27/08/2012

Nathalie remerciée par l'Education nationale en Vendée : Le DASEN est invité par son Ministre à"envisager toutes les solutions possibles" .

Nous vous informions début juillet de la situation de Nathalie, jeune femme en situation de handicap congédiée de l'Education Nationale en vendée sans ménagement : ici

Nous avions alors alerté le Ministre de l'Education Nationale, lui demandant d'intervenir, dans le respect des déclarations du premier Ministre : lire le courrier ici.

Quelques jours plus tard, c'est le Directeur Académique des services de l'Education Nationale (auquel nous avions adressé une copie de notre correspondance) qui nous écrivait, catégorique : "J'ai le regret de vous confirmer ma décision de ne pas renouveler Madame Brumaire..." Lire le courrier ici

Nous avons finalement reçu une réponse du Ministère, réponse plus nuancée : le DASEN est prié d'envisager avec Nathalie "toutes les solutions possibles" Lire le courrier ici

Nous ne doutons pas que Monsieur le Directeur Académique saura trouver une solution juste et satisfaisante. En effet, comme il le précise fort bien dans son courrier, le contrat de Nathalie devait être un tremplin pour l'emploi. A ce titre, L'inspection d'Académie avait une obligation de formation auprès de Nathalie. Et de formation, Nathalie n'a jamais rien vu, malgré des demandes.

Pour rappel, 5 ex-salariées de l'Education Nationale avec ce type de contrats ont gagné devant le tribunal des Prudhommes de Nantes en janvier, contre l'Education Nationale condamnée pour "défaut de formation" : lire ici

Commentaires

L'amnésie est souvent constatée au sein de ministères. Il est bon de remettre les droits et les obligations de chacun en avant, comme ici de l'Education Nationale envers Nathalie. Les courriers de l'APF ont visiblement portés leurs fruits dans ce sens. Mais restons vigilants, Nathalie n'aura gain de cause que quand elle aura son contrat de travail en main.

Écrit par : Daniel | 28/08/2012

C'est dingue qu'une administration, service public, ne respecte pas la loi !!! C'est su de tous et pourtant ça continue comme si de rien n'était...
Si Nathalie attaque l'IA devant le tribunal, j'en serai, et avec une belle grosse pancarte.

Écrit par : une indignée | 29/08/2012

Les commentaires sont fermés.