Billet d'humeur 169 de notre Yonnais en colère "Il fulmine nonchalamment. Nous colèrons activement"

En référence à cette photo


Alors que les Z'handicapés sont là, il fulmine nonchalamment !
On croit rêver ?!
Ben non !
Sur la photo (à droite, installé sur une chaise), c'est notre actuel Directeur de Cabinet et sous-Préfet du Préfet de Vendée...
Pas mal non !
C'est dire comment les choses vont avancer avec de telles attitudes : c'est un représentant de l'Etat ! la classe !

Ouais ! Parce que le gars il est pas content...
Mais pas content du tout !
L'accès à la Préfecture bloqué pendant une heure par une pyramide de fauteuils pour l'entrée au public, puis par une chaîne humaine en fauteuils à l'entrée du parking... réservé aux gens qui y travaillent activement !
C'est du jamais vu et ça ne se fait pas !

Y'a bien de quoi s'énerver n'empêche pour ceux-là... parce que ça tombe pile poil à l'heure du déjeuner !
Ben crotte alors !
Qu'ils aillent se plaindre à leur chef !

S'il fulmine nonchalamment notre Directeur de Cabinet, eh ben nous, les Z'handicapés, ne décolérons pas...
Nous colérons activement !

Qu'il se dise bien une chose : le mouvement se radicalise !
Ce ne sont plus seulement les associations qui crient au scandale.

Mais bien des mouvements, des collectifs citoyens comme "NON AU REPORT DE 2015" qui sont plutôt du genre à la fois légitimes dans leur colère, mais aussi et surtout véhéments et incontrôlables dans leurs tactiques...
Ceux-là représentent une colère des Z'handicapés rarement vue jusqu'alors !

Alors gare !
Il gronde il gronde l'handicapé !

A la semaine prochaine

Mot n° 169 : "Yonnais"

Commentaires

  • que voulez vous ! il à l'air de s'ennuyer ce monsieur....
    On lui a offert un "SPECTACLE" sympa, gratuit, bon enfant devant son lieu de travail : il en profite au max, et il a bien raison...
    nous nous sommes morts de rire et lui il meurt d'ennui ! Ce qui est moins sympa, c'est qu'il est payé avec nos impôts pour mener sa mission de service public !!!!
    allez au boulot Monsieur le sous- préfet. Il y a de quoi faire dans ce pays, dans ce département. faites remonter "là haut" que les personnes en situation de handicap COMMENCENT SÉRIEUSEMENT À EN AVOIR MARRE, QU'ILS VONT ARRÊTER D'ÊTRE DOUX COMME DES AGNEAUX.

  • mettons le dans un fauteuil roulant pendant 1 semaine toute la journée et même le week-end et incitons le a faire ses courses en fauteuil et là peut être il se bougera.

    et allons plus loin mettons lui une tierce personne pour l’accompagner aux toilettes et faisons lui sa toilette.

    et proposons lui de vivre avec 780 euros par mois.

    Quand il aura vécu tout cela, il comprendra que nous sommes légitimes à exprimer notre colère

Les commentaires sont fermés.