31/03/2014

Futurs trains Régiolis : une rame d’accessibilité d’avance

2677072924.jpgS’il ne sera pas "100% accessible", comme le vante le communiqué de presse de la SNCF, Régiolis va singulièrement faciliter les voyages des personnes à mobilité réduite. Les nouveaux trains régionaux, sur les rails à compter du 22 avril, prévoient tous au moins un espace adapté aux voyageurs en situation de handicap.

 Un gros logo représentant un fauteuil roulant indiquera le ou les espace(s) aménagé(s) pour les passagers à mobilité réduite : le TER "nouvelle génération" de la SNCF se veut accessible au plus grand nombre et le fait savoir. Régiolis – c’est son nom – débarquera dans les gares d’Aquitaine, d’Alsace, de Lorraine et de Picardie fin avril. Huit autres régions suivront jusqu’en 2015. Au total, quelque 216 rames ont été commandées au fabricant Alstom pour une enveloppe de 510 millions d’euros, avec une option de 100 millions d’euros supplémentaire. Objectif à terme : remplacer les vieux Corail et Intercités encore en service....

Lire la suite ici, sur le blog de Faire face

A l'appel du collectif CITOYEN HANDICAP : Tous aux rectorats !!!

Rectorats occupés le 2 avril !

À l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, mais nous sommes tous concernés, le collectif Citoyen Handicap se mobilise le 2 avril 2014. Ce jour-là, à partir de 9 heures, une occupation pacifique de tous les rectorats est prévue sous une même revendication : «École Pour Tous ». Parents d'enfants atteints de handicap, associations, collectifs d'auxiliaire de vie scolaire, syndicats lycéens, Sud et CGT Education ont déjà répondu présent. Dans l'académie de Toulouse, par exemple, on recense plus de 11 000 élèves dans le premier et le second degré nécessitant un accompagnement individuel ou collectif. L'académie dispose de 736 auxiliaires de vie scolaire et de 1 700 personnels sous contrat aidé chargés de l'aide à la scolarisation des enfants handicapés.

Rendez vous le 2 Avril 2014 à 9 Heures devant les rectorats de 

Aix en Provence, Amiens, Besançon, Bordeaux, Caen, Clermont Ferrand, Créteil, Dijon, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Poitiers, Rennes, Strasbourg, Reims, Rouen, Toulouse, Versailles Ainsi que sur l'ile de la Réunion et Martinique

Tous ensemble, Nous exigerons la scolarisation dans de bonnes conditions des enfants atteint de handicap, la fin du statut précaire des auxiliaire de vie scolaire, l'accès a de vrais formations pour les enseignants, simplement la fin de la ségrégation pratiquée sur ces enfants.

Pour toute information : 06 95 11 24 33 ou cliquez ici

Source : le Blog d'information des parents d'enfants en situation de Handicap

La pensée de la semaine...

"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent"

Antoine de Saint Exupéry

Et pour le plaisir, une petite vidéo sympa :

28/03/2014

legs, donations, assurances-vie

 Image 2.pngChoisir de transmettre tout ou partie de son patrimoine à l’Association des Paralysés de France, c’est offrir la possibilité de faire la différence dans le quotidien des personnes en situation de handicap !

 Les legs, donations et assurances vie, exempts de droits de mutation, constituent une part importante des ressources de l’APF.

 Parce que le patrimoine est d’abord un capital affectif, symbolique qui donne toute sa dimension à la transmission bien plus que le produit d’une accumulation de biens matériels, Stéphanie Ottou Directrice de la Délégation, Edith Buisson et Franck Sarriot chargés des relations testateurs au niveau national, vous renseignent et vous accompagnent en toute confidentialité et sans engagement de votre part.

 Contactez-nous :

 Image 3.pngStéphanie OTTOU : 02 51 37 03 47 dd.85@apf.asso.fr

Edith BUISSON : 01 40 78 69 09 - 06 80 03 06 15 edith.buisson@apf.asso.fr

 Franck SARRIOT : 01 40 78 69 18 - 06 78 91 51 14 franck.sarriot@apf.asso.fr

 En savoir plus :

 * Le legs est une disposition faite par testament par laquelle vous transmettez tout ou partie de vos biens, il ne prend effet qu’après le décès. Jusqu’à votre dernier jour, vous conservez la propriété de vos biens et en disposez. Vous pouvez le modifier ou l’annuler à tout moment.

 * La donation est un geste notarié, qui vous permet de donner un bien ou une somme d’argent de façon irrévocable à l’association. L’acte prend effet immédiatement, et vous permet de financer nos actions sans attendre.

 * Il vous est possible de désigner l’Association des Paralysés de France comme bénéficiaire de tout ou partie de votre assurance-vie. Il vous suffit pour cela de faire apparaître l’association sur votre contrat, modifiable à tout moment.

