03/07/2013

Lutter contre le stationnement gênant en sensibilisant : la bonne idée de la ville de La Roche sur Yon

Un voiture garée sur le trottoir ou sur un passage piéton, et c'est tout notre cheminement qui est perturbé ! Pour sensibiliser les Yonnais à la nécessité de ne pas garer les voitures n'importe où, des opérations de sensibilisation ont débuté en partenariat avec les associations et la ville.

La première action s'est déroulée ce lundi 1er juillet dans le quartier de la Vigne aux Roses. Il s'agit de déposer des petits papillons de sensibilisation sur les pare-brise et de discuter avec les conducteurs pour leur faire prendre conscience des conséquences de leur incivisme.

 Vignes aux roses groupe sans Catherine - Copie.jpg

René Clautour (AVH), Thierry Craipeau (APF), Laurence Tirateau (Conseillère de quartier), Sandra Hériteau (Auxiliaires des Aveulgles), Charlotte Poitrail (correspondante de quartier)

Vignes aux roses Catherine - Copie.jpgCatherine Baudet, chargée de mission accessibilité à la ville, ici en pleine action de "papillonnage", coordonne les actions avec dynamisme et efficacité !


 

Commentaires

Bonjour, Moi je dis bravo à la ville car dans cette période électorale pour les municipales, y'a pas mal de villes où les maires refusent de faire quoi que ce soit, juste de peur d'énerver les électeurs, et de perdre des voix aux élections. Alors bravo le maire de la roche sur yon qui ne s'intéresse qu'aux intérets des personnes handicapées.

Écrit par : Pierrette | 03/07/2013

Sympa ! belle initiative ! A refaire dans toute la Roche ! Et, bien au delà des perspectives électorales, tous les maires (actuels ou à venir) devraient se sentir concernés. Y'a qu'a voir le site de l'association de Vendée des droits des piétons de Vendée http://addddp85.blogspot.fr/

Écrit par : Une conseillère de quartier | 03/07/2013

bonjour l'initiative est bonne, mais il ne faudrait pas que ça ce face uniquement au moment des élections même après il faudrait le faire.
Dans mon cartier nous pourrions mettre des papillons par paquet de dix, en plus j'habite dans un cartier ou il y a quand même pas mal de famille avec enfants.
A bon entendeur bonne journée.

Écrit par : poisbleau | 04/07/2013

Je suis ravie de pouvoir donner un peu de mon temps pour cette action nécessaire pour faire comprendre à nos conducteurs leur incivisme et les soucis que cela provoque pour les handicapés.

Écrit par : Laurence TIRATEAU | 05/07/2013

Bonjour,

J'ai reçu le petit texte ci-dessous ce matin...
Un jour, j'ai eu la même : stationnement en travers d'un trottoir, pas d'équipage disponible, je dis que je vais abîmer un peu le 4x4 pour pouvoir passer, et 5 minutes après, un équipage disponible, et 1...
Lisez sans modération :

Faut pas se moquer des ...PAPY'S

Comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n'êtes plus très mobile...

Georges DURANT, un homme d'un certain âge vivant à Aubervillers, dans le 93, allait se coucher quand sa femme lui dit qu' il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin, qu'elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.
Georges ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre, mais il vit qu' il y avait des personnes dans l'abri en train de voler du matériel.
Il appela alors la police qui lui demanda : -"Quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?"
Il répondit : "Non, mais des gens sont en train de me voler après s'être introduits dans ma cabane de jardin "
La police répondit : "Toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu'il sera libre".
Georges dit : "O.K."
Puis il raccrocha, attendit 30 secondes et rappela la police : "Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués".
Puis il raccrocha. Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures de police, une équipe de tireurs d'élite, un hélicoptère, deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.
Un policier lui dit : " Je croyais que vous les aviez tués ?..."
Georges répondit : " Je croyais que vous n'aviez personne de disponible !!!..."

Histoire vraie...

Moralité : Faut pas "emmerder" les vieux, ni les prendre pour des "cons" !

Écrit par : hugues | 29/07/2013

Les commentaires sont fermés.