Marches à l'entrée : dîtes clairement que vous ne voulez pas de nous !

100_6300.JPGC'est avec ce slogan simple et efficace qu'une vingtaine d'adhérents de l'APF a mené une opération d'utilité publique ce dimanche matin : scotcher une affiche sur les vitrines des 34 commerces inaccessibles de la rue Clémenceau et des rues perpendiculaires récemment rénovées (ils sont tous répertoriés ici).

L'objectif est de dénoncer la discrimination quotidienne subie par les milliers de personnes à mobilité réduite et de sensibiliser le grand public à cet apartheid des temps modernes passé sous silence. (apartheid = mot afrikaans partiellement dérivé du français signifiant "séparation, mise à part")

Nos affiches jaune vif attirent l’œil, et les passants qui se baladent comprennent le message ! Ils ont été nombreux ce matin à nous faire part de leur soutien.

La presse est venue nombreuse : Journal du Pays Yonnais, Ouest France, Ma Ville Solidaire, France Bleue, TV Vendée, pour relayer l'information largement : ça va se savoir !

100_6312.JPG

100_6335.JPG

Des adhérents motivés qui préviennent : "on reviendra !"

100_6302.JPG

100_6327.JPG

100_6328.JPG

100_6309.JPG

Petite photo devant le champion qui affiche une belle marche de 27 cm !

Vers 11h30, Pierre Regnault, Maire de la Roche sur Yon a déambulé dans la rue Clémenceau : nous ne doutons pas qu'il a apprécié notre action qui vise à rendre le centre ville accessible, attractif, inclusif.

Allez, Mesdames et Messieurs les commerçants : CHICHE ! Faites réaliser vos diagnostics, CHICHE ! Budgétez les travaux de mise en accessibilité de vos commerces dans votre budget 2014, CHICHE ! Tous les commerces de La Roche sur Yon accessibles aux personnes à mobilité réduite au 1er janvier 2015, CHICHE ! Après tout, l'obligation date de 1975, et est réaffirmée par la loi du 11 février 2005...

Retrouver l'article de ma Ville Solidaire ici.

Reportage sur le site de Ouest France ici.

Quelques photos supplémentaires ici

Commentaires

  • Sur la photo, vous me voyez avec des lunettes de soleil... Normal ! Le sol éblouit tellement que c'en devient très vite insupportable...

Les commentaires sont fermés.