La pensée de la semaine...

VILLETTE photo CG.jpg"479 enfants vendéens sont insatisfaits de leur situation de scolarisation (manque de places dans les établissements et services médico-sociaux, manque d'AVS, etc). Je suis effrayé"

Gérard Villette, Vice-President du Conseil Général de Vendée, Président de la commission Solidarite et Famille, Membre de la commission Éducation, Président de la MDPH.

(déclaration du 11 octobre 2013, conférence de territoire ARS Vendée)

Commentaires

  • 479 enfants... oui, il y a de quoi être effrayé. Mais ce n'est pas suffisant : il faut agir. Les parents essayent mais ne sont pas entendus. Les assos essaient mais ne sont que peu entendues visiblement. C'est donc bien à nos représentants élus d'agir : nous les avons élus pour qu'ils nous représentent, pour qu'ils défendent nos intérêts, qu'ils prennent les meilleurs décisions pour nous, petit peuple.
    Et tout ce que j'espère c'est que l'idée de remplir leurs missions et d'agir ne les effraie pas !

  • Maintenant que Mr Villette a bien en tête le nombre d'enfants pour lesquels le droit à l'éducation n'est pas respecté (-puisque non appliqué-), voudra-t-il prendre ses responsabilités au sérieux, avec l'appui de ses équipes que ce soit au sein de La Commission Solidarité et Famille, ou celle de l'Education ou encore de la MDPH ???

    Si nos élus n'agissent pas au nom des "soi-disantes" Solidarité, et de l'Education, au moins peuvent-ils agir pour l'avenir de la République !!! car ainsi que le disait dans un de ces propos, notre Ministre de l'Education :"ce sont les enfants d'aujourd'hui qui feront la Société de demain !"...
    Alors, posons-nous la question : que voulons-nous comme société future ? sachant que l'on peut mesurer aujourd'hui l'évolution d'une société à sa manière de prendre en compte le rôle de l'Education au sein de sa population !!!

    Quand est-ce que ces jeunes seront pris en compte pour tout simplement avoir leur place à l'école ?
    La justice française met en prison les voleurs mais dans cette situation insupportable, n'est-on pas tout simplement en situation de vol d'années de scolarité à 479 enfants ??? Cécile (85)

  • Il est vrai qu'il y a un très grand vide au niveau des établissements spécialisés pour l'accueil des enfants en situation de handicape. Nous parents concernés par le sujet avons dûs nous battre pour que notre fille de 12 ans puisse entrée en IME à la rentrée 2013/2014. Ces 2 dernières années je m'occupais également d'enfants concernés par le même problème. J'ai travaillée en tant AVSI pour des remplacements, des CUI, des CDD mais jamais un contrat stable alors que la demande ne cesse d'augmenté de jour en jour. Il faut absolument réagir car le problème croit chaque jours, chaque mois, chaque années. Vivement que les choses bouges aussi bien pour les enfants que pour les personnes concernées par les postes d'AVSI. Il faut que tout cela change et rapidement.

Les commentaires sont fermés.