16/01/2014

L'APF Vendée reçue au Ministère des affaires sociales, Cabinet de Marie-Arlette Carlotti

2014-01-15 Ministère des affaires sociales et de la santé - Copie.jpgCe mercredi 15 janvier 2014, la Députée Sylviane Bulteau, le Représentant Départemental de l'APF Thierry Craipeau et la Directrice Stéphanie Ottou ont été reçus par les Conseillers de la Ministre Marie-Arlette Carlotti, au Ministère des Affaires Sociales.

Grâce à un engagement sans faille de la Députée Sylviane Bulteau qui se mobilise depuis plusieurs mois pour les élèves Vendéens en situation de handicap, la situation déplorable que nous subissons en Vendée en matière de scolarisation des enfants est maintenant connu de 2 Ministères au moins !

Souvenez-vous, lors de la visite de la Ministre de la famille le 19 octobre dernier, nous avions pu avoir une audience grâce à son intervention efficace : voir ici.

Le 29 octobre, la Députée Bulteau avait alerté la Ministre chargée des personnes handicapée et de la lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, à l'occasion d'une commission parlementaire : voir ici.

Dans la foulée, elle a sollicité un rendez-vous auquel elle a proposé aux représentants de l'APF de l'accompagner, rendez-vous qui s'est tenu hier, mercredi 15 janvier 2015.

La Députée et les représentants associatifs ont été reçus par deux conseillers de la Ministre. Ils ont pu présenter leur constat et leurs attentes.

Le constat est toujours aussi inquiétant : 479 enfants n'ont pas de place dans les structures médico-sociales du département et environ 200 autres n'ont pas les adaptations nécessaires au sein de l'Education Nationale : voir ici la note remise au Ministère.

Les demandes restent les mêmes : que chaque enfant voit ses besoins et ses droits respectés, conformément aux notifications de la MDPH.

La Députée Sylviane Bulteau regrette que depuis 2009 et la loi HPST les ARS (Agences Régionales de Santé) décident seules des projets qu'elles lancent. Des réponses innovantes portées par les associations ne sont plus possibles. Elle demande que la programmation prenne en compte la situation démographique de notre département et les besoins identifiés : "Il faut un coup d'accélérateur !"
Notre super Députée a même indiqué aux Conseillers de la Ministre que les contraintes budgétaires qui nous sont opposées ne sont pas entendables pour les familles : "On ne peut pas dire ça aux familles, ce n'est pas possible."

L'APF demande qu'un programme conséquent soit mis en œuvre en Vendée pour répondre aux besoins croissants, tant dans le secteur médico-social qu'au sein de l’Éducation Nationale. Pour cela des budgets doivent être débloqués de manière rapide et suffisante par le gouvernement et des consignes doivent être données à l'ARS et à la DASEN (Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale)

Il apparaît en effet que le seul objectif de l'ARS soit de "rattraper" le retard au regard de la moyenne régionale, alors même que nous avons démontré que cela ne répond absolument pas aux besoins ! (voir notre note)

L'APF a expliqué que derrière les chiffres, il y a des enfants, des parents, des familles qui vivent parfois des drames. Comment accepter de subir cette double peine comme l'a qualifié Sylviane Bulteau ? Il n'est pas acceptable que des enfants n'aient pas accès aux soins et n'aient pas accès à l'école.

Les Conseillers de la Ministre se sont engagés à relayer nos demandes... Affaire à suivre !

Nous en avons profité pour les alerter sur ce que subit la petite Juliette, fillette de 5 ans lourdement handicapée moteur qui risque la déscolarisation dans 10 jours... (voir ici)

2014-01-15 Ministère Carlotti avec S Bulteau - Copie.jpg

Après une heure d'entretien, Sylviane Bulteau, Thierry Craipeau et Stéphanie Ottou sont satisfaits d'avoir pu faire connaître la situation et les attentes des centaines de familles Vendéennes.

Les commentaires sont fermés.