MDPH : le tribunal rendra son jugement le 8 novembre dans "l'affaire Coleen"

Nous vous parlions de la situation de la petite Coleen ici. Ces dernières semaines ont été éprouvantes pour cette famille qui ne demande rien d'autre que le respect des droits d'une enfant :

1- la MDPH de Vendée retire à la fillette sa carte d'invalidité, sa carte de stationnement, le complément 3 de l'AEEH, lui refuse une AVSi 24/h par semaine ainsi un ordinateur pour sa scolarisation en classe ordinaire

2- les parents forment un recours amiable auprès de la MDPH

3- la MDPH refuse d'étudier le recours amiable

4- les parents forment un recours contentieux devant le tribunal de contentieux et de l'incapacité (TCI)

5- Le Président de la MDPH, Gérard Villette, informe les parents par courrier que la situation de Coleen sera de nouveau examinée le 3 septembre par la Commission des Droits et de l'Autonomie de la MDPH. Il veut les convaincre de la bonne volonté de la MDPH et de son souhait d'aboutir à une situation apaisée. Il en profite tout de même pour les accuser d’agressivité, de violence, de menaces.

6- Les parents, assistés de leur avocate, se rendent à la commission.

7- L'avocate est informée le lendemain que la CDAPH n'a pas statué, le Président de la MDPH préférant attendre la décision du tribunal.

C'est aujourd'hui que s'est tenue l'audience publique au TCI de Nantes. Les parents en ressortent soulagés : la réalité de la situation et du handicap de leur petite fille a bien été étudiée par le tribunal. Ils espèrent juste qu'ils n'auront pas à verser les 2500 € que la MDPH de Vendée leur réclame pour payer les frais de l'avocat qu'elle a mandaté...

Le tribunal rendra sa décision le 8 novembre prochain.

Commentaires

  • La Maison Des Personnes Handicapées, elle est là pour nous aider ou nous sanctionner ?

  • Ca fait un peu acharnement, ou je me trompe ? Pourquoi les faire venir en commsision si c'est pour ne pas prendre de décision ??? Comme technique pour monter "sa bonne volonté", va falloir trouver mieux !!

  • Et bien me voilà ravi : mes impôts ne sont pas inutiles à ce que je vois. Ils servent donc au conseil général pour payer un avocat et s'acharner sur une gamine handicapée ? Ca dépasse tout ce qu'on avait pu voir jusqu'ici...

Les commentaires sont fermés.