08:51 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

27/03/2014

Billet d'humeur 162 de notre Yonnais en colère

MA pensée de la semaine

"Arrêtons de dire ce qu'on doit faire, et faisons plutôt ce qu'on dit ! Et sans détour, c'est plus honnête envers soi-même et envers les autres..."

A la semaine prochaine

Mot n° 162 : "une"

26/03/2014

Imaginez un monde qui se serait arrêté en 1975...

... Ce monde existe :

24/03/2014

Taux d'attribution de l'AAH en Vendée parmi les plus faibles de France

La DREES a publié un dossier sur l'AAH et les disparités d'attribution entre départements (voir ici)

La Vendée fait partie des départements où le taux taux de prévalence de l’AAH (nombre d’allocataires pour 1000 habitants de 20 à 59 ans) est très faible : il est de de 22 à 26 pour 1000, alors que la moyenne nationale est de 33.

Nous avons demandé à ce que ce sujet soit étudié par la COMEX (COmmission EXécutive de la MDPH) : nous pensons en effet que ce sont peut-être que les modalités d’instructions des demandes, mises en place par la MDPH de Vendée, qui expliquent ce taux faible.

La personne qui souhaite prétendre à l’AAH doit avoir :

  • Soit une incapacité permanente d’au moins 80% en vertu des articles L821-1 et D821-1 du code de la sécurité sociale,
  • Soit une incapacité permanente entre 50% et 79% si la commission des droits et de l’autonomie reconnaît, compte tenu du handicap, une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi (RSDAE), et ce en vertu de l’article L821-2 du code de la sécurité sociale.

 

Pour définir le droit à l’AAH il ne s’agit nullement de savoir si la personne est apte à travailler, sur un poste adapté ou non. Ce sont pourtant ces questions qui se posent au sein de la MDPH de Vendée, et qui conduisent à des refus d'AAH.

 

Nous pensons nécessaire que la MDPH s'attache aux modalités d’instruction de la RSDAE telles que prévues par la loi (article D821-1-2 du code de la sécurité sociale et circulaire n°DGCS/SD1/2011/413 du 27 octobre 2011) et avons fait remonter une note en ce sens aux membres de la COMEX.

09:52 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Melle B. obtient l'AAH devant le Tribunal, avec le soutien de l'APF

Melle B. s'est vu refuser l'AAH (Allocation Adulte Handicapé) par la MDPH de Vendée au motif qu'elle ne présente pas de difficulté substantielle et durable d'accès à l'emploi, condition dès lors que le taux d'incapacité est compris entre 50 et 79%. C'est devant le Tribunal du Contentieux de l'Incapacité (TCI) qu'elle a pu faire valoir ses droits après un an d'instruction.

N'ayant ni reçu de proposition de Plan Personnalisé de Compensation (PPC) de la MDPH, ni d'invitation pour assister à la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie), dans le mépris total des textes et de ses droits, Melle B. n'a eu d'autre choix que de faire appel à la justice.

Sa situation est d'autant moins "évidente" qu'elle souffre de maladie psychique, une maladie qui ne se voit pas... Elle est jeune, intelligente, diplômée, enchaîne les petits boulots, les stages, et vit chez ses parents. Il n'en faut pas moins à la MDPH pour estimer que cette jeune fille est apte à travailler et lui refuser l'AAH.

Et c'est bien là le problème : l'AAH ne s'évalue pas au regard de l'âge, de la situation sociale, des diplômes ou de l'aptitude au travail : elle s'évalue au regard d'une difficulté substantielle et durable d'accès à l'emploi (voir ici)

Grâce aux arguments juridiques développés avec le soutien de l'APF dans son mémoire et en audience, le TCI a reconnu que Melle B. présente bien une difficulté substantielle et durable d'accès à l'emploi. Il a donc infirmé la décision de la MDPH et a accordé l'AAH pour la durée maximale prévue aux textes, à savoir 2 ans, avec effet rétroactif à la date de la demande auprès de la MDPH.

 

09:05 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

La pensée de la semaine...

JM Barbier RFI.jpg"Il y a ce que l'on proclame et ce que l'on décide..."

Jean-Marie Barbier, Ancien Président de l'APF

22/03/2014

Contrainte de grimper sur une grue pour que son fils ait une AVS

autisme arrêtez carnage.jpgPays des Droits de l'Homme, "Liberté, Egalité, Fraternité", "Réussite Educative pour tous" : ça c'est le vernis.
Une maman contrainte de grimper sur une grue quitte à se mettre en danger pour dénoncer ce que subisst son enfant handicapé au sein de l'Education Nationale : ça c'est l'insupportable réalité.


