• La Députée Sylviane Bulteau questionne la Ministre Carlotti sur la situation Vendéenne

    sylviane bulteau facebook.jpgSylviane Bulteau est une députée efficace qui s'engage pour les enfants, les jeunes et les adultes en situation de handicap.

    Après être intervenue pour que nous soyons reçus par le Directeur de Cabinet de la Ministre de la famille (voir ici), la Député Bulteau vient d'alerter la Ministre Déléguée aux personnes handicapées sur la situation Vendéenne et la souffrance des familles, ce mardi 29 octobre.

    Soucieuse de mieux comprendre la situation Vendéenne en matière de scolarisation et d'accompagnement des jeunes en situation de handicap, situation catastrophique que nous dénonçons, Sylviane Bulteau nous a reçus vendredi 25 octobre.

    Nous avons pu lui communiquer les données vendéennes précises relatives aux manques, notamment en matière d'établissements et de services médicaux sociaux : 479 places manquent. voir ici.

    Nous avons pu lui faire part de notre étonnement face à cette déclaration de la Ministre Carlotti :"Ce qui est aujourd’hui particulièrement inacceptable est la méconnaissance du nombre exact d’enfants qui restent sans solutions. Nous devons mieux connaitre les besoins pour mieux adapter les réponses. Aujourd’hui, il n’existe pas de données précises" (ici), alors même que la Ministre n'a pas daigné répondre à notre courrier du 1er août dernier et que l'obtention des données précises (qui existent !) n'est qu'une simple question de volonté... Ces données peuvent notamment être obtenues via les Agences Régionales de Santé, ou encore les MDPH, ou encore les CDCPH... 

    Nous avons également informé la Députée Bulteau du taux d'équipement insuffisant en Vendée, et largement inférieur à la moyenne nationale : 7,61 places pour 1000 jeunes alors que la moyenne nationale est de 9,3... Voir l'article de Faire face ici.

    La Députée Bulteau a pris la mesure de notre inquiétude et de notre colère face à cette situation, alors même qu'au niveau départemental rien ne bouge. Elle s'est engagée à faire remonter cette situation au niveau de la Ministre Déléguée aux personnes handicapée, Marie-Arlette Carlotti.

    D'autant plus que la Ministre Carlotti a fait savoir que les mots d'ordre portés avec tant de conviction par notre Président Jean-Marie Barbier récemment décédé résonnent par delà son absence et qu'elle les fait siens... (lire ici). Nous attendons que l'hommage de la Ministre à Jean-Marie Barbier se concrétise par des actes.

    Et il n'a fallu que 4 jours à notre députée engagée Sylviane Bulteau pour concrétiser son engagement en alertant la Ministre en personne !

    Pour écouter son intervention cliquez ici (sélectionnez "Sylviane Bulteau dans la liste de droite).

  • Billet d'humeur n°141 de notre Yonnais en colère... "On lâche rien"

    HK & LES SALTIMBANKS ont la même motivation, le même moteur que nous Jean-Marie...


    Et même si beaucoup de nos politiques formulent le souhait de nous voir fléchir, qu'ils se le tiennent pour dit : "on lâche rien !"

    A la semaine prochaine

    Mot n° 141 : "fondamentaux"

  • Actualité juridique du 9 novembre 2013

    Retrouvez la lettre d'actualité juridique du 9 novembre 2013 qui offre un résumé de l'actualité juridique touchant différents domaines du droit des personnes en situation de handicap, en cliquant ici.

  • Fermeture de nos bureaux

    logo+signWeb.png

    Pendant les vacances de la Toussaint,

    nos bureaux seront fermés le mercredi 30 octobre toute la journée

    et le jeudi 31 octobre après-midi

  • Handicap : comment ça se passe chez nos voisins belges, suédois et italiens ?

    Savez-vous qu' en Suède toutes les personnes handicapées (et pas seulement les Suédois) ont droit à un ou plusieurs auxiliaires de vie au nom des Droits de l'Homme ? Le portrait de Gisèle Caumont, une française handicapée moteur cérébral qui vit maintenant là bas, est édifiant.


    Savez-vous également qu'en Italie depuis 30 ans les enfants handicapés sont accueillis dans les mêmes écoles que les petits valides ? 

    A voir nos voisins, il reste beaucoup à faire en France... et si eux le peuvent, nous aussi !

    Regardez sans attendre Avenue de l'Europe, émission de France 3 du samedi 26 octobre. Il reste 5 jours pour visionner ce reportage de 16 min qui laisse rêveur sur le retard français au regard de nos collègues européens...

    Retrouver ce reportage en cliquant ici

    Avant d'être député européen, cet élu a été élu local dans le Nord de la France. Et là, il a décidé d'agir avec le soutien d'un ministre :

  • Téléthon : le coup de gueule de Bruno, Myopathe Vendéen

    Le blog Ma Ville Solidaire publie un coup de gueule : l'AFM (Association Française contre les Myopathies) refuse d'apporter une aide de 10 000 € à Bruno, adhérent, militant et parrain du Téléthon, alors que celui-ci recherche désespérément des financements pour aménager son véhicule...

    Cela amène deux remarques :

    1 : la loi de 2005 pose le principe de la compensation intégrale du handicap, et créé pour cela la Prestation de Compensation du Handicap et le Fond Départemental de Compensation. Si la loi était respectée dans son application et son esprit, Bruno n'aurait ni à chercher d'autre sources de financement, ni à supporter un quelconque reste à charge.

    2 : en offrant des dons à téléthon, la majorité des personnes pensent que cela permettra aussi d'apporter une aide matérielle aux malades. Depuis le lancement du Téléthon l'AFM a collecté près de 2 milliards d'euros : ici.

    Pour lire l'article de Ma Ville Solidaire, cliquez ici.