sertifier que pour se reclasser professionnellement, c'est très dur.je n'arrive pas à integrer la fonction public, qui pour moi est le passe-port de l'emploi ayant une rqth.je veux et j'insiste depuis plus de 7ans à pouvoir entrer dans la fonction public. il faut que tous les organismes d' handicapé puissent être en relation pour pouvoir presenter des personnes susebtible d'entrer dans la fonction public sans pour autant passer les concours,.....

Les commentaires sont fermés.