MDPH de Vendée condamnée - "C'est un combat de trop qui n'était pas à mener" Témoignage des parents de Jean-Marc

DSCN7817.JPGCe vendredi 21 juin s'est tenue une conférence de presse suite à la décision du Tribunal de Nantes de condamner la MDPH de Vendée pour faute. Le témoignage de Nadine et Roland Muller, accompagnés de leur fille et du parrain de Jean-Marc, a boulversé l'auditoire.

"Nous sommes contents de cette décision qui servira à d'autres. Mais qu'elle arrive après le décès de Jean-Marc, c'est trop dur.

Ca faisait 7 ans qu'on attendait que les droits de Jean-Marc soient respectés.

Lorsqu'il était bébé, à 25 jours, Jean-Marc a été victime d'une erreur médicale. On nous avait dit qu'il ne vivrait pas plus d'un an. Tout l'amour qu'on lui a porté lui a permi de vivre 29 ans.

Ce qu'on veut faire passer, c'est qu'il faut oser se battre pour sa dignité, ses droits. Ce n'est pas si compliqué. Si nous y sommes arrivés, d'autres peuvent aussi y arriver.

C'est Jean-Marc qui nous a insufflé le courage d'aller de l'avant. Mais on n'était pas censé devoir se battre pour ça.

C'est un combat de trop."

Les commentaires sont fermés.