29/03/2013

Actualité juridique du 27 mars 2013

juriste.jpgRetrouvez la lettre d'actualité juridique du 27 mars 2013 qui offre un résumé de l'actualité juridique touchant différents domaines du droit des personnes ensituation de handicap, en cliquant ici.

28/03/2013

Billet d'humeur n°110 de notre Yonnais en colère... "Fruit du hasard ?!"

Une MDPH inaccessible le long d'un boulevard complètement défoncé...
Voilà comment j'analyse la situation.

C'est à se demander si les Z'handicapés sont ou seront acceptés un jour dans cette belle ville de La Roche sur Yon, dans ce beau département de la Vendée...
Bon ! A leur décharge, les élus yonnais ont souhaité donner un coup de neuf à la voirie, et c'est pour ça que ça coince pas mal en ce moment et un peu partout en ville...
Mais les règles d'accessibilité et de sécurité pendant les travaux, ça existe aussi...

Même interrogation côté MDPH : c'eut été préférable que l'aménagement de son entrée soit anticipé.
Pour rappel à ces Messieurs Dames de cette belle institution, dans "MDPH", il y a le "H" de "Handicapées".

Bref ! Fruit du hasard ?!
Telle est la question...
That is the question !

Une chose est sûre : c'est des vrais C(h)ampions !

A la semaine prochaine

Mot n° 110 : "notre"

27/03/2013

"la MDPH va être, enfin, accessible !" article de Ma ville solidaire

Le blog "Ma ville solidaire" se félicite de l'annonce qui a été faite en COMEX (COmmission EXécutive de la MDPH) des travaux à venir pour mettre en accessibilité l'entrée de la nouvelle MDPH de Vendée (voir ici)

En effet, dès le 8 avril prochain des portes automatiques permettront à chacun d'entrer en toute autonomie dans les locaux.

Nous aussi on est satisfait !

25/03/2013

Offrez vos vieux téléphones portables usagés à l'APF !

Nous avons tous au moins un vieux téléphone portable dans le fond d'un tiroir qui ne sert plus à rien. L'APF les récupère et les valorise : pensez à nous les donner !

Nous continuons à collecter les téléphones portables, batteries, oreillettes, pour développer les actions de notre délégation, et soutenir l'activité des travailleurs handicapés de l'ESAT APF de Villeurbanne où ils sont réparés ou démantelés pour recycler les matériaux.

1 portable collecté = environnement préservé

1500 portables collectés = 1 emploi à temps plein dans l'ESAT APF, pour une personne handicapée

1 portable collecté = 1 euro reversé à la Délégation de Vendée pour conduire des actions en faveur des personnes en situation de handicap

merci herbe.jpg

Tout au long de l'année, déposez vos téléphones dans les locaux de l'APF à La Roche sur Yon ou contactez-nous : nous vous indiquerons le point de collecte le plus proche ou viendrons récupérer vos appareils ! Vous pouvez également installer une borne de collecte dans votre entreprise, ou chez votre commerçant préféré : nous la mettrons à votre disposition gratuitement.

Autisme sans fontière 85 : Assemblée Générale samedi 23 mars 2013

asf85.png

09:17 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

24/03/2013

"Scandale : la MDPH de Vendée est inaccessible !"

Ma ville solidaire publie les résultats de sa visite de la nouvelle MDPH de Vendée, alors que Bruno Retailleau, Président du Conseil Général explique que ces nouveaux locaux vont "améliorer la qualité du service public rendu aux Vendéens". Asseyez-vous parce que ça vaut le détour !

"Pour entrer dans le bâtiment il faut être valide, sinon vous trouvez porte close : l'entrée est inaccessible. Ils ne risquent pas d'être débordés cette année !" ironise l'auteur de l'article

"On croit rêver ! Un scandale nommé 85"

"Les stationnements réservés aux personnes en situation de handicap sont occupés par des véhicules de livraison, et à l'accueil on nous explique qu'il n'y en a pas pour longtemps !" On est habitué à entendre cet argument à la noix devant les magasins, mais on n'aurait jamais osé imaginer l'entendre d'un chargé d'accueil dans une MDPH ! Comme quoi en Vendée tout est possible !

