16/11/2013

Le chômage des personnes handicapées explose de 60% en 4 ans

urgent.jpgL'Association des paralysés de France (APF) parle de situation d'"urgence" et appelle à la "mobilisation". Le chômage des personnes handicapées a augmenté de 60% depuis quatre ans, soit environ deux fois plus que pour l'ensemble de la population française.

Alors que la 17e édition de la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées s'ouvre lundi, l'APF estime que "cette situation supposerait une mobilisation des entreprises et des pouvoirs publics, beaucoup plus forte que celle qu'on a aujourd'hui".

Plus fragiles que les autres face à la crise

En 2011, deux millions de personnes avaient une reconnaissance administrative de leur handicap, selon une récente étude du ministère du Travail. Seulement 700 000 travaillaient. "Le manque de qualifications des personnes en situation de handicap, et la représentation négative du handicap dans les entreprises – qui l'associent trop souvent à 'absence' ou 'manque de performances' – font que plus que les autres, elles vont être fragilisées par une crise économique", souligne Valérie Paparelle, directrice générale adjointe de l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des handicapés.

Alors que les entreprises de plus de 20 salariés ont l'obligation d'employer au moins 6% de personnes handicapées sous peine de pénalités financières, le taux moyen dans le privé comme dans le public demeure pour l'instant inférieur à 4%.

source : FranceTVinfo.fr

Cette réalité déplorable nous inspire 2 réflexions :

1- Pour palier au "manque de qualification" des personnes en situation de handicap, il faudrait déjà commencer par permettre à chaque enfant d'être scolarisé dans de bonnes conditions, c'est-à-dire des conditions adaptées, puis à chaque adolescent et jeune adulte de suivre une formation, des études. Il faudrait faire respecter la loi quoi...

Par exemple, en Vendée 479 élèves en situation de handicap n'ont pas la scolarité ou l'accompagnement médico-social nécessaires, ou sont pour certains totalement déscolarisés, et cela en toute impunité. Environ 150 élèves n'ont pas les adaptations nécessaires au sein de l'éducation nationale qui a pourtant une obligation de résultat.

Ce sacrifice organisé de l'avenir de ces jeunes, de nos jeunes, nos enfants, se déroule au vu et su de tous mais dans l'indifférence la plus totale des services publics français, des administrations françaises, et des représentants de l’État Français.

2- Alors que la loi sur l'emploi des travailleurs handicapés qui impose un minimum d'embauche de 6% de salariés handicapés dans les entreprises de plus de 20 salariés date de 1987, c'est-à-dire de 25 ans, il faudrait arrêter de multiplier les constats comme quoi elle est totalement bafouée, et poser des actes, de vraies sanctions. Cela fait des décennies que les associations multiplient les sensibilisations, travaillent à faire évoluer les mentalités, les représentations : c'est nécessaire pas pas suffisant.. La loi n'est-elle pas faite pour être respectée ?

ça suffit.jpg


12:58 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

bonjour, je viens de lire l'article ci dessus et je ne comprend pas notre cher président de la république.
car depuis le début de son quinquennat il a promis aux français de tout niveaux que nous sommes l'inversement de la courbe du chômage. le résultat est là. que fait le gouvernement pour inverser le cours du chômage ?
ce qui n'est pas le cas chez nous, personnes z'handicapées

Écrit par : alexis | 16/11/2013

Les commentaires sont fermés.