Accessibilité : "seul est perdu le combat qu'on abandonne"

creton michel.jpgMichel Creton était l'invité d'Arlette Chabot sur Europe 1 le 1 mars, dans l'émission "C'est arrivé cette semaine". Il dénonce sans langue de bois le report des délais de mise en accessibilité des lieux publics et des transports. Michel Creton est un acteur engagé, à l'origine du fameux "amendement Creton" qui permet aux personnes en situation de handicap de demeurer dans les établissements pour jeunes au delà de leur 20ème anniversaire si aucune solution ne leur est proposée.

Philippe Croizon : on n'est encore des vrais citoyens : on est encore une sous catégorie. On n'existe pas encore pour tout le monde.

Michel Creton : L'injustice de cette décision est indigne. Les droits de l'homme ne sont pas respectés ici en France !

Arlette Chabot : La moitié des écoles et seulement 42 % des réseaux de bus sont pas adaptés : ça veut dire qu'on s'en fout des handicapés.

Michel Creton : loi de 75 : il faut faire, on va faire : on n'a jamais fait. En 2005, la nouvelle loi était un espoir. Les conséquences sont dramatiques !  Vous avez remarqué ce silence terrible, pesant, terrible de ceux qui devraient défendre : associatifs et autres. Et il y a ceux qui doivent monter au créneau maintenant : les handicapés eux-même.

Seul est perdu le combat qu'on abandonne.

Pour écouter l'émission, cliquez ici : le sujet débute à 19 min 34

Commentaires

  • le combat est peut être perdu pour 2015 mais la guerre est déclarée pour que 2020 soit tout accessible. nous zandicapé que nous somme, nous somme prêt a monter au plus haut de la pyramide pour nous faire entendre. meme si la pente est raide.

Les commentaires sont fermés.