14/05/2014

"Une manif bloque la Préfecture" article Ouest France

2014-05-14 OF manif ADAP - web petit.jpg

Petite précision : on a accepté nous, d'être reçus dès le blocage levé, à 13h, comme c'était convenu. C'est le sous-Préfet qui a pas voulu...

Le sous-Préfet regrette "l'irrespect des règles d'ordre public", nous on déplore l'irrespect de la loi. Et franchement, c'était plutôt bon enfant hier : tout le monde avait le sourire. Sauf lui.

Commentaires

Bonjour !

Le Directeur de Cabinet du Préfet parle de dialogue et respect.
Foutaises !
Impossible de dialoguer avec lui : il a refusé de recevoir l'APF hier...

Un odieux Irrespect de la loi par les gouvernants et leurs représentants dans le Département : non respect des lois successives depuis 1975 par les premiers, et non respect des règles de tenue des CCDSA - puisque pas de représentants associatifs pour la commission de ce mardi 13 mai matin, ce qui est strictement interdit - par les seconds !

Enfin, ce scandaleux chantage : pas de déblocage, pas d'audience !
Elles sont où la démocratie et la liberté dans ce département ?

Hugues

Écrit par : hugues | 14/05/2014

Bon, vous l'avez pas vu le sous préfet mais au moins il ne manque pas de nous faire rire avec ses déclarations dans la presse!
Il regrette "l'irrespect des règles d'ordre public"!!!!
J'étais là hier, et je n'ai vu que de la joie, de la bonne humeur, une manif sympa. On n'a rien détruit, on a tapé personne, on n'a pas bloqué les routes, on n'a pas fait bruler des pneus. On n'a même pas fait beaucoup de bruit ! Bref, il est ou l'irrespect de l'ordre public là dedans. Il utilise quoi comme formule quand les agriculteurs ils viennent bruler sa grille principale et ses trottoirs à coup de pneux poluants ? Quand ils bloquent toute la circulation et qu'ils détruisent tous les ronds points, les espaces verts ?
Selon lui hier on était dans le blocage et l'excès? Et bé...

Écrit par : Georges | 14/05/2014

Ho oui, c'était trop drôle hier quand ces 2 dames, pour pouvoir passer notre barrage, nous expliquent qu'elles sont de notre côté, qu'elles travaillent à la commission accessibilité ! La directrice de l'APF, avec son mégaphone s'est étonnée que la commission du matin se soit tenue puisqu'il n'y avait aucun membre des associations : elles ont piqués un far !

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

Visiblement pour ce sous préfet, le respect c'est se soumettre à ses humeurs et la démocratie c'est de lui obéir.
Belle représentation de nos ministres et de notre chef de l'état qui, rappelons-le, sont des socialistes.
J'espère bien que cela va se savoir au plus haut niveau de l'état car il est scandaleux qu'un sous-préfet se permette de traiter ainsi l'APF et ses membres. Nous ne sommes pas des terroristes, des activistes, des extrémistes. Nous sommes justes des hommes et des femmes qui voulons vivre comme tout le monde et qui pour cela demandent rien de plus que le respect des lois.
Allez-vous alerter le Président de la République du type de représentant qu'il a en Vendée ?

Écrit par : un digné | 14/05/2014

Honte au sous préfet ! regardez ce que j'ai trouvé :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/25/97001-20100525FILWWW00704-vendee-manifestation-d-agriculteurs.php
En 2010, 20 agriculteurs ont bloqué l'accès à la préfecture pendant 3 jours, à coup de tracteurs et de bennes, ainsi que la DDTM. Et qu'apprend-t-on ? Que c'est le Préfet qui a demandé à les recevoir, et qu'eux ont refusé !
Elle est où la crédibilité dans tout ça ?

Écrit par : Mélanie | 14/05/2014

Les commentaires sont fermés.