Rappelons que nous avons une Ministre Déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion qui ne fait rien, et ce n'est pas faute d'être alertée.
Rappelons que nous avons un Ministre de l'Education Nationale qui prône l'Ecole Inclusive.
Rappelons que nous avons une Ministre de la Réussite Educative (si, ça existe) qui signe avec la Ministre de la Famille la Charte de la Réussite Educative pour tous.
Et tout ce vernis pour quoi ? Pour que des milliers d'enfants ne soient pas scolarisés, ou mal scolarisés, et que des mamans désespérées en arrivent à déployer des banderoles sur des grues.

Lire l'article de La Dépêche.fr ici

En Vendée, pour la petite Juliette, il aura fallu faire le siège de la DASEN de 9h30 à 17h, alerter les Cabinets de 2 Ministres pour obtenir la même chose : que la fillette continue à simplement bénéficier de son AVS, remerciée en plein milieu d'année (voir ici)

Elections municipales : 35 candidats se sont engagés

APF bouge les lignes gros.jpgAu final, ce sont 34 candidats aux élections municipales qui ont estimé important voire utile d'exposer personnellement leur vision d'une politique du handicap pour une société inclusive. Un seul, Hugues Fourage, Député-Maire sortant, a délégué cette question à l'un de ses colistiers...

Nous avons contacté en direct une cinquantaine de candidats, mais bien plus ont été sollicités, notament via les sièges des partis politiques auxquels nous avons transmis nos documents pour qu'ils fassent suivre...

Tous ont reçu ces documents : voir ici.

Les noms des candidats contactés en direct qui n'ont pas répondu sont inscrits en rouge . Ceux qui ont répondu apparaissent en vert. Hugues Fourage est en orange (nous n'avions pas prévu cette couleur au départ car nous n'imaginions pas qu'un candidat puisse ne pas s'intéresser en personne à cette question si importante...)

av-38852.jpgNous avons particulièrement apprécié le retour de certains candidats qui nous remercient pour notre démarche qui leur a permis de débattre en équipe et de progresser dans leurs réflexions.

Nous avons parfois rigolé face aux réactions excessives de certains autres qui n'ont pas compris de quel droit l'APF les questionnait ainsi, ou qui s'énervaient d'apparaître en rouge dans notre liste alors qu'ils avaient pris le temps de nous envoyer un mail de 2 lignes nous expliquant qu'ils n'avaient pas le temps de nous répondre ! (si si ! Ils estimaient nous avoir répondu, et donc devoir passer en vert !)

Liste des candidats (classement alphabétique par ville) :

Aizenay : M. Bernard PERRIN, engagement et 1 extrait du programme

Aizenay : M. Joël Blanchard, engagement - propositions

Aubigny : M. Jany GUERET

Beauvoir sur Mer : M. Christian THIBAUD

Challans :  M. Serge RONDEAU

Challans : Mme Nicole GUERIN, réponse 

Chantonnay : M. Gérard VILLETTE, réponse

Chantonnay : M. Eric PELTANCHE, engagement

Champ st Père :  M. Marcel GAUDUCHEAU

Chaize le Vicomte : M. Yannick DAVID, réponse 

Clouzeaux : M. Jacques PEROYS

Coëx : Mme Marietta TRICHET : courrier

Dompierre sur Yon : M. Philippe GABORIAU, réponses questionnaireEngagement 

Essarts : M. Frédéric ALTARE Réponses questionnaireEngagement

Essarts : M. Freddy RIFFAUD

Ferrière : M. Yves AUVINET, réponse

Fougeré : M. Jean-Marie CHABOT

Fontenay le Comte : M. Jean-Michel LALERE, réponse

Fontenay le Comte : M. Hugues FOURAGE n'a pas répondu : un de ses colistiers l'a fait pour lui, réponses

