Ces commerçants qui nous veulent du bien...

Ce matin, on se baladait dans la rue Clémenceau (vous savez, la grande farce Yonnaise : voir ici).

Et ben on est pas sorti de l'auberge, parce que même les choses les plus simples et les plus basiques comme laisser le passage suffisant sur les trottoirs n'est pas respecté par quelques commerçants récalcitrants comme le Grand Café... (On l'a salué, on lui a expliqué mais... rien)

100_6114.JPG

On est obligé de descendre sur la route pour passer, tandis que les tables, les chaises et les parasols sont confortablement installés sur le trottoir.

On est bons joueurs, on sait bien que c'est de la responsabilité du commerçant, et pas de la mairie qui donne les autorisations d'occupation de la voie publique. Ben vi, la mairie elle peut pas tout voir : elle est seulement juste en face.

Et puis il reste 489 jours pour qu'il y réfléchisse notre commerçant qui nous veut du bien... Mais s'il arrive à trouver the solution avant (comme mettre ses tables sur sa terrasse en face par exemple, on lui en voudra pas de faire preuve de réactivité !)

Quant aux rampes hi tech, comme la jolie rampe de la pharmacie, elles sont toujours bien en place.

100_6115.JPG

Bon, ils ont quand même fait un effort, ils ont essayé d'apporter des améliorations : ils l'ont changée de sens et ils l'ont fixée au sol avec des vis. C'est pas rien quand même, faut le souligner. Y'a un mois, elle était comme ça la rampe :

DSCN8281.JPG

C'est quand même drôlement mieux, faut le reconnaître ! Et c'est rudement plus classe et efficace que la rampe en carton dénichée par notre Yonnais en Colère (voir ici) Bon en même temps, quand on sait pas...

Et en matière de rampes provisoires parce-que-les-travaux-y-sont-pas-terminés on vous en propose une belle, place de la Vendée, dans la continuité de la rue Clémenceau (chaîne de déplacement oblige) :

100_6117.JPG

D'un côté... et de l'autre !

100_6119.JPG

Une jolie petite montée bien meuble, en graviers et cailloux !

100_6121.JPG

Bon, vous ne verrez pas nos deux explorateurs sur les photos, juste parce qu'en fauteuil roulant, c'est pas possible de passer place de la Vendée.

Commentaires

  • Faudrait quand même aller voir en mairie si le ténardier a une réelle autorisation d'occupation de la voie publique, si oui, en vérifier le contenu et voir s'il est appliqué dans la réalité sur le terrain, si non, saisir l'autorité compétente pour lui faire respecter la loi. Pas de pitié pour les envahisseurs.

  • Honte aux commerçants de cette municipalité .Nous sommes encore au moyen âge !!
    Ils ont du mal à faire tourner leurs méninges ces pov gens !!

  • Il faut appeler la police pour mettre des amendes à ceux qui ont installé leur terrasse à cet endroit car c'est la loi de toujours laisser un passage pour les gens valides et les handicapé et les poussettes d'enfants, ils sont dans l'illégalité complète. Quand on leur attribut le droit de mettre une terrasse, on a du leur donner un métrage précis de l'espace qu'ils avaient

Les commentaires sont fermés.