16/05/2013

Billet d'humeur n°117 de notre Yonnais en colère... "Oui oui !"

Des nouvelles comme celles-là, j'aime bien. (en référence à ça)
Mais ça ne parle que des personnes à mobilité réduite, alors que ça bénéficiera à tous...
C'est le principe de l'inclusion, non ?
Et puis ils commencent quand les travaux ?
Si c'est comme beaucoup de choses, ce sera à la Saint Glin Glin !

Alors qu'on s'en félicite, oui.
Mais pas trop et surtout restons prudents...

A la semaine prochaine

Mot n° 117 : "que"

Commentaires

Ce matin en plein centre ville, j'ai trouvé sur mon chemin un premier ancien (handicapé par l'âge) en scooteur à trois roues, inconscient peut-être du danger de rouler en pleine rue et peut-être aussi lassé de ne pouvoir rouler sur le trottoir en raison des nombreux obstacles fixes ou mobiles. Puis une demi-heure plus tard (heure du marché) c'était au tour d'une dame, une ancienne elle aussi comme on dit avec affection. Ça pourrait être tout aussi bien mon papy Jean ou ma tata Paulette, et je craignais pour leur santé et leur vie, un accident est si vite arrivé. Et puis je me suis dit que si ça m'arrivait, on pourrait chercher la responsabilité de ceux qui, ne rendant pas les trottoirs circulants comme le prescrit la loi, obligent les anciens à se balader sur la route. Mise en danger d'autrui, non ? L'accessibilité est universelle.

Écrit par : Louis | 30/05/2013

Les commentaires sont fermés.