Herbiers : Mme Véronique BESSE, réponse 

Herbiers : Mme Myriam VIOLLEAU : engagements

Herbiers : M. Thierry Cousseau, réponses au questionnaire

Landeronde : Mme Angie LEBOEUF : engagements

Longeville sur Mer : M. Michel BRIDONNEAU

Luçon : M. Jean-Michel DEMY - Engagement

Luçon : M. Pierre Guy PERIER, réponse 

Mareuil sur Lay :  M. Jean-Pierre HOCQ

Mareuil sur Lay : M. Vincent JULES - réponse

Montaigu : M. Antoine CHEREAU

Mothe Achard :  M. Daniel GRACINEAU

Mouilleron le Captif : M. Philippe DARNICHE : questionnaire et engagement

Moutiers les Mauxfaits : M. Christian AIME

Nesmy : M. Jacques RASSINOUX, engagement

Nesmy : M. Gérard RIVOISY

Noirmoutier : M. Noël FAUCHER, réponse

Olonne-sur-Mer : M. Yannick MOREAU, réponse 

Poiré-sur-Vie : M. Didier MANDELLI, réponse 

Pouzauges : Mme Michelle DEVANNE, réponses au questionnaire

Roche sur Yon : Mme Anita CHARRIEAU : engagements

Roche sur Yon : M. Raoul MESTRE

Roche sur Yon : M. Luc BOUARD, réponse

Roche sur Yon : M. Pierre REGNAULT, réponse

Sables d’Olonne : M. Yves ROUCHER : réponses au questionnaireengagement

Sables d’Olonne : Mme Brigitte TESSON

Sables d’Olonne :  M. Didier GALLOT : réponse

Sables d’Olonne : M. Gérard MERCIER

St Gilles Croix de Vie : Mme Patricia CEREIJO, engagement

St Gilles Croix de Vie : M. François BLANCHET, engagement

Ste Hermine : M. Joseph MARTIN

St Hilaire de Riez : M. Jean-Yves LEBOURDAIS : engagements ici et ici

St Jean de Monts : M. André RICOLLEAU, réponse

Talmont ST Hilaire : M. Philippe CHAUVIN, réponse au questionnaire, engagement,

Venansault :  M. Laurent FAVREAU

21/03/2014

Accessibilité du vote : le Défenseur des Droits nous incite à témoigner en cas de problème !

À l’occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, le Défenseur des droits, Dominique Baudis, appelle les personnes handicapées, confrontées à des difficultés pour exercer leur droit de vote, à le saisir d’urgence ou à témoigner, au moyen d’un formulaire accessible sur son site Internet.

Malgré les efforts réalisés par de nombreuses municipalités pour rendre leurs bureaux de vote accessibles aux personnes handicapées, il reste encore du chemin à parcourir. Mobilisé sur la question de l’accès aux droits des personnes handicapées, le Défenseur des droits souhaite faire des élections municipales des 23 et 30 mars prochains une opération test « grandeur nature » en demandant aux personnes handicapées qui auraient rencontré des difficultés pour aller voter à le saisir sur son site Internet ou à le contacter au 09 69 39 00 00.

 

Qu’il s’agisse de la stricte accessibilité des lieux de vote, ou des équipements, des techniques de vote, ou même du respect du secret du vote, l’objectif pour le Défenseur des droits est d’agir le plus rapidement possible entre les deux tours pour apporter une solution à la municipalité et à ses citoyens en situation de handicap.

Les réclamations et témoignages ainsi recueillis permettront au Défenseur des droits de diffuser des bonnes pratiques pour aider les collectivités dans la mise en accessibilité de leurs bureaux de vote, non seulement en vue du second tour mais aussi dans la perspective des prochaines élections européennes. 

Le Défenseur des droits, autorité constitutionnelle indépendante, est chargé de défendre les droits et libertés. Au cœur de ses missions se trouvent la défense des usagers des services publics et la  lutte contre les discriminations.

Saisir le Défenseur des droits :

https://formulaire.defenseurdesdroits.fr/vote-handicap/

source : http://www.defenseurdesdroits.fr/sinformer-sur-le-defenseur-des-droits/linstitution/actualites/handicap-et-elections-municipales-le

L'accessibilité et la sécurité des enfants et personnes handicapées n'est visiblement pas le problème de la police municipale...

Une militante vendéenne nous a envoyé un gros coup de gueule ce matin : coup de gueule contre la police municipale de sa ville qui semble avoir de drôles de priorités... D'autant plus étonnantes quand on trouve sur le site de la ville cette présentation flatteuse  :

La police municipale, une équipe, un service pour votre qualité de vie :  

- missions de prévention et de surveillance,
- missions préventives de proximité et de contact avec la population,
- surveillance de la voie publique, des lieux publics, de stationnement et de la circulation,
- surveillance des quartiers, etc

Ce qui énerve notre militante, c'est que ces agents municipaux viennent très régulièrement à 2 ou 3 comme ce matin, verbaliser les affreux automobilistes qui n'apposent pas leur disque bleu pour stationner leur véhicule dans sa rue (2 voitures verbalisées ce matin), alors qu'à 100 m il y a une rue envahie par des voitures qui bloquent les trottoirs, et qu'ils n'y vont jamais !

Photos à l'appui, notre militante nous montre les 23 véhicules qui bloquaient le trottoir de cette rue de 300 mètres en plein milieu de matinée ! Elle nous rapporte que le soir, cela peut dépasser les 40 voitures ! Ce qui l'énerve, c'est que ce matin encore elle a informé les agents municipaux (pour la énième fois), mais que comme d'habitude, ils n'ont strictement rien fait : aucun véhicule bloquant les trottoirs n'a été verbalisé...

