Billet d'humeur 163 de notre Yonnais en colère "Attentisme inquiétant"

J'aime bien votre vidéo dynamique les jeunes de l'APF, mais que doit-on attendre au printemps ?...
C'est vrai que je suis bien impatient, et je crois que tout le monde l'est en ce moment. Vous ne croyez pas ?!
Pourquoi tant d'impatience à savoir ce que vous nous réservez ?

Ben parce que l'impatience, c'est peut-être le seul fil qui nous tient !
Surtout quand on voit que 39 ans d'attente pour l'accessibilité universelle semble convenir à tous...
Attentisme inquiétant !
Immobilisme déroutant même !

Et encore, je suis politiquement correct...
Ce qui me vient à l'esprit, c'est plutôt : "un fer de lance (pour l'accessibilité) en fer blanc !" et "une hypocrisie ambiante et (trop) pesante !"
C'est dégueulasse ! Et ça me dégoûte !

Il est où le combat pour faire des Z'handicapés des citoyens en situation de handicap à part entière ?
Il est où le combat pour faire de la France une société inclusive qui, par définition, vire "l'exclusion" de notre vocabulaire ?
Il est où le combat pour virer une ministre en charge des Z'handicapés qui, tellement elle est insignifiante, perd aux élections municipales (rappelons que son local de campagne était inaccessible) ?

En tout cas, dans le même genre, à La Roche, nous avons un nouveau  maire qui, pour la p'tite histoire, avait aussi un local de campagne inaccessible !

Alors ! Pfff ! On fait quoi maintenant ?
On se lamente sur la vague "rose" en 2008 et la vague "bleue" en 2014 ?
Où on s'attaque aux vrais problèmes ?

Parce que les Français, ils attendent quoi, eux ?
Ben je vais vous le dire : ils attendent de pouvoir bouffer, de pouvoir boucler leurs fins de mois, de vivre décemment, d'avoir du boulot, de pouvoir envoyer leurs gamins à l'école, de pouvoir se déplacer d'un point A à un point B, ...
De pouvoir vivre quoi !
Merde alors !

163.jpgEn attendant que cet "attentisme inquiétant !" se passe, moi je retourne jouer sur mon ordi... ça va me passer le temps, et au moins, j'embêterai personne, scotché devant mon écran !

A la semaine prochaine

Mot n° 163 : "la"

Commentaires

  • oui c'est écœurant !....
    que dire d'un député battu aux municipales qui vous dit qu'il connaît bien le handicap parce que son frère est handicapé !
    ou il ment ou il n'a aucun respect pour son frère et par la même occasion pour les personnes en situation de handicap....
    peut être que ce battu sera secrétaire d'état ou autre par copinerie....nous verrons...
    quant au nouveau maire (son local de campagne était aussi non accessible) nous serons attentifs.

  • Non, mon Ami, mon frère, ne t'enferme pas dans ton jeu de solitaire devant ton ordi. Ne mâche pas ta déception. Ne te résigne-pas.
    Allons, tu es ,pour plein de gens, le gentil poil à gratter, tu es au contraire le solidaire et pas le solitaire. On est tous ensemble en communauté de destin, en communauté d'humanité, Non Yonnais tu n'es pas seul devant ton écran. Regarde bien : coucou !

  • C'est vrai que y'a de quoi avoir envie de déprimer quand même... Se battre tout le temps, c'est épuisant, et surtout, ça change pas grand chose au final. Mais renoncer c'est laisser le champ libre à toute ces injustice et à tout ceux qui la fabrique, la cultive, la cautionne.
    Alors non cher Yonnais, ne t'enferme pas devant ton écran. Continue à dénoncer avec ta plume délicieuse ce que tu vois, ce que tu vis, ce que tu subis. Parce que tu es un peu notre porte parole. Souvent je me dis "je devrais dénoncer ça, écrire pour ça, photographier ça" et je ne le fais pas par faignantisme, par fatigue, par renoncement peut être... Mais toi tu nous a habitué à ta rigueur : chaque semaine tu es là et tu dis ce qu'on a tous eu envie de dire au moins une fois. Si toi tu renonces, on va où ? Je compte sur toi mon ami... A jeudi !

  • Paulo Coelho disait : "Ne vous découragez pas ; c'est souvent la dernière clef du trousseau qui ouvre la porte."

Les commentaires sont fermés.