"Quant aux bus... ces nouveaux locaux ne sont desservis par aucune ligne de bus !"  conclut dépité l'auteur.

"Cela va améliorer la qualité du service public rendu aux Vendéens" telle est l'ambition et la certitude du Président du Conseil Général...

Pour lire l'intégralité de l'article de Ma Ville Solidaire, cliquez ici.

MDPH : le combat de Nadine et Roland continue, en mémoire de Jean-Marc. Soutenons-les le 9 avril prochain au Tribunal de Nantes

Jean-Marc.jpgNous vous avons à plusieurs reprises parlé de Jean-Marc, ce jeune homme très lourdement handicapé dont les parents Nadine et Roland ont eu tant de mal à faire reconnaître les droits par la MDPH de Vendée (ici, ici)

Ce n'est en effet qu'après plusieurs années et une intervention de Bruno Retailleau (lire ici), Président du Conseil Général, que la MDPH a daigné réaliser une évaluation digne de ce nom et octroyer de ce fait des droits jusqu'alors méprisés.

Jean-Marc est malheureusement décédé à 29 ans en décembre dernier. Il ne connaîtra donc pas la décision que le Tribunal rendra suite à l'audience du mardi 9 avril prochain. Une audience importante puisque l'avocate de la famille demande une condamnation de la MDPH de Vendée pour préjudice financier, mais également pour préjudice moral puisque de 2006 à 2012 la MDPH a totalement ignoré les besoins et les droits de ce jeune homme.

En mémoire de Jean-Marc et en soutien à Nadine et Roland ses parents, mobilisons-nous !

Soyons nombreux à leurs côtés mardi 9 avril 2013 à 10h15 devant le Tribunal de Nantes.

Pour organiser du co-voiturage, n'hésitez pas à nous contacter : 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

15:05 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Accessibilité : le Maire de Luçon sensible aux arguments de l'APF veut développer un partenariat actif

perrier maire luçon.jpgCe mardi 19 mars, Daniel Sellier (Représentant Départemental), Daniel Potier (Conseiller) et Stéphanie Ottou (Directrice) étaient reçus par Pierre-Guy Perrier, Maire de Luçon.

Cette rencontre fut l'occasion pour Daniel Sellier de présenter Daniel Potier nouvellement mandaté par l'APF pour siéger à la CCA (Commission Communale Accessibilité) de Luçon, mais surtout de faire un point sur le fonctionnement de cette commission et sur l'accessibilité de la ville (voirie, ERP publics et privés, logements).

L'APF a largement insisté sur la nécessite d'envisager l'accessibilité globalement, comme un confort de vie pour l'ensemble de la population. Personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents de jeunes enfants avec poussette, blessés temporaires (comme les skieurs qui se cassent une jambe) : l'accessibilité est utile à tous !

L'APF a invité le Maire de luçon à impulser une politique accessibilité ambitieuse sur sa ville, en fédérant l'ensemble de la population, en informant, mais aussi en accompagnant les commerçants par le biais d'un FISAC par exemple. L'APF a rappelé l'importance du fonctionnement de la CCA et s'est engagé à y siéger de manière active et constructive.

Pierre-Guy Perrier s'est félicité de cet entretien qui lui a permi d'envisager l'accessibilité de manière plus globale et positive, dans une vision de bien-être de la population. Il souhaite développer un partenariat actif avec l'APF, notament pour ce qui concerne la communication et la sensibilisation de la population et des commerçants. La première étape sera de publier des informations dans le journal de la commune et de conduire des actions de sensibilisation pour limiter le stationnement sauvage.

Une rencontre positive et constructive !

23/03/2013

Refondation de l’école : Peillon s’engage à « reformuler » l’amendement qui lèse les parents d’élèves handicapés

 

323vincent_peillon_1.jpg« Nous allons reformuler cet amendement d’origine parlementaire. » L'amendement au sujet duquel Vincent Peillon, le ministre de l'éducation nationale (photo), a pris cet engagement, le 20 mars, devant l'Assemblée nationale, c'est l'amendement n°274, devenu l’article 4 ter du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la république, adopté le 19 mars, par l’Assemblée nationale.

