19/09/2013

Billet d'humeur n°135 de notre Yonnais en colère... "Cumul des mandats et tralala"

L'Express fait fort avec son dossier sur le cumul des mandats !

Et moi, bien sûr, j'adore !

Cumuls tant décriés...
Cumuls qui défraient la chronique...
Cumuls "mon amour" : un mal français ?
Cumuls aux rémunérations et honoraires...

Bref ! Nos politiques, grands patrons ou encore décideurs qui cumulent les mandats n'en restent pas moins que des hommes et des femmes.
Des humains quoi !

Alors moi, simple "trublion anonyme" sans mandat, j'ai imaginé un truc sympa qui pourrait redorer le blason de nos édiles et autres cumulards notoires : "le cumul universel" !

J'explique avec un personnage fictif (comme ça, pas d'embrouilles) : Monsieur Jojo Cumulus...
Monsieur Cumulus, élu du peuple, doit s'occuper de plein de choses et il n'a malheureusement pas le temps de tout faire.
Normal ! Ce n'est qu'un homme, et il n'y a que 24 heures par jour...
Et comme il est doué et foncièrement honnête, il tâche de faire au mieux.

Un jour, il doit aménager un trottoir sur lequel il y a un arrêt de bus.

Monsieur Cumulus est président des "Bétons de France" : donc les bordures du trottoir vont être bien faites.
Monsieur Cumulus est aussi patron des "Goudrons et plumes de Trifouilli les Oies" : le revêtement sera bien plat sans bosses ni creux, et pour amortir les secousses, s'il en est besoin, il y aura des plumes de première qualité (plumes d'oies bien évidemment).
Monsieur Cumulus est encore membre honoraire du conseil de surveillance des "Poteaux très hauts" : il n'y aura pas de poteaux en plein milieu du chemin, quelle aubaine.
Monsieur Cumulus est maire : inutile de vous dire qu'il connaît parfaitement chacun de ses administrés, et surtout leurs attentes, leurs problématiques quotidiennes.

Et pis manque de bol, il n'est ni élu au sein d'une association représentant les Z'handicapés, ni président des "Matheux de France".
Donc voilà ce que ça donne :

135_01.jpg

Une belle marche de 5 à 6 centimètres au bout de ce fameux trottoir sur lequel il y a le fameux arrêt de bus, alors que les travaux de rénovation viennent juste d'être réalisés !
Ben zut alors !
Remarquez : une pente à 9% dans une piscine, ça marche bien quand même, alors pourquoi pas bateau de trottoir de 6 cm ?

Peut-être faudrait-il qu'il soit chef de chantier chez "France Démolition Man" notre Monsieur Cumulus ?
Mais ça ferait un mandat de trop pour notre Jojo qui est déjà bien assez occupé comme ça...

A la semaine prochaine !

Mot n° 135 : "4"

Les commentaires sont fermés.