• Billet d'humeur n°102 de notre Yonnais en colère... "Inaccessibilité et dangerosité"

    102.jpgChères Yonnaises, Chers Yonnais,
    Et puis Chers tous,

    Vous savez le projet tant plébiscité par les uns, tant critiqué par les autres, le chantier pharaonique lancé sous l'impulsion de notre maire Pierre Regnault...
    Au-delà du fait que les futures bestioles ne serviront strictement à rien, sauf à être le pseudo symbole d'une bonne gestion de l'argent public par les temps de crise qui courent, eh bien les aménagements autour du chantier présentent à la fois une inaccessibilité probante et une dangerosité pour tous.

    Inaccessibilité car il n'y a toujours que des escaliers pour observer en hauteur le balai des pelleteuses et autres engins de terrassement...

    Dangerosité car les places de stationnements situés tout autour ne permettent pas d'autres cheminements pour les automobilistes (qui descendent de leurs voitures) que par la chaussée elle-même...

    Bien réfléchi non ?!

    A la semaine prochaine

    Mot n° 102 : "de"

  • Discours de François Hollande au congrès de l'UNIOPSS : le handicap, une politique à part ?

     François Hollande, invité au congrès de l'UNIOPSS, a prononcé un discours dans lequel le handicap, la lutte contre la pauvreté et le vieillissement ont été abordés. Peu de nouvelles mesures ont été annoncées par le chef de l'Etat qui a rappelé qu'il voulait faire du département le chef de file de la politique du handicap.

    François Hollande est également revenu sur les grandes lignes du plan de lutte contre la pauvreté et a annoncé que la réforme de la dépendance pour les personnes âgées serait prête d'ici la fin de l'année.

     L'APF reste insatisfaite de ce discours, qui place, une fois encore, la politique du handicap à part, alors que le plan de lutte contre la pauvreté et la réforme de la dépendance concernent également les personnes en situation de handicap. Il est désormais urgent de mettre en place une politique transversale du handicap !

    Pour lire l'intégralité du discours de François Hollande, cliquez ici.

  • Billet d'humeur n°101 de notre Yonnais en colère... "Mémoire de commerçant"

    J'ai été pacifique et serein, C'est vrai. J'étais comme ça avant. Avant de me prendre cette pancarte en pleine tête. Enfin, c'est ce que je crois, parce qu'en fait, je ne m'en souviens plus trop bien.

    101.JPG

    Alors voilà ! On m'a rapporté que je m'étais ramassé sur cette pancarte placée en plein milieu d'un trottoir. En plein milieu du chemin quoi !

    Le gars qui l'a mise là devait prendre "Ces médicaments qui favorisent Alzheimer", pour oublier que ça pouvait créer un obstacle...

    En plus, regardez comment elle le regarde bizarrement ce panneau la p'tite dame ! Comme quoi, y'a pas que nous les Z'handicapés que ça dérange ce genre de choses... On voit bien que ça ne dérange pas certains commerçants en tout cas.

    Bref ! Ce message s'adresse à ces derniers : arrêtez de prendre "Ces médicaments qui favorisent Alzheimer", car ils pourraient vous faire oublier que les Z'handicapés que nous sommes représentent un fort potentiel de clientèle à ne pas négliger !

    Vous voyez que je peux aussi être zen, pacifique et serein...

    A la semaine prochaine

    Mot n° 101 : "à"

  • MDPH : Le Préfet de Vendée à l'écoute de nos inquiétudes réaffirme la nécessaire concertation avec les associations

    Nous vous informions ici du projet de loi visant à faire des MDPH des services des Conseil Généraux, supprimant de fait la participation des associations à son fonctionnement.

    Le Conseil Départemental de Vendée a sollicité des rencontres avec le Préfet, le Président du Conseil Général et les 8 Parlementaires Vendéens. Une note sur le fonctionnement des MDPH leur a été transmise : cliquez ici.

    coatmellec.jpgLe Préfet (photo) a été le premier à répondre à notre demande de rendez-vous. C'est ainsi qu'il a mandaté ce mardi 22 janvier la Directrice de la Cohésion Sociale, Françoise Coatmellec (photo) pour recevoir Daniel Sellier, Représenant Départemental et Stéphanie Ottou, Directrice.

    L'APF se satisfait de cette rencontre avec une représentante de l'état à l'écoute des préoccupations des associations, réceptive aux propositions et elle-même à l'initiative d'engagements.

    Me Coatmellec s’engage à organiser en Vendée des réunions permettant la concertation entre l’Etat, le Conseil Général, l’Agence Régionale de Santé et les associations, 2 à 3 fois par an, pour pallier la disparition de la COMEX, si celle-ci devait effectivement disparaître.

    Elle estime que c’est une proposition de bon sens : « En cohésion sociale, on met obligatoirement des politiques partenariales en place », « Vous les associations, vous êtes au cœur des problématiques donc on a vocation à vous écouter. L’Etat se doit d’avoir une capacité d’écoute » déclare-t-elle.

    Cette rencontre a également permis d'aborder d'autres sujets comme :

    - la scolarisation des élèves en situation de handicap et notre souhait de travail en concertation avec l'ensemble des acteurs : Inspection d'Académie, Agence Régionale de Santé, MDPH, services de l'Etat et les associations (nous avons déjà formulé cette proposition à plusieurs reprises)

    - le logement et la nécessaire actualisation du recensement des logement accessibles dans le parc public avec des critères fiables, ainsi que la nécessité de mettre en place un guichet unique permettant la rencontre entre l'offre et la demande dans le parc privé.

    Visiblement satisfaite de cet échange, Me Coatmellec a proposé de nous revoir avant l'été.

    Photo Ouest France

  • Attestations de non-conformité : le Maire de St Hilaire de Riez fera appliquer la loi sans concession !

    Nous vous faisions part de nos demandes auprès du Maire de Saint Hilaire de Riez pour qu'il fasse respecter la loi dès lors que des attestations de non conformités sont réceptionnées par les services de la ville : cliquez ici

    La réponse formulée par le Maire est pleinement satisfaisante : une procédure va être établie.

    Dans un premier temps une mise en demeure sera adressée au contrevenant.

    Dans un second temps, à l'échéance de la mise en demeure, le Procureur de la République sera saisi afin de mettre en oeuvre les procédures pénales adéquates.

    Lire le courrier ici

    Voilà un Maire qui s'engage jusqu'au bout, et nous saluons cette décision.

    Et sur votre commune, ça se passe comment ?

  • Accessibilité à Saint Hilaire de Riez

    La commune de St Hilaire de Riez communique sur les travaux de la CCA sur son site internet.

    Chacun peut également y retrouver le PAVE.

    st hilaire de riez.jpg

    Cliquez sur l'image

    Une initiative positive et utile que nous saluons !