Il donne aux « équipes de suivi de la scolarisation » la possibilité de proposer à la Commission des droits et de l’autonomie (CDA), la révision de l’orientation de l’enfant et des notifications concernant son accompagnement sans l’accord des parents. Le texte précise que ces équipes seront simplement tenues de les consulter et de recueillir leur avis, alors que jusqu’à présent le code de l’éducation stipule qu’elles doivent avoir « l’accord des parents » pour saisir la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). 

 Lire la suite sur Faire Face

L'APF à Challans : Réunion d'information jeudi 21 mars 2013 - article du "Courrier Vendéen"

Image1.jpg

09:13 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

21/03/2013

Billet d'humeur n°109 de notre Yonnais en colère... "We are Ze Campions !"

Tonton David a raison : "on nous prend pour des cons !"en réaction à ça

Alors moi, comme j'aime aussi la bonne musique, j'ai trouvé ça : 

J'sais pas pour vous, mais moi ça m'laisse songeur et surtout perplexe. Et que dire de cette colère sourde et violence qui me prend !

A la semaine prochaine

Mot n° 109 : "entre"

18/03/2013

Accessibilité : un bar à ne pas manquer sur le Ramblais des Sables !

2013-03-18 OF Access bar Sables.JPG

16/03/2013

La bénévole du Mois : Témoignage de Bernard

2013-02-09 Bernard voyage scolaire Angleterre.JPGNous vous proposons le troisième portrait de cette nouvelle rubrique "Le bénévole du mois". Bernard répond à nos questions.

Bernard, comment êtes-vous venu à l’APF ?
Je suis arrivé à l’APF en même temps que Jeanne, ma femme.
Notre souhait à tous les deux était de nous engager dans une activité en lien avec le social.
C’est donc en lisant une annonce pour APF Evasion dans une brochure à l’hôpital que nous nous sommes décidés.
En 2008, j’ai participé avec Jeanne à un premier séjour APF Evasion…

Quel est votre rôle lors de ces séjours de vacances, et au sein de la Délégation de Vendée ?
J'ai participé à de nombreux séjours en France comme à l’étranger, en tant qu’accompagnateur au début, puis en tant que directeur par la suite.
Pour la Délégation de Vendée, je participe aux opérations de collecte de fonds telles que la Fête du sourire et les paquets cadeaux à Joué Club.
Plus récemment, courant février, j’ai accompagné Loïc, jeune lycéen de Challans, en situation de handicap, lors d’un voyage scolaire en Angleterre.
Ma satisfaction suite à ce voyage, c'est d'avoir permis à Loïc de partir.

Que retirez-vous de votre engagement bénévole ?
Sur les séjours APF Evasion, c’est une école de vie.
Vivre la joie, le sourire des vacanciers, c’est une leçon de vie, de courage, malgré les difficultés et les souffrances qu’ils peuvent vivre quotidiennement.
C’est vraiment une expérience de vie formidable, malgré la fatigue et les difficultés générées par cet engagement fort.
Vivre ça a changé ma perception des choses !

09:14 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

15/03/2013

Accessibilité : 4 Fiches sur les dérogations

 Bandeau_recto_haut_CADRE BATI v2.jpg

Outil d’analyse financière simplifiée et sa notice d’utilisation

Fiche 1 : la disproportion manifeste entre la mise en accessibilité et ses conséquences pour l’établissement

Fiche 2 : L’accès à l’établissement recevant du public depuis le trottoir

Fiche 3 : Les circulations horizontales au sein des ERP existants : de la largeur des allées

Fiche 4 : Les sanitaires à usage commun dans les ERP existants

14/03/2013

Billet d'humeur n°108 de notre Yonnais en colère... "L'ivresse des profondeurs !"

Eh oui !

En lisant les derniers articles sur la MDPH et la piscine de Saint Florent des Bois, je me sens plongé dans l'abîme de l'absurdité...
C'est l'ivresse des profondeurs !
Et que dire du commentaire de "perplexe man" !