Est-ce cela le service de cette police municipale pour garantir la qualité de vie des habitants de la ville ? Verbaliser les conducteurs qui ne gênent personne et ne volent même pas la collectivité (puisqu'il ne s'agit que d'une zone bleue) et cautionner l'incivisme qui met en danger les piétons, les personnes en fauteuil roulant, les enfants en poussette qui se retrouvent contraints de circuler sur la chaussée ?

L'accessibilité ça pourrait parfois être simple comme juste un peu de volonté...

Dès l'entrée de la rue le ton est donné :

a 005.JPG

puis les voitures s'enchaînent :

a 007.JPG

a 008.JPG

a 011.JPG

et la pauvre voiture bien garée en zone bleue à 100 m de là qui s'est faite alignée :

a 002.JPG

a 001.JPG

20/03/2014

Billet d'humeur 161 de notre Yonnais en colère : "Une accessibilité voulue et criée !"

Ahlala !
Les municipales par ci, les municipales par là...
Un rendez-vous citoyen à ne pas manquer !
Faut aller voter qu'ils disaient...

Ok ! On va y aller.
On doit y aller !
Rien que pour garder en mémoire que le droit de vote en France a été le fruit de durs combats...
Une cause pour laquelle des gens, des citoyens sont morts !

Mais rien que pour ça alors !
Parce que, excusez-moi du peu, mais la grande majorité de celles et ceux pour qui on vote (ici je pense surtout aux parlementaires), sabotent à eux seuls l'avenir de leur pays, de leurs concitoyens en votant le report de la loi de 2005...
Ni plus ni moins...
Et forcément, tout le monde va s'engouffrer dans cette brèche qu'il faut dire béante : celle de "l'inaccessibilité concertée" !

Pourquoi ?
Parce que nos élus et les lobbyings (médecins, pharmaciens, hôteliers, ...) qu'ils soutiennent ne comprennent toujours pas que tout le monde est concerné !
Exemple : sur les logements locatifs, il n'est pas rare de voir un maire être aussi président d'un office HLM...
Quel intérêt aurait-il à se tirer une balle dans le pied ?! Aucun.

Alors cette accessibilité que nous appelons tous de nos vœux, non seulement il faut qu'elle soit voulue, mais elle doit être criée.
On nous parle de développement durable : l'accessibilité s'y inscrit pleinement.
Alors cessons de nous taire et de faire le jeu de l'hypocrisie généralisée, et mettons-nous au boulot !
Linkin Park milite entre autres pour le développement durable : vous croyez qu'il fait ça en silence (allez voir sur Wikipédia et Youtube, et vous comprendrez) !
Un p'tit extrait :



A la semaine prochaine

Mot n° 161 : "entière"

19/03/2014

Bientôt une nouvelle Délégation

Le blog Ma Ville Solidaire est curieux ! Son rédacteur a voulu comprendre pourquoi notre association reste dans un petit appartement qui est loin d'être un modèle d'accessibilité universelle (pas de porte automatique, ni de boucle magnétique, ni de pictogramme, etc), alors même que plusieurs dizaines d'associations Yonnaises viennent de s'installer dans le nouveau pôle associatif du chef lieu départemental.

L'occasion pour nous, d'expliquer que nous ne cherchons pas d'excuses, mais des solutions, et cela depuis plusieurs années. Et nous avons le plaisir, depuis 2 mois, de travailler sur une piste sérieuse, grâce au soutien du Maire de La Roche sur Yon qui a donné son accord pour la location des locaux de la mini-crèche des Jaulnières. Des locaux parfaits pour nous !

Précision : la Directrice de l'APF a été interviewée lundi, et n'avait à cette date pas de retour des services de la ville. Depuis, un rendez-vous a été programmé pour la semaine prochaine.

Retrouvez ici l'article "L'APF veut crécher aux Jaulnières !"

18/03/2014

Les Yonnais sont Happy !

Collecte de portables CMO-APF : "Respect de l'environnement et solidarité connectés !"

Article paru dans le vibr'actions de Mars - bulletin d'infos du CMO

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci dessous

dd.85@apf.asso.fr_20140318_153118_001 - Copie.jpg

14/03/2014

Tu fais quoi ce soir ? Je serai à l'Orchidée, et toi ?

Ce soir, tous à l'orchidée ! Hommes, femmes, jeunes, vieux, valides, handicapés, partageons une soirée sympa au Club l'Orchidée !

Cette soirée est organisée en soutien à l'APF et aux personnes en situation de handicap moteur qui se battent pour la reconnaissance de leur droit à accéder à une vie affective, sentimentale et sexuelle : une partie du chiffre d'affaire de la soirée sera reversée à notre Délégation Vendéenne de l'APF.

Soirée pétillante, soirée glamour : une façon légère de porter nos revendications et de vivre l'expérience que finalement, on est tous différents comme tout le monde !

orchidée affiche jaune compressée.jpg

Accessibilité : Philippe Croizon et l'APF vous invitent à signer la pétition !

