CP : Arrêté relatif à l’accessibilité des lieux de travail : le gouvernement maintient les obstacles !

APF bouge les lignes gros.jpgLe Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), dont l’APF fait partie, a émis, mardi 12 février, un avis défavorable concernant l’arrêté relatif à l’accessibilité des lieux de travail. En effet, comment un arrêté qui ne concerne que les lieux de travail neufs peut-il introduire la notion de « solutions équivalentes » et ne pas prendre en compte les principes de conception universelle ?

Quid de la mise en accessibilité des lieux de travail existants ? Et quid de l’emploi des personnes en situation de handicap, dont le taux de chômage est 2 fois supérieur à celui de l’ensemble de la population ?

 Ce texte est en totale contradiction avec les objectifs du gouvernement de retour à l’emploi des personnes en situation de handicap, annoncés lors de la conférence de lutte contre la pauvreté.

 Alors que la loi handicap de 2005 vient de fêter ses 8 ans et que l’APF a publié son baromètre de l’accessibilité, il est désormais urgent que des impulsions politiques, humaines et financières voient le jour pour permettre une accessibilité totale de la France, lieux de travail compris !

 Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

Commentaires

  • Ben alors pourquoi vouloir rendre les lieux de travail accessibles ?
    Parce que c'est la loi depuis 1975 ? Pour qu'ils bossent (comme 3 sur 4) au lieu de toucher une allocation inférieure au seuil de pauvreté ? Pour que l'employeur soit obligé de faire l'effort de garder un travailleur devenu handicapé ? Pour que les z'handicapés du Yonnais gagnent leur vie décemment, soient utiles à la société, se créent des droits sociaux, à retraite décente par exemple ?
    Je me souviens d'un patron qui avait fourni à la DDE de l'époque des plans de construction de bureaux neufs inaccessibles, en contradiction avec la loi , interrogé il avait répondu :" Ah ? Mais de toutes façons on n'a pas l'intention d'embaucher de handicapés !"

Les commentaires sont fermés.