Les personnes handicapées motrice ont des sous !

Paul a programmé des vacances culturelles avec sa petite famille et s'est rendu à Oradour sur Glane pour visiter le "Centre de la Mémoire" Quelle surprise lorsqu'il a découvert la politique tarifaire du centre !

Les personnes handicapées motrices payent, les personnes non-voyantes ou handicapées mentales ne payent pas. (voir l'ensemble des tarifs ici)

Conclusion : les personnes handicapées motrices ont des sous, les autres pas !

Commentaires

  • La discrimination est le fait de traiter de manière inégale et défavorable un ou plusieurs individus. De manière plus précise, il s'agit de distinguer un groupe social des autres en fonction de caractères tels que le sexe, l'origine ethnique, le handicap, etc...afin de pouvoir lui appliquer un traitement spécifique, en général négatif. Je crois que c'est ici un cas flagrant, à signaler au défenseur des droits !

  • Mais c'est gratuit pour les journalistes et les chauffeurs de bus !
    Et si le journaliste est handicapé moteur, il paye ? les chauffeurs de bus eux n'ont que des problèmes moteur à explosion.

  • N'importe quoi.
    C'est vraiment une honte.

  • Bonjour,
    Je suis d'accord avec l'égalité mais pour cela il ne devrait pas y avoir d'exception. En tout cas il y a les nouvelles technologies pour palier aux défaillances motrices de personnes handicapées.

Les commentaires sont fermés.