Philippe Croizon et l'APF lancent une pétition : signez !

philippe croizon pétition.jpg

"Mon rêve, c'est une société où la personne en situation de handicap ne se posera plus ces questions : Est-ce que je peux aller au cinéma ? Est-ce que je peux aller faire mes courses ? Est-ce que je peux prendre le métro ? Est-ce que je peux trouver un travail ? Et la liste est longue….

Je rêve que la personne en situation de handicap dise : Je vais au cinéma, je vais faire mes courses, je vais prendre le métro, je travaille grâce aux compétences acquises pendant toute ma formation scolaire sans aucune crainte puisqu'égale de tous !

Je rêve que sur ces sujets, mon pays soit montré en exemple dans le monde entier comme il l'est pour les droits de l'Homme. Je rêve, ou plutôt nous rêvons de cette société. Mais il ne tient qu'à nous tous que ce rêve devienne tout simplement une réalité.

C'est pourquoi, aujourd'hui, je soutiens le combat de l'APF pour l'accessibilité. 

Merci de signer et diffuser cette pétition !"

Philippe Croizon

Signez la pétition ici et faites tourner !

13/03/2014

Erwan enfin pris en charge dans un IME !

Nous avons souvent parlé de la situation du jeune Erwan dans ce blog. Un jeune de 16 ans qui bénéficiait d'une orientation en IME mais qui n'avait pas de place (109 enfants sont sans place d'IME en Vendée). Le collège privé catholique des Herbiers qui l'accueillait en ULIS (classe spécialisée) avait prévu de mettre un terme à sa scolarité le jour de ses 16 ans, arguant que la scolarité n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans ! (dans le mépris total de la loi, pour changer...).

En parallèle d'une large communication (vous retrouverez plus d'une dizaine d'articles dans la rubrique scolarisation de ce blog), nous avions organisé une manifestation devant la préfecture en juillet 2013 (voir ici), et avons rencontré le Directeur de Cabinet de la Ministre de la Famille lors de sa venue en Vendée en octobre 2013 : une quinzaine de militants APF s'étaient mobilisés en urgence pour faire entendre la voix de cette famille : voir ici. Nous avions bien entendu alerté l'ARS, la MDPH, le Défenseur des Droits, le Préfet, des Parlementaires, etc... Et toute cette énergie n'a pas été vaine !

Les parents d'Erwan, soulagés, nous informent qu'enfin une solution a été trouvée : Erwan a enfin intégré un IME il y a quelques jours !

Billet d'humeur 160 de notre Yonnais en colère : "AD'AP'T ?"

Les Ad'Ap ! On rajoute un "t" ?

Ben oui on rajoute un "t" !
Qui a pensé le contraire que je lui botte les fesses !
Parce que c'est encore les Z'handicapés qui doivent s'Adapter !

En rajoutant un "t", ça fait "Adapte-toi", et tu t'écrases...
Et pis t'en prends pour 3, 6 ou 9 ans de plus !
Et comme tout le monde l'écrasera encore en 2023, et ben on en reprendra encore pour quelques années, quelques décennies tant qu'on y est !
Et pis on en crèvera tous de ce gros bordel !

Surtout quand on voit la mobilisation des candidats aux prochaines municipales !
Surtout quand on voit les réactions réjouies (pour ne pas dire enjouées) de certains parlementaires à l'annonce de cet historique report par le gouvernement...

Voilà ce que j'en pense de ces Ad'Ap !!!
Que font les grandes associations sur cette question ?
Et pis Auxiette, a-t-il écrit à Hollande comme je lui suggérais dans mon précédent billet ?
Sûr que non !

160.jpgBen oui on rajoute un "t" !
Et on s'écrase !

A la semaine prochaine

Mot n° 160 : "soi-même"

12/03/2014

Votre maire doit - Votre maire peut : en mars, le dossier du magazine Faire Face pointe les devoirs et les pouvoirs des maires de France

Au sommaire  :

Couverture faire face.jpg- Décryptage - Maires : leurs devoirs… et leurs pouvoirs. Les communes ont des responsabilités envers leurs concitoyens handicapés. En matière d’accessibilité, d’éducation, de transport… et dans six autres domaines que Faire Face a recensés. Mais au-delà de ce que la loi leur impose, elles peuvent prendre d’autres initiatives. Par Franck Seuret

- Transport - Grenoble (38). La capitale des Alpes trace la voie. 100 % du tramway et de ses arrêts, 99 % des lignes de bus et 86 % des arrêts entièrement accessibles sans compter un service PMR ultra  performant, qui dit mieux ? En matière de transports en commun, Grenoble, en Isère, mérite bien sa première place au baromètre APF de l’accessibilité 2013. Par Estelle Nouel

