Obligée de créer une association pour collecter des dons et financer son fauteuil roulant

Article paru dans le Journal du Conseil Général de Vendée de mai.

Il faut toujours se féliciter de la solidarité envers les personnes en situation de handicap, oui, mais...

Quid de l'esprit de la loi du 11 février 2005 qui pose le principe de la "compensation intégrale du handicap", avec la Prestation de Compensation du Handicap et le Fonds Départemental de Compensation pour la compléter, sans limite fixée par le législateur ?

Comment se féliciter de voir des personnes en situation de handicap contraintes de faire appel à la charité pour financer des biens aussi essentiels qu'un fauteuil roulant, un lit, un aménagement de salle de bain pour faire sa toilette ?

2013-05-01 MDPH Debout avec Isa-CG85 052013.jpg

Vistez le site "Debout avec Isa" ici.

Commentaires

  • Sidérant ! L'apologie de la charité pour résoudre les besoins des handicapés au sein du propre journal du Conseil Général... Si cette famille avait obtenu ses droits auprès de la MDPH (du Conseil Général) elle n'en serait pas réduite à mendier (par le biais du journal du Conseil Général) Bien sûr, force est de dire Bravo à ceux qui ont donné mais je signale que leurs impôts payés au CG devraient en autre servir à ça. Mais est-ce que tout le monde dort ?

  • Entre les deux mon coeur balance... Je ne sais pas ce qui me désole le plus :
    1-que cette jeune femme doive utiliser le peu d'énergie qu'elle a pour chercher de l'argent en lançant un appel aux dons
    2-que le conseil général trouve cette démarche tellement exemplaire qu'il publie cette bien triste réalité dans son journal
    Mon coeur balance, il chavire même...

  • Isabelle en rêvait, la MDPH ne l'a pas fait.

Les commentaires sont fermés.