Dans tous les cas ça pu, c'est nauséabond !
Entre les interprétations faites de la loi par les représentants de la MDPH, à leur avantage bien sûr, et la mauvaise foi affichée du Président de La Roche Agglo et du représentant de l'Etat dans le département, comment voulez-vous que les choses avancent ?!

Quant à "perplexe man", dans un sens je le comprends (on se rappelle la faible mobilisation des associations dans la défense des droits des enfants en situation de handicap, sauf l'APF et quelques autres), mais face à tant de mauvaise volonté, face à tant de défiance et de mépris, face à si peu d'intégrité et enfin face à si peu de respect pour la personne humaine et citoyenne, que voulez-vous faire encore là ?!

potence.JPGEnfin, pour faire écho à la potence dont parle "sylvie", souvenez-vous simplement à quoi elle servait au départ : à sanctionner les personnes qui ne respectaient pas la loi !...

A la semaine prochaine

Mot n° 108 : "c'est"

13/03/2013

MDPH : quid de la responsabilité des associations ?

En réaction à l'article publié sur la mésaventure subie par Madame L. dans le cadre d'une demande de recours amiable aurpès de la MDPH de Vendée, le bloggeur "Perplexe Man" questionne notre association :

"Ok y'a de quoi critiquer la MDPH sur ce coup là. Mais une petite question tout de même : qu'est-ce que vous fichez vous les assos puisque maintenant on sait que vous êtes prêts à déployer beaucoup d'énergie pour continuer à participer au fonctionnement de la MDPH. Vous avez aussi votre part de responsabilité face à ce merdier non ?"

Les intérogations de "Perplexe Man" sont légitimes : nous dénonçons le fonctionnement et certaines décisions de la MDPH alors que nous participons en effet aux deux instances que sont la COMEX (Commission Exécutive) et la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie). Mais l'APF est-elle pour autant responsable de tout ce qui se passe ? Non.

L'APF n'est qu'un acteur parmi beaucoup d'autres au sein de la MDPH, mais tient sans relache son rôle de représentation des intérêts des personnes en situation de handicap et de défense de leurs droits.

Dès 2010 nous avons commencé à dénoncer les dysfonctionnements que nous repérions au travers les situations que les usagers nous rapportaient. Non seulement nous accompagnons gratuitement les personnes dans leurs démarches auprès des tribunaux, mais nous soumettons régulièrement des propositions au sein de ces instances, et nous avons aussi multiplié les contacts avec les dirigeants de la MDPH et les élus du Conseil Général. Pour autant nous ne sommes pas toujours entendus et des difficultés perdurent ce que nous sommes les premiers à déplorer.

Un audit de la MDPH est actuellement en cours et nous avons pu faire part de nos remarques au cabinet conseil chargé de conduire cet audit. Pour cela nous avons rédigé un plaidoyer co-signé avec 3 autres associations (UNAFAM, FNATH et Autistes Sans Frontières) dans lequel nous précisons l'ensemble des dysfonctionnements repérés et proposons des pistes d'améliorations à mettre en place.

L'APF constate, l'APF agit. L'APF participe, l'APF co-construit. Et soyez assuré de notre détermination à faire bouger les lignes pour l'ensemble des personnes en situation de handicap et leur entourage.

22:45 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Accessibilité : Champion Campion !

Nous vous informions ici du rapport de la sénatrice Claire-Lise Campion sur l'accessibilité.

Après une première loi en 1975, puis la loi de 2005 prévoyant l’échéance d’une France accessible en 2015, ce rapport propose maintenant une accessibilité pour 2022, sans sanctions financières et fiscales automatiques pour les acteurs privées et publics ne respectant pas ce délai !

Il faut dire que l'accessibilité c'est pas franchement sa priorité : sa permanence est inaccessible avec marche et seuil de porte, et des portes pas assez larges pour le passage du fauteuil.
Champion, Campion !

2013-03-13 CAMPION permanence.JPG

Ce que ça nous inspire :


Tonton David -Sur et certain par V-S-K

 

MDPH : Sylviane Bulteau questionne le gouvernement

APF bouge les lignes gros.jpgSuite à notre rencontre avec Sylviane Bulteau, la Députée a adressé une question écrite au gouvernement pour savoir de quelle manière il envisage de péréniser la représentation des associations au sein des MDPH.

