Emploi : "La loi casse la volonté des dirigeants" : point de vue d'une chef d'entreprise délicieuse

 sophie-de-menton.jpgSophie de Menthon est présidente du mouvement Ethic
syndicat patronal censé promouvoir "l’éthique, et un capitalisme nouveau à visage humain"

Ses arguments et points de vue font froid dans le dos... Nous vous livrons quelques extraits d'une interview trouvée ici et nos petits commentaires en orange...

Aujourd’hui, les entreprises se sentent-elles concernées par le handicap ? Ont-elles mis des choses en place ?
Il est évident qu’en période de crise, on a le nez dans le guidon et que ce n’est peut-être pas une préoccupation prioritaire pour la majorité des PME. (Eh bé ! elle dure dupuis au moins 40 ans la crise alors ! La première loi sur l'emploi des travailleurs handicapés remonte à 1987 et on a bien l'impression que ce n'est pas "une préoccupation prioritaire" depuis !)

La “loi handicap” est-elle applicable pour les entreprises ?
Recruter une personne en situation de handicap est une chose, mais l’après-recrutement peut devenir cauchemardesque. (rien que ça...)

Le gouvernement doit-il faire évoluer cette loi ?
Nous sommes dans un système punitif fait de lois, là où il faudrait être incitatif et de bonne humeur ! (ben vi c'est bien connu : sans loi et avec de la bonne humeur tout roule !)

Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les dirigeants en matière d’intégration ?
On nous montre toujours des cas merveilleux, où tout se passe bien car, et c’est une bonne chose, on a besoin de prouver qu’il faut être tolérant. (Ha... elle est pas si affreuse que ça la dame : elle est prête à nous concéder un peu de "tolérance") 

Y a-t-il suffisamment de salariés en situation de handicap pour respecter la loi ?
Il est nécessaire d’alléger, de simplifier, d’avoir de la tolérance et du bon sens. Ce serait beaucoup plus efficace qu’une loi ! 

Chère madame la Présidente d'ETHIC syndicat patronal censé promouvoir "l’éthique, et un capitalisme nouveau à visage humain" (chacun apréciera) si vous avez la chance de vivre une situation de handicap et de fait, grandir en intelligence, nous serons ravis de vous accueillir au sein de notre association pour vous aider à faire valoir votre droit au travail sans discrimination.


Porte claque la "grande gueule" de Sophie de... par asi

Commentaires

  • Les bras m'en sont tombés à la lecture de cet article... Voilà qui va grandement contribuer à entretenir la réputation de ce sulfureux personnage, et je ne serai pas le dernier à le relayer !!!
    Il serait peut être intéressant de lui demander, si, en tant que chef d'entreprise, elle respecte l'application de la loi du 10 Juillet 1987 ???
    En tout cas, force est de constater que ce n'est sans doute pas un hasard si cette bonne femme s'est faite virer des célébrissimes Grandes Gueules de RMC qui sont pourtant loin d'être des adeptes de la langue de bois ! Et en tant que fidèle auditeur, je ne peux que le certifier. Honte à vous.

Les commentaires sont fermés.