L'accessibilité coupable...

accessibilité coupable.jpg

Commentaires

  • Sur une aire d'autoroute, je patiente de longues minutes en fauteuil roulant devant la porte de la seule chiottes réservée. Les cabines pour valides sont nombreuses et beaucoup sont libres, mais impossible d'y entrer en fauteuil. Alors que je n'y tiens plus, la porte s'ouvre enfin et sort un charment garçon et à la façon dont il m'a regardé avec étonnement, j'ai senti que pour lui mon attitude d'attente agacée était étrange : il y avait tant d'autres chiottes libres. Déconcerté, je n'ai pas mouffetté. On peut pas passer sa vie à se plaindre mais y a des fois... Dans certaines stations, elles sont fermées à clef pour éviter qu'elles ne servent à des ébats sensuels d'automobilistes ayant des envies très pressantes...ou de salle de bains pour pauvres camionneurs trans-européens.

Les commentaires sont fermés.