L'accessibilité ne s'atteint pas avec des planches ! Bref, France 2 aurait mieux fait de questionner l'APF

Ce midi France 2 a diffusé un reportage pour illustrer la sortie de notre Baromètre de l'accessibilité. Une journaliste a passé une journée en fauteuil roulant à Paris. Elle a été confrontée à notre terrible réalité : transport, commerces, tout devient galère quand ce n'est pas accessible. Elle indique "en une journée, ces marches qui sont devant presque tous les pas de porte sont devenues mon cauchemar"

Tout se passait bien jusqu'à ce que la bénévole de l'association jaccède.com explique que la mise en accessibilité ça peut être très simple : il suffirait selon elle de mettre une planche.

Aïe...

Non, pas de planche s'il vous plaît, mesdames et messieurs les commerçants ! C'est pas parce c'est passé à la télé que c'est vrai !

Il vous faut avant tout faire réaliser le diagnostic de votre établissement. Celui-ci indiquera les travaux à prévoir pour sa mise en accessibilité et leur coût. Si cela n'est pas possible (pour des raisons techniques ou un coût démesuré au regard de votre chiffre d'affaire), il vous indiquera les solutions dérogatoires légales, comme une rampe d'accès, une marche escamotable, etc. Il faudra ensuite présenter la solution retenue à la Commission Consultative Départementale de Sécurité et d'Accessibilité (CCDSA) qui validera votre projet s'il est cohérent et règlementaire.

En installant une simple planche vous risquez de mettre en danger les personnes à mobilité réduite qui l'utiliseront, les piétons qui circulent sur le trottoir, et vous engagez votre responsabilité.

 

Commentaires

  • je suggère que les conseilleurs de planches amovibles testent eux mêmes leurs trouvailles : quand ces geo-trouvetoux seront bien plâtrés, coincés dans leurs orthéses et prothèses grâce à leurs trouvailles, on pourra leur décerner la médaille..... de la bêtise (qui d'après Einstein est certainement infinie)

Les commentaires sont fermés.