Accessibilité - Sommières-du-Clain (86) Mon village sans entraves. Grâce à la pugnacité de leur ancien maire récemment décédé, lui-même en situation de handicap, les habitants de Sommières-du-Clain, dans la Vienne, profitent d’une commune entièrement accessible. Une réussite fondée sur le dialogue et la concertation. Par Corinne Manoury

- Vie citoyenne - Villeurbanne (69) Le savoir-être, ensemble. Une mission et un conseil consultatif Ville et handicap pour soutenir les projets des associations de personnes handicapées dans tous les domaines les concernant : c’est le choix de Villeurbanne, dans le Rhône. Avec la volonté aujourd’hui d’élargir la concertation.Par Corinne Manoury

- Solidarité - Digne-les-Bains (04) L’entraide sur un plateau. Depuis 2010, le CCAS de Digne-les-Bains, dans les Alpes de Haute-Provence, a développé le portage de repas et l’entretien du linge à domicile. Une offre de services de proximité adaptée aux besoins des personnes les plus fragiles. Par Claudine Colozzi  

- Éducation - Le Puy-en-Velay (43) Les loisirs pour tous. Au programme Les enfants du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, sont les bienvenus dans les centres aérés grâce à la médiation d’une association spécialisée dans l’accompagnement aux loisirs. Un travail avec les crèches pourrait même bientôt débuter. Par Élise Descamps

- Habitat - Rennes (35) Le logement social clés en main. À Rennes, en Ille-et-Vilaine, demander un logement social adapté se fait en toute simplicité. Il suffit de s’adresser à l’un des bailleurs qui centralise toutes les offres. Cela grâce à une réflexion commune pilotée par la communauté d’agglomération. Par Élise Descamps

- Santé - Montreuil (93) La bonne prescription. Sur l’ordonnance de Montreuil, en Seine-Saint-Denis : sensibilisation et prévention en matière d’accès aux soins. Pour tous les habitants, y compris ceux en situation de handicap. Par Franck Seuret

- Sport - Fougères (35) L’inclusion au sommet du podium. En juin 2013, Fougères a remporté le prix “Sport et handicap” du journal L’Équipe distinguant la ville la plus sportive de France. Une juste récompense pour cette commune d'Ille-et-Vilaine qui mouille le maillot au profit de tous ses administrés. Par Claudine Colozzi 

- Emploi - Bordeaux (33) Un CV à forte valeur ajoutée. Depuis 2008, la plus importante ville de Gironde, a actionné trois leviers pour dépasser les 6 % de travailleurs handicapés dans ses effectifs : maintien dans l’emploi, recrutement et recours au secteur adapté. Le tout, accompagné d’une importante politique d’information et de formation de ses 4 200 agents. Par Franck Seuret

- Pratique Comment voter ? Quel que soit votre handicap, et à condition que vous soyez bien inscrit sur les listes électorales, des solutions existent pour vous faciliter l’accès aux urnes. Revue des démarches à anticiper en prévision des scrutins des 23 et 30 mars prochains. Par Élise Descamps

Ce dossier vous intéresse ? Alors, n'hésitez pas à vous abonner au magazine Faire Face ou à commander ce numéro en nous contactant sur faire-face@apf.asso.fr (4,80 euros, frais d'envois compris). Axelle Minet - Crédit photo couverture D’après © Fotolia

Source : le blog de Faire Face

 

 

Coup de projecteur sur le handicap... Tous en salle le 26 mars !

fabien-heraud-jacques-gamblin-nils-tavernier-epreuve-dune-vie,760,image1,fr1391416378,L547.png

Tous en salle le 26 mars, jour de la sortie du film de Nils Tavernier : "De toutes nos forces" avec Jacques Gamblin et Alexandra Lamy.

L'histoire est simple et peut sembler banale quand on côtoie le handicap au quotidien mais c'est plutôt bien filmé et on ne peut que se réjouir que le handicap soit mis à l'honneur et surtout qu'il soit dépassé.

Une belle leçon de vie et dépassement de soi...

La bande-annonce et la présentation du film par son réalisateur : ICI 

source : agir sur mon avenir, le blog des jeunes de l'APF

 

3 mémentos pratiques pour l'accessibilité des élections

Memento pratique à l’usage des organisateurs des scrutins et de tous les citoyens concernés, 2014

Ministère des affaires sociales et de la santé, Guide pratique à l’usage des candidats aux élections et de tous les citoyens concernés, 2014

Ministère des affaires sociales et de la santé, Guide pratique à l’usage des médias d’information et de tous les citoyens concernés, 2014

source : le blog "Pour une accessibilité universelle"

ACCED'YON à l'avenir ! du 20 au 24 mars - Foire expo La Roche sur Yon

Handibat propose une animation très sympa à la foire expo de La Roche sur Yon :

"ACCED'YON à l'avenir, jouons pour changer les visions !"

