07/02/2014

"Bref ! Je suis allé à Armonia..." Témoignage de Hugues

"Depuis plusieurs années maintenant, je nage une fois par semaine à Armonia et c'est un réel plaisir. Non seulement de se sentir plus libre dans ses mouvements, mais aussi de nager parmi les autres nageurs.

L'accompagnement pour la mise à l'eau se fait par l'auxiliaire qui est présente et le maître nageur. Et j'avoue que c'est une prise en charge et un accueil de qualité.

Bref ! Tout baigne...

Mais voilà ! En 2010, j'interpellais les responsables de cet espace détente sur le manque de fonctionnalité du vestiaire adapté. Je pourrais qualifier la réponse qui m'avait été faite de "bateau", précisant que la visite accessibilité avait bien été effectuée, et que rien n'avait jusqu'alors été signalé en ce sens...

Bref ! J'étais le premier à le faire visiblement, le premier à me mouiller...

En 2011, j'ai envoyé un second courrier, lequel a été suivi d'une visite guidée en compagnie du Directeur. Nous avions alors fait le tour de l'établissement, et il m'avait signalé que des projets étaient dans les tuyaux, et aussi que la porte d'accès au local technique serait débloquée (elle est très difficile à ouvrir). Je passe en effet par ce local pour éviter le pédiluve, ce qui est bien pratique...

Bref ! 4 ans après le premier courrier, le vestiaire adapté est toujours aussi mal foutu, et la porte coince toujours !

Bref ! Tout baigne ! "

Hugues

Commentaires

C'est l'avantage quand on se f... de la gueule des mecs en fauteuils roulants : on risque pas de prendre un coup de pied au cul bien mérité !

Écrit par : est'y pas fou ? | 10/02/2014

4 ans déjà. Allez on ne désespère pas un jour de voir les choses évoluer!!! il ne suffirait pas de grand chose pour rendre ce lieu encore plus agréable, l'aménagement du vestiaire semble inévitable, cela nous éviterais (auxiliaires) des contorsions, tout comme la porte de service qui est dure a ouvrir, et là c'est juste un manque de volonté d'agir car il ne faudrait pas grand chose pour faire en sorte qu'elle s'ouvre aisément, c'est l'histoire d'une ou deux rondelles histoire de réhausser la porte qui ne frotterais plus le sol....
laetitia

Écrit par : laetitia | 13/02/2014

Les commentaires sont fermés.