Particuliers employeurs handicapés : pour un tarif réhaussé et plus juste !

 APF bouge les lignes gros.jpgL’APF vient d’alerter Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargées des Personnes handicapées sur les nombreux témoignages qu’elle reçoit concernant la tarification « prestation de compensation du handicap (PCH) » des aides humaines en mode gré à gré.

En effet, le tarif accordé aux personnes en situation de handicap qui emploient directement des salariés (aides humaines), dans le cadre de la PCH, est insuffisant pour les rémunérer. En outre, de nouvelles dispositions prises dans la loi de finances rectificative viennent aggraver cette situation.

L’APF demande qu’un nouvel arrêté soit pris (…) et que tous les frais réels dans le cadre du mode d’emploi direct de gré à gré soient pris en compte pour une tarification plus juste.

Pour lire la note technique, cliquez ici

Commentaires

  • Très bien cette demande de l'APF.
    Et les majorations "tarif de nuit", on en fait quoi ?
    Il faudrait peut-être y penser...

Les commentaires sont fermés.