11/02/2013

Baromètre de l'accessibilité : un rendez-vous réussi !

logo baromètre.jpgEn cette date anniversaire de la loi du 11 février 2005, le Conseil Départemental de Vendée a présenté les résultats du Baromètre pour l'Accessibilité 2012 en présence d'une cinquantaine de personnes.

Pour la quatrième édition de cette évaluation de l'état d'avancement de la mise en accessibilité des 96 chefs lieux départementaux, la ville de La Roche sur Yon obtient une note de 12,6/20 et se retrouve à la 62ème place, soit une progression de 3,6 points/20 et 23 places par rapport à l'année dernière.

Pour tout savoir sur les notes obtenues par la ville, cliquez ici.

Pour tout savoir sur le classement national, cliquez ici.

Retrouvez ici le diaporama présenté lors de cette rencontre.

DSCN6516.jpgAprès avoir visionné le film réalisé par notre Délégation "Liberté, Egalité, Accessibilité" (prochainement disponible sur votre blog préféré), les participants ont échangé avec Madame Anne VALIN, adjointe au Maire en charge des questions de santé et de handicap (photo de droite)

DSCN6509.jpg

Emmanuelle Guidou, Conseillère, Thierry Craipeau, Représentant Adjoint et Daniel Sellier, Représentant Départemental présentent le film "Liberté, Egalité, Accessibilité"

DSCN6534.jpg

Daniel Sellier, Représentant Départemental

DSCN6514.jpg

Jean-Pierre Blain, Représentant du Conseil APF de Région, entouré de membres APF de Loire -Atlantique et du Maine et Loire.

DSCN6536.jpg

Les Conseillers Départementaux de l'APF remettent le Baromètre à Anne Valin et sa collaboratrice en charge de l'accessibilité, Catherine Baudet.

2013-02-08 baromètre remis au maire.JPG

Vendredi soir, les résultats du Baromètre ont été remis en avant première à Pierre Régnault, Maire de La Roche sur Yon qui ne pouvait être présent ce lundi. Il a également pu visionner notre film "Liberté, Egalité, Accessibilité"

Commentaires

La Roche avec 21 sur 21 sur le critère de la volonté politique progresse surtout grâce à cette notation très encourageante décernée par l'association alors que parmi les 13 premières villes de France 4 n'ont que 18 sur 21 (et sont bien plus accessibles) Souhaitons que cette marque de confiance qui frise l'indulgence soit payée de retour prochainement par des réalités tangibles sinon "v'la c'qui s'rait inserviable" comme on dit chez moi.

Écrit par : un ami | 19/02/2013

Les commentaires sont fermés.