Pour voir l'affiche, cliquez sur l'image ci-dessous :

flyer_a5_handibat_foire_expo_2014 compressée.jpg

Pour voir le dossier de présentation, cliquez ici

Une soirée striptease le 14 mars à l’Orchidée de La Roche-sur-Yon au profit de l’APF : article de Vendée Magazine

Sexe et handicap, la question dérange et pourtant le handicap ne fait pas disparaitre la libido. 1,2 million de personnes sont atteintes d'un handicap invalidant en France selon l'Insee : n'ont-elles pas le droit à une vie amoureuse, affective et sexuelle ? C'est à partir de cette revendication que l'Association des Paralysés de France qu'est née l'idée d'une soirée striptease...

Pour lire l'article, cliquez ici

10/03/2014

Streap tease pour la semaine du handicap physique - Article Ouest-France du 10 mars 2014

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci dessous

2014-03-10_l'orchidée compressée.jpg

 

La liberté d’aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus !

 
Share Button
 
Share7nonAprès bientôt 40 ans d’attente et 2 lois inappliquées en matière d’accessibilité (lois des 30 juin 1975, et 11 février 2005), il est inconcevable que les personnes en situation de handicap doivent attendre 10 ans de plus pour que soit enfin concrétisée leur liberté d’aller et de venir telle qu’en bénéficie tout citoyen de la République ! C’est pourtant ce délai qui est envisagé dans les projets gouvernementaux en faisant la part trop belle aux lobbies qui ont honteusement joué la carte de l’attentisme ces dernières années.

Le gouvernement ne doit pas récompenser la grande majorité des branches professionnelles, des collectivités territoriales et des autorités organisatrices de transport qui se sont montrées récalcitrantes depuis 2005 au détriment des acteurs vertueux qui, eux, ont pris la peine de respecter la loi et ont fait des efforts pour être accessibles  ! L’accessibilité est un droit fondamental qu’il s’agit de concrétiser au plus vite !

Et l’accessibilité, tout le monde en bénéficie :

-      les personnes en situation de handicap, qui représentent 10 à 15 % de la population,
-      les personnes âgées, à l’heure où est en train de se voter une loi sur l’adaptation de la société française au vieillissement,
-      les blessés temporaires,
-      les voyageurs avec bagages,
-      les femmes enceintes,
-      les parents avec poussettes, ainsi que les familles nombreuses,
-      les cyclistes, qui ont besoin d’une voirie sans obstacles à la roue,
-      les 80 millions de touristes étrangers accueillis chaque année, et en quête de signalétique,
-      et les personnes valides pour le confort que cela procure.

Mobilisons-nous en signant la pétition, en la partageant.

POUR CONSTRUIRE UNE SOCIETE INCLUSIVE ET EN FINIR AVEC CETTE INJUSTICE : SANS ACCESSIBILITE, PAS DE CITOYENNETE !

source : site APF http://www.necoutezpasleslobbies.org/

Semaine nationale des personnes handicapées physiques - Vous donnez, nous avançons !

C'est parti pour la semaine nationale des personnes handicapées physiques !

Affiche semaine nat 2014.jpgA l’occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, l’Association des paralysés de France (APF) organise une opération de collecte de fonds, du 10 au 16 mars 2014, dans toute la France. Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions de proximité en faveur des personnes en situation de handicap moteur.

En Vendée des tirelires sont placées chez quelques commerçants partenaires. Vous pouvez aussi adresser votre don directement à notre Délégation Départementale ici ou le faire par internet ici : l'argent récolté en Vendée servira à soutenir les actions conduites sur le département pour les Vendéens en situation de handicap.

Et puis n'oubliez pas la soirée pétillante de Vendredi à l'Orchidée : une soirée strip-tease pour rappeler que nous aussi, personnes en situation de handicap moteur, avons des désirs, et l'envie d'accéder à une vie affective, sentimentale et sexuelle comme tout le monde !

L’APF invite chaque citoyen à faire un geste solidaire de proximité : donnez ! Cela nous permet d'avancer !

La pensée de la semaine...

martin hisch.jpgL'argent existe : il suffirait d'aller le chercher là où il est : dans la poche des riches, dans les paradis fiscaux, dans les profits des grandes multinationales.

Il est toujours choquant de lire ou d'entendre que le montant total des profits du CAC 40 a atteint près de 100 milliards d'euros, que les 50 plus grandes fortunes de France représentent, à elles seules, près de 200 milliards d'euros, que l'évasion fiscale s'élève probablement à plusieurs centaines de milliards d'euros, et que pour autant on ne trouverait pas les sommes nécessaires pour les plus pauvres.

Martin Hirsch "Cela devient cher d'être pauvre", Stock, octobre 2013