"L'école pour tous ? Juliette, lourdement handicapée, a dû se battre pour garder une AVS" article Faire Face

1026683656.jpgC’est une histoire simple que le ministère de l’Éducation nationale s’est employé à rendre compliquée. Le genre d'absurdité administrative à laquelle de nombreux parents d'enfants handicapés sont régulièrement confrontés.

Juliette, 5 ans, est scolarisée en moyenne section de maternelle dans une école de la Roche-sur-Yon (Vendée). La fillette lourdement handicapée bénéficie d’une auxiliaire de vie scolaire (AVS). La même depuis le début de sa scolarité, en septembre 2012, à hauteur de 24 heures par semaine, conformément à la notification de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Mais début janvier, les parents de Juliette apprennent que le contrat de cette AVS arrive à expiration, le 24 janvier. Il s'agit d'un contrat unique d’insertion (CUI) qui ne peut être renouvelé car elle est arrivée aux terme des deux années légales de ce CUI.

Lire la suite ici : le blog de Faire Face

Les commentaires sont fermés.