Piscine de St Florent des Bois : quand la guerre des mots occulte l'essentiel.

Nous vous informions ici du courrier que nous avons adressé à Pierre Régnault, Président de la Roche Agglomération, pour l'alerter sur le danger que représente la pente d'accès au bassin de 9%, sachant qu'à 8%, une personne en fauteuil roulant bascule, tant en avant qu'en arrière, et qu'une pente se doit d'être de 5% maximum.

guerre des mots.jpgUne réponse nous est rapidement parvenue : Cette fameuse pente n'est pas une rampe d'accès, mais un radier immergé. La différence ? C'est qu'un radier (qui n'est autre que le plancher de la picine) se doit d'être inférieur à 10% sur toute la partie du bassin dont la profonfeur n'exède pas 1,50m. Et voilà ! Le tour est joué !

Et pourtant... personne n'avait encore entendu parler de radier... voir ici

On nous reproche dans ce courrier, de ne pas apprécier cette mesure de confort, et on nous indique que l'usage et l'exploitation détermineront les améliorations à apporter.

Pour lire la réponse de l'agglomération, cliquez ici.

Nous avons donc renouvelé notre demande au Président de l'agglomération de proposer un équipement permettant une véritable accessibilité en toute autonomie aux personnes en situation de handicap poteur, tout en garantissant leur sécurité : lire le courrier ici.

Commentaires

  • Bravo! Ne lâcher rien : ils se moquent de vous là avec leur radier . J'aime vos courriers , c'est très bien. Merci pour tout ce que vous faites pour défendre nos intérets. Jeanne

  • Faire et défaire, c'est travailler. Mais ne vaut-il pas mieux faire bien dès le départ, ça coûte moins cher que de faire, constater que ce n'est pas bien, casser ou modifier pour refaire correctement ? Saperlipopette, réfléchissez un peu, informez-vous auprès des associations qui connaissent la qualité d'usage messieurs !

  • Au lieu de dire "radier" pour nous enfumer (et je reste poli), autant dire directement le fond de la piscine. Alors là je comprends tout de suite que ce n'est pas spécifique aux personnes à mobilité réduite. Quasiment toutes les piscines ont un fond (donc un radier) en pente pour aller du moins profond au plus profond. Enfin moi, je ne marche pas et je ne nage pas au fond de la piscine. Le grand bleu c'est pas mon truc.
    Par contre, une pente douce pour descendre à l'eau dans un fauteuil roulant spécifique de piscine, que je pourrais utiliser moi-même seul, sans tierce personne, ça, ça serait très utile, très sympa, et un équipement de qualité digne d'une piscine à 11 millions d'euros.
    Et ça pourrait servir aux femmes enceintes, aux personnes âgées, aux handicaps temporaires comme définitifs, aux obèses, à ceux qui veulent descendre progressivement dans l'eau, à tous quoi !
    Ok ça prend un peu de place, mais qu'est-ce-que la place pour un si gros investissement longue durée, hein ? Du bon sens svp !

  • Chaque maillon de la chaîne de déplacement doit être en place pour permettre une véritable accessibilité. La place de parking adaptée,l’accès extérieur, la circulation intérieure, une cabine de vestiaire aux normes, un pédiluve franchissable en fauteuil et... un fauteuil de douche strapontin avec commandes à niveau et barres d'appui pour se transférer. Puis, enfin une mise à l'eau dans des conditions dignes qui ne soient pas de se jeter au sol pour ramper au bord et se basculer à la flotte !
    Qu'un seul maillon soit défaillant est tout est raté (pour pas dire à la baille)
    Monsieur Baudis le Défenseur des Droits dénonçait le 13 janvier le fait de "subordonner une prestation de service à une condition discriminatoire"....

  • Vos articles concernant cette piscine me font penser à une petite blagounette que je ne peux m'empêcher de vous faire partager :
    Un architecte est un homme qui sait très peu de choses sur un très grand nombre de sujets et qui, progressivement, en sait de moins en moins sur un nombre toujours plus grand de choses, jusqu'à ce qu'il ne sache pratiquement plus rien sur à peu près tout...
    Lire la suite ici : http://archiidea.blogspot.fr/2006/09/divers-humour-darchitecte.html

Les commentaires sont fermés.