Inclusion scolaire : les sénateurs ne veulent pas cibler les élèves handicapés

 Peillon,éducation nationale,sénat,refondation,L’heure du retrait a sonné pour l’article 4ter du projet de loi sur la refondation de l’école, dont l’examen démarre aujourd’hui au Sénat, jusqu’au 24 mai.

Cet article donne aux « équipes de suivi de la scolarisation » la possibilité de proposer à la commission des droits et de l’autonomie, la révision de l’orientation de l’enfant et des notifications concernant son accompagnement après avoir simplement consulté les parents et recueilli leur avis, alors que jusqu’à présent elles étaient tenues d’obtenir leur accord. Devant l’indignation des associations de personnes handicapées, le ministre de l’Education nationale s’est engagé à ce qu’il soit « retiré », lors de son passage devant les sénateurs. Un retrait qui devrait être bientôt effectif puisque la commission des affaires sociales du Sénat a supprimé cet article.

Les commentaires sont fermés.