12/06/2013

Scolarisation : les familles contraintes de descendre dans la rue ?

La rencontre du 29 mai avec le Directeur du Cabinet du Préfet avait apporté un peu d'espoir aux mamans d'Oscar, Kilian, Dylan, Maxime, Florian, Alexandre, Léo, Manon, Thomas et les autres...

Seulement, quinze jours ont passé et face à l'absence d'informations officielles et fiables, les parents commencent à douter. L'inquiétude s'installe. La colère monte.

"Pour l'instant rien de nouveau. Apparement il y aurait 1 ulis à chantonnay en septembre mais tant qu'il n'y a rien de concret,on ne peut se projeter. Ca commence à faire long. C'est angoissant tout ça, c'est le sujet de conversation de tous les jours : quelle prise de tete !"

"Que faire face a tous ces organismes qui se foutent de nous ?"

"Il parâit qu'une ULIS va être créée aux Herbiers mais rien n'est sûr..."

"Aujourd’hui devait être une journée de travail ordinaire mais vu le déroulement j’ai été obligée de débaucher ce matin à 10H pour essayer de faire avancer les choses..."

"Merci de ne pas nous laisser "tomber" ! Pour les enfants en attente d'une place en IME ou en ULIS de notre école nous n'aurons pas de nouvelles officielles avant le 15 juin !!!"

A part l'information que le Directeur de Cabinet a réuni vendredi dernier différents acteurs institutionnels (nous ne savons pas exactement lesquels), nous non plus nous n'avons aucune information.

A 15 jours de la fin de l'année scolaire, les parents estiment avoir été suffisemment patients. Les familles des millions d'élèves valides accepteraient-ils de n'avoir aucune information sur l'accueil ou non de leurs enfants en septembre ?

Ils ont donc décidé d'exprimer leur mécontentement mercredi 19 juin devant l'Inspection Académique et la Préfecture.

Suivez notre blog, nous vous donnerons rapidement toutes les informations pour que vous puissiez venir soutenir ces enfants, leurs parents.

ecole_pour_tous.jpg


Les commentaires sont fermés.