Pour lire la question, cliquez ici.

17:53 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

11/03/2013

Piscine de St Florent des Bois : après le grand plouf, le grand splash et la douche froide

Voici le dernier épisode de notre saga "Piscine de Saint Florent des Bois", après l'envoi de notre courrier au Préfet de Vendée (voir ici)

Selon le Préfet "la règlementation ne fixe aucune prescription technique spécifique pour l'accès dans les bassins de piscine" donc il n'y a rien à dire, point final. Voir le courrier ici

Pour nous, tous naïfs petits'handicapés qu'on est, une rampe c'est une rampe, qu'elle permette d'entrer dans une boulangerie, une piscine ou une mairie. D'ailleurs, la règlementation ne fixe "aucune prescription technique spécifique" pour l'accès dans les boucheries, les sexe shop, les pâtisseries, les églises, etc, etc.  Est-ce que ça veut dire que tous les travaux neufs qui ne respectent pas la règlementation au motif que celle-ci ne précise rien de spécifique sont acceptables ???

Quant au Président de La Roche Agglomération, il explique que compte-tenu de l'avancée des travaux, ils ne peuvent plus modifier la rampe. Ben vi c'est pratique ça : dans le permis de construire initial ils avaient indiqué que la rampe respectait la règlementation (comme quoi ils avaient l'air de la connaître la règlementation), puis ils ont fait une rampe de 9 % dans le mépris total de ladite règlementation (qui précise 5% maxi) et de la qualité d'usage, et ils concluent par un "trop tard, c'est construit ! " Voir le courrier ici

MDPH de Vendée : le recours amiable est un leurre qui piège les usagers !

Madame L. a déposé en mai 2012 une demande de prestation de compensation du handicap pour obtenir l'aide humaine nécessaire au quotidien pour faire sa toilette, s'habiller, manger. Alors qu'elle n'a jamais rencontré ni médecin, ni aucun autre professionnel, qu'elle n'a pas eu de PPC, qu'elle n'a pas eu le droit d'assister à la CDAPH, la MDPH lui a notifié un refus en juillet 2012.

Comme cela est prévu et proposé par la MDPH de Vendée, Madame L. a adressé une demande de recours amiable dans le délai de 2 mois spécifié avec sa notification en septembre 2012.

Cinq mois plus tard, toujours pas de réponse.

Madame L. relance donc le Président de la CDAPH Gérard VILLETTE et les membres de la CDAPH par courrier du 24 janvier 2013. Elle rappelle les faits et reprécise ses incapacités et les conséquences sur sa vie quotidienne avant de conclure :

Au regard des difficultés que je subis au quotidien, et des critères d’éligibilité à la PCH, je réponds aux critères médicaux d’admission déterminés par le décret n°2005-1591 du 19 décembre 2005. Si un médecin de la MDPH m’avait rencontrée et si j’avais bénéficié d’une réelle évaluation des capacités, vous auriez pu vous en rendre compte.

Le délai de recours devant le tribunal étant suspendu conformément aux informations que vous m’avez transmises, je souhaite dorénavant saisir le Tribunal du Contentieux et de l’Incapacité. C’est pourquoi je vous remercie de m’informer par retour des suites que vous réservez à ma contestation du 3 septembre 2012.

En une semaine la réponse tombe, non pas du Président ou des membres de la CDAPH, mais d'un dirigeant de la MDPH qui indique :

1- les professionnels de la MDPH estiment "qu'il n'y a pas de changement dans la première décision"

2- "dans mon courrier du 21 septembre 2012 je vous informais des possibilités de recours" (Madame n'a jamais reçu ce courrier)

3 - "Malheureusement, les délais sont maintenant dépassés" (sous entendu : il est maintenant trop tard pour saisir le Tribunal, nananananère)

Un recours consiste à contester une décision initiale : il ne s'agit pas d'apporter de nouveaux élements ou de présenter de nouvelles déficiences : seule la MDPH de Vendée envisage les recours de cette manière !

Si Madame L. avait déposé un recours devant le tribunal plutôt que de choisir la voie amiable, sa demande aurait réellement été prise en compte et elle ne se retrouverait pas dans cette impasse.

Si vous devez contester une décision de la MDPH, saisissez le tribunal. Nous vous accompagnerons tout au long cette démarche qui ne nécessite pas d'avocat. N'hésitez pas à nous contacter.

21:07 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

MDPH : le Sénateur Philippe Darniche a l'écoute des préoccupations de l'APF

2013-03-01 DARNICHE.JPGVendredi 1er mars, Daniel Sellier, Thierry craipeau et Emmanuelle Guidou ont rencontré le Sénateur Philippe Darniche pour faire part de la détermination de l'APF a rester vigilente sur le fonctionnement des MDPH.


En effet, un projet de loi visait à faire des MDPH des services des Conseil Généraux, supprimant de fait la COMEX, donc la participation des associations à son fonctionnement (ici). Même si sous la pression des associations le gouvernement a finalement retiré le chapitre sur les MDPH de ce projet de loi (ici), l'APF reste mobilisée et vigilante tant que le texte n'est pas définitivement voté.

Nous avons insisté sur le rôle actif des associations représentatives des personnes en situation de handicap au sein des MDPH et avons indiqué notre souhait de conserver un rôle pro-actif, une voix délibérative, et non pas être réduits à de simples spectateurs. Pour nous, ce serait un retour aux anciennes institutions. Les personnes en situation de handicap doivent continuer à être représentées et défendues pas leurs assos.

Le Député Darniche dit comprendre nos préoccupations et soutient notre démarche pour que la MDPH fonctionne telle qu'actuellement avec les assos.

"Les associations doivent garder la place qui est la leur. En Vendée, cela fonctionne très bien entre élus et associations." Et d'évoquer les difficultés à avoir une compensation financière de l'Etat si le GIP disparaissait. "La compensation des dépenses transférées de l'Etat vers les collectivités est inscrite dans la Constitution. Mais dans les faits, il y a toujours 10% en moins".

20:20 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Semaine d'Information sur la Santé Mentale du 16 au 22 mars 2013

logo-SISM-199x61.pngLa 24ème Semaine d’Information sur la Santé Mentale (SISM) aura lieu du 16 au 22 mars et s’adresse au grand public.

Cette année, elle a pour thème "Ville et Santé mentale".

Rencontres, conférences, ciné-échanges, expositions, portes ouvertes... pour télécharger le programme des manifestations organisées à la Roche sur Yon, cliquez ici.

 

 

14:15 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

MDPH : le Député Yannick Moreau à l'écoute des inquiétudes de l'APF

2013-03-10 MOREAU.JPGJeudi 28 février Thierry Craipeau et Emmanuelle Guidou ont rencontré le Député Yannick Moreau pour faire part de la détermination de l'APF a rester vigilente sur le fonctionnement des MDPH.

En effet, un projet de loi visait à faire des MDPH des services des Conseil Généraux, supprimant de fait la COMEX, donc la participation des associations à son fonctionnement (ici). Même si sous la pression des associations le gouvernement a finalement retiré le chapitre sur les MDPH de ce projet de loi (ici), l'APF reste mobilisée et vigilente.

Yannick Moreau s'est montré attentif à nos positions et se dit sensible aux préoccupations des personnes en situation de handicap.

11:30 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

10/03/2013

Projet de loi sur la refondation de l’école : Alain Leboeuf a déposé les amendements proposés par l'APF

leboeuf.jpgLe Député Alain Leboeuf a déposé les amendements que l'APF lui a adressés, dans le cadre du projet de loi sur la refondation de l'école.

Il s'engage à les défendre au cours des débats parlementaires, et nous tiendra informés de la suite qui leur sera réservée.

Monsieur Leboeuf exprime son souhait de travailler en étroite collaboration avec notre association et nous assure être très attentif à nos préoccupations.

Projet de loi sur la refondation de l’école : l’APF propose des amendements aux députés Vendéens

 APF bouge les lignes gros.jpgDans quelques jours débutera l'examen à l'Assemblée Nationale du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.

