Billet d'humeur 171 de notre Yonnais en colère "E-F-F-I-C-A-C-I-T-E !"

Décidément c'est un fait exprès : la semaine dernière je vous parlais de la rapidité de notre nouveau maire Yonnais, notre Lucky Luke du far-ouest français !

Cette semaine, je ne peux que rebondir sur CA

Comme le dit notre super Préfet de Vendée : "La République et la gestion des affaires publiques... appellent des citoyens actifs et des élus responsables !" (voir ici)

Les "citoyens actifs": celui qui a fait la boulette des rames trop larges doit certainement en faire partie. A la lecture de ce communiqué, on pourrait même penser qu'il aura une médaille !

Les "élus responsables" : en une semaine, je vous en cite deux quand même (un maire et une ministre) ! Elle est pas belle la vie ?! Un de droite, une de gauche, en plus ! De quoi tordre le coup aux classiques clivages politiques...

Plus sérieusement : avec deux Ségolène dans les hautes sphères de l'Etat, je le sens bien que ça va avancer vite, tel un TGV lancé à toute vitesse vers une société inclusive ! C'était pour la métaphore...

Et pour Ségolène, hip hip hip hourra !!

Ce que je crois en revanche, c'est que les Z'handicapés que nous sommes vont être pointés du doigt parce qu'ils coûtent chers avec toutes ces sommes engagés pour la mise en accessibilité !

Donc, à partir du moment où il y aura une répercussion sur le prix des billets (y'en aura une, soyez-en sûrs !), eh bien ce sera de notre faute... Et les voyageurs ne se soucieront pas de savoir si c'est lié à la boulette de notre "citoyen actif". Non ! Ils penseront très forts : "qu'est-ce qu'ils nous emm... ces Z'handicapés !"

Voilà comment je vois les choses !

A la semaine prochaine

Mot n° 171 : "des"

171 un p'tit rail et ça r'part ! - Copie.jpg

"Un p'tit rail et ça repart !"

Commentaires

  • cher yonnais, je pense que chacun d'entre nous est handicapé puisque nous z'handicapés moteurs nous réfléchissons avec notre cerveau avant de prendre un transport en commun. Par contre les inventeurs des ter sont handicapés du cerveau car il prennent le ter mais n'ont pas réfléchi aux quais qui ne sont pas de la même dimension. de plus c'est nous qui les payons pour avoir un monde accessible. ça nous coute cher !

    alors arrêtons de dire que nous, personnes en situation de handicap, ce que nous demandons coute cher car vu ce qui se passe a la sncf : ça coute plus cher que ce que nous demandons.

Les commentaires sont fermés.