05/04/2013

Rapport sur les normes : billet d'humeur de Daniel Sellier

Daniel.jpg Des élus rapporteurs d’une soixantaine de mesures pour en finir avec l’abus, dans tous les domaines, de normes applicables aux collectivités territoriales, pointent «l'absurdité» de certaines situations nées d'une profusion de normes contradictoires.

Exemple : l’article L 230.5 du Code rural, intégrant un décret et un arrêté du 30 septembre 2011 «prescrivant la place respective des saucisses, oeufs, nuggets, petits pois et autres produits dans tous les restaurants scolaires de France». C’est vrai qu’il peut y avoir des trucs parfois bizarres.

Quand les normes d’accessibilité des personnes handicapées, soi-disant contraignantes pour la voirie et les bâtiments, ont été abordées, la moutarde m’est montée au nez. A entendre le rapporteur, ces normes obligatoires, que nous attendons depuis des dizaines d’années, seraient elles aussi trop contraignantes !!

1975-2015, 40 ans pour en arriver là ! Trop c’est trop.

Des politiciens de tout bords, des lobbies puissants, nous mettent depuis des années des bâtons dans les roues parce qu’on les emmerde ! Mais on est pas des chiens !

Des rapports successifs voudraient-ils nous (re)mettre en définitive situation de handicap ? L’environnement est en situation de handicap face à ceux qui y vivent. Alors oui il faut des normes pour l’accessibilité, sinon on se retrouve avec une pente de 9% inutilisable à la piscine de St Florent des Bois, on a des portes de toilettes de 70cm avec des chiottes à la turc ou des urinoirs à 1m de haut, des trottoirs de 50cm, des minis ascenseurs, des marches chez tous les commerçants, professions libérales, administrations, bâtiments publics, des comptoirs à 1m50 de haut, etc…

Tu sors pas d’chez toi ou tu vas que en grandes surfaces, avec tes collègues les caddies.

Bien sûr, vous allez me dire que ce rapport ne va pas supprimer toutes les normes d’accessibilité. Mais le fait que l’Association des Maires de France ait mis en première position, excusez du peu, l’accessibilité des bâtiments pour les PMR comme secteur générateur de normes, c’est inadmissible.

2013-04-01 simplification des normes -Tableau Secteurs Normes.jpg

Cliquez sur l'image

L’accessibilité n’est ni divisible, ni négociable !

Les mauvais élèves qui n’ont pas fait, et, par ce stratagème, ne voudraient jamais faire leurs devoirs, sont dignes du bonnet d’âne. Des élus et professionnels trainent des pieds depuis des années, ça suffit !! Le Rapport Campion leur fait une fleur, c’est déjà pour nous inadmissible. Ce nouveau rapport ne mettra pas les normes d’accessibilité des PMR au panier, foi de militant ! Alors indignez-vous chers amis !

A l’Association des Paralysés de France, nous ne baisserons jamais les bras devant ces ignobles pratiques dignes d’une époque pas si lointaine. Nous sommes des millions d’hommes, de femmes, d’enfants, de familles, d’électeurs, de citoyens, de consommateurs qui voulons VIVRE.

Daniel SELLIER

Représentant APF 85

 

inclusion escargot.jpg


Commentaires

C'est une loi d'auto-amnistie déguisée ! Quelle insulte pour ceux qui ont cru en la loi et pour ceux qui ont commencé à la mettre (tardivement) en pratique. "Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?" "Qu'on supprime les lois
d'inclusion des personnes en situation de handicap"
Comment une telle demande peut elle seulement être proférée ?
You should be ashame ! comme on dit chez les rossbeef .
Honte à eux !
Notre représentant départemental s'indigne à juste titre. Nous ne laisserons pas faire sans nous battre.
C'est ça le choc de simplification : taper sur les handicapés ?
Quel choc en effet.

Écrit par : sale gosse | 05/04/2013

Salut Daniel, je pense que votre billet d'humeur mériterait d'être mis sous le nez de tous les maires du département et d'ailleurs. Clair et sympa le petit schéma à la fin. Bravo, merci, et courage à vous et à toute votre équipe !

Écrit par : sylvie | 09/04/2013

Les commentaires sont fermés.