 L’APF, qui a participé à certains groupes de travail en amont, est déçue de ne pas voir repris dans le projet de loi un certain nombre de propositions partagées par l’ensemble des acteurs de ces groupes.

 Aussi l’association vient de transmettre au gouvernement une analyse et des propositions d’amendements.

Les 5 députés Vendéens ont été sollicités : voir le courrier adressé ici.

07/03/2013

Billet d'humeur n°107 de notre Yonnais en colère... "Du réel dans le virtuel du web"

Bonjour,

Depuis quelques temps, on voit apparaître ici quelques nouveaux blogueurs : "sale gosse", "baron noir", et aussi "un digné" qui n'ont pas la langue dans leur poche...

Alors voilà !
Par ce petit billet, je veux leur souhaiter la bienvenue, et surtout leur dire combien j'apprécie leurs réflexions, leurs commentaires.
Je me sens moins seul, moins isolé...

Ce n'est pas comme avec mes héros et héroïnes de Marvel qui peuvent êtres musclés ou charmantes.

Avec "sale gosse", "baron noir" et "un digné", c'est du réel dans le virtuel du web...
Pas mal non !
Cool d'être présents et de défendre la cause des Z'handiccapés !

A la semaine prochaine


Mot n° 107 : "le"

06/03/2013

Rapport Campion : un report déguisé de l’échéance d’accessibilité !

index.jpgLa sénatrice Claire-Lise Campion vient de remettre au Premier ministre son rapport sur l’accessibilité pour lequel l’APF a été auditionnée. L’association salue l’analyse fouillée et le travail réalisé par la sénatrice Campion, mais déplore que la mesure principale soit un report déguisé de l’échéance d’accessibilité du 1er janvier 2015 !

En effet, la mise en place d’agendas d’accessibilité programmés pour le 31 décembre 2014, « dont la durée de mise en œuvre pourrait s’inscrire dans une fourchette de l’ordre de 3 ou 4 ans, pouvant être reconduits 2 ou 3 ans », reporte, de fait, l’échéance d’une France accessible à 2022 ! Après une première loi en 1975, puis la loi de 2005 prévoyant l’échéance d’une France accessible en 2015, ce rapport propose maintenant une accessibilité pour 2022, sans sanctions financières et fiscales automatiques pour les acteurs privées et publics ne respectant pas ce délai !

L’APF demande une concertation pour connaître les suites que le gouvernement souhaite donner à ce rapport et discuter des mesures retenues.

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.

Etre accompagnateur bénévole de séjour en 2013 avec APF Evasion

apf evasion.jpgVous souhaitez devenir accompagnateur sur un séjour APF Evasion pour la saison estivale 2013.  Retrouvez toutes les informations en ligne sur le blog d'APF Evasion ici.

Si vous habitez la Vendée, prenez contact avec Hugues Bourieau, référent APF Evasion (pour les acompagnateurs uniquement) à la Délégation Départementale : 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

 

 

09:40 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Recherche sur la sclérose en plaques

Un grofaculté de pharmacie.jpgupe de cinq étudiants, actuellement en 3ème année de Licence de Biologie à la Faculté de Pharmacie de Clermont Ferrand réalise dans le cadre de son programme universitaire une étude sur  la Sclérose en Plaques chez l'adulte.

Ils ont réalisé un questionnaire afin de recueillir des témoignages de patients qui sont adhérents d'une association.

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cette étude, vous pouvez télécharger ce questionnaire ici ou répondre en ligne ici. Vous trouverez également ici un courrier de leurs tuteurs. 

 

01/03/2013

Projet de loi sur la refondation de l’école : l’APF propose des amendements

APF bouge les lignes gros.jpgDans deux semaines débutera l'examen à l'Assemblée Nationale du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.

L’APF, qui a participé à certains groupes de travail en amont, est déçue de ne pas voir repris dans le projet de loi un certain nombre de propositions partagées par l’ensemble des acteurs de ces groupes.

Aussi l’association vient de transmettre au gouvernement et à plusieurs députés une analyse et des propositions d’amendements.

Les 5 députés Vendéens recevront ces documents